Les antivirus gratuits leaders du marché
Ils dominent les offres de Symantec et de McAffee, selon Oesis

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Les antivirus gratuits sont "suffisants" et les éditeurs de sécurité "trop alarmistes", faut-il encore payer pour protéger son ordinateur ?
Mise à jour du 08.01.2011 par Katleen


Un groupe britannique de défense des droits des consommateurs vient de publier un rapport se penchant sur la protection des ordinateurs, et dont les conclusions en raviront plus d'un (mais irriteront certainement certains éditeurs).

Which Computing a configuré cinq ordinateurs de différentes manières, avec divers antivirus et firewall, de la protection la plus haute à la plus faible (un ordinateur équipé d'aucun logiciel de sécurité) ; et cela un mois durant pour visiter tout un tas de sites Internet.

Résultat : aucune machine n'a été infectée. Même les plus démunies en matière de protections. Which a alors tenu à envoyer un message fort, en affirmant que les internautes "ne doivent pas avoir peur lorsqu'ils surfent en ligne". En effet, 62 % des répondants à un sondage lancé par le groupe a exprimé de grandes craintes vis à vis de la sécurité informatique sur Internet (ils évident donc certaines activités sur le web : payer, discuter, etc.).

Pour le groupe, ce serait les éditeurs du secteur qui seraient trop alarmistes à propos des menaces numériques. Pourtant, "nos ordinateurs seraient bien plus sûrs que ce que l'on croit".

Et, allant plus loin, Which Computing affirme que les antivirus gratuits sont largement suffisants pour protéger la grande majorité des ordinateurs, sous réserve que leurs possesseurs utilisent leur bon sens en complément (pour éviter les attaques les plus communes) et qu'ils prennent bien soin de mettre leur logiciel régulièrement à jour.

Symantec a répondu en cette étude en arguant que d'après des tests (rendus par un organisme de recherche indépendant) ses solutions Norton payantes dépassaient largement celles de la gamme gratuite : "Les produits payants sont généralement plus performants".

Which Computing a répondu que les produits payants étaient peut être meilleurs, mais que la protection parfaite n'était pas pas nécessaire pour le commun des mortels.

Pour conclure, le groupe a ajouté : "Microsoft Security Essentials, qui est gratuit, s'en est très bien tiré lors de nos tests comparatifs. Pourquoi les gens paieraient-ils lorsqu'il existe une alternative équivalente, qualitative, et gratuite ?".

Source : L'étude de Which Computing

Les antivirus gratuits sont les leaders du marché
Et dominent les offres de Symantec et de MacAffee

D'après une étude de Opswat, une société spécialisée dans la sécurité informatique, les antivirus payants ne dominent pas le marché.

Une fois de plus, la méthodologie pourra être critiquée. L'étude s'appuie en effet sur des données qui ne concernent que les machines qui utilisent deux des logiciels gratuits de la société : une application qui désinstalle complètement un antivirus et un logiciel d'analyse de compatibilité entre un antivirus et un système. D'après Opswat, le panel se composerait tout de même de plusieurs centaines de milliers de machines.

Malgré ces critiques de rigueur, l'étude est intéressante.

Elle montre que Symantec et MacAffee, pourtant à la pointe de la communication publicitaire (et certains diront de la vente liée, notamment pour Norton), ne sont pas les leaders du secteurs.

Bien au contraire. Avast et Avira possèdent les parts de marché (PDM) les plus importantes. Encore plus significatif, Microsoft et AVG, deux autres éditeurs d'antivirus gratuits, complètent le Top 5 de l'étude.



Dans le détail, seuls les antivirus gratuits dépassent les 6 % de PDM.

Les versions payantes les plus installées sont dans l'ordre Avast (5,4 % du marché), suivi de Kaspersky (4,5 %) et Norton (4,24 %).

Coté gratuit, Avast, encore, dépasse les 11,4 % de PDM devant Avira (9,2 %), AVG Free (8,6 %) et Microsoft's Security Essentials (7,5).

Pour les auteurs du rapport, ces résultats montrent que « les utilisateurs ont autant confiance dans la capacité des antivirus gratuits à assurer leur sécurité que dans celle des antivirus payants ».

On pourra également se poser la question de la motivation d'Opswat à réaliser ce type d'étude. La société, qui ne vend pas d'antivirus, affirme l'avoir faite pour clarifier le marché. Chaque éditeur s'appuie en effet sur ses propres chiffres et s'affirme champion incontesté du secteur au moment où ses concurrents font de même.

L'étude révèle deux autres points intéressants mais en oublie un très important.

Premièrement, si les antivirus gratuits dominent le classement, globalement ils ne représentent toujours « que » 42 % du marché.

Deuxièmement, le marché des éditeurs d'antivirus est très fragmenté. Les entreprises qui possèdent moins de 1 % de PDM forment une longue traîne qui représente plus de 14 % du secteur.

Mais ce que Opswat ne dit pas, c'est si le gratuit paye.

Autrement dit, si les résultats annuels de AVG et autres Avira sont aussi bons que ceux de Symantec ou de TrendMicro (qui n'a que 2,8 % du marché). Et si ces sociétés seront aussi viables économiquement sur le très long terme.

Source : L'étude de Opswat

Lire aussi :

AVG Free 9.0 est arrivé, peut-on vraiment se fier à un anti-virus gratuit ?
L'outil gratuit Microsoft Security Essentials élu meilleur anti-virus gratuit, faut-il toujours payer pour protéger son ordinateur ?

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

Sécurité
Windows
Systèmes

Et vous ?

Cette étude vous parait-elle viable ?
Ses résultats sont-ils une bonne nouvelle (les solutions gratuites progressent) ou une mauvaise (comment se financer si les clients ne payent pas) ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Rams7s Rams7s - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 13/01/2011 à 15:48
Citation Envoyé par abuzin  Voir le message
J'ai payé 129 € pour Windows et je dois encore le protéger. Pourquoi Microsoft n'assume-t-il pas ses lacunes ?

Ils fournissent un antivirus gratuit.
Enfin, c'etait peut-etre pas ca la remarque.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur http://www.developpez.com
le 13/01/2011 à 16:52
Citation Envoyé par abuzin  Voir le message
J'ai payé 129 € pour Windows et je dois encore le protéger. Pourquoi Microsoft n'assume-t-il pas ses lacunes ?

Pourquoi Microsoft serait-il responsable des virus qui circulent sur le net.

Microsoft est responsable des failles de sécurités dans ses logiciels, responsabilité qu'il prend d'ailleurs puisqu'il les corrige, ces failles. Tout comme
Adobe est responsable des failles de sécurités dans ses logiciels.

Mais ni l'un, ni l'autre, ne peuvent être tenus responsables de leur exploitations par des virus ou même par d'autres logiciels qui ne sont pas des virus.

Et que dire des virus circulant sous Linux, iOs, Android, et autres systèmes d'exploitations notamment sur les téléphones portables, c'est Microsoft aussi le responsable ?

Et que dire des virus qui n'exploitent aucune faille si ce n'est celle de l'interface Chaise/Clavier. C'est qui qu'il faut tenir responsable dans ce cas là ?
Avatar de berrandpb berrandpb - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 13/01/2011 à 23:03
Microsoft n'est pas responsable des virus qui circulent sur le net, mais bien des failles de sécurité de ses logiciels qui permettent à ces virus de les infecter.
Je ne pense pas qu'achetant un parapluie, l'on apprécie de s'apercevoir qu'il est troué à la première pluie.
On parle de Microsoft mais tout concepteur-vendeur de logiciel est à mettre dans le même panier.
Quant aux logiciels, OS et antivirus gratuits, c'est à nous d'être vigilant, il n'y a pas de garantie.
Comme le souligne sevyc64, la plus grosse faille de sécurité reste l'utilisateur.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 14/01/2011 à 8:06
Citation Envoyé par berrandpb  Voir le message
Microsoft n'est pas responsable des virus qui circulent sur le net, mais bien des failles de sécurité de ses logiciels qui permettent à ces virus de les infecter.
Je ne pense pas qu'achetant un parapluie, l'on apprécie de s'apercevoir qu'il est troué à la première pluie.

En même temps, le fabricant du parapluie est-il responsable des flaques d'eau qui trempent tes chaussures ?
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 14/01/2011 à 12:48
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
En même temps, le fabricant du parapluie est-il responsable des flaques d'eau qui trempent tes chaussures ?

Moi je trouve que c'est pas spécialement tordu ce qu'il raconte, si les éditeurs (de tous les softs) prenaient leur responsabilité, les utilisateurs auraient ils besoin d'anti-virus?
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur http://www.developpez.com
le 14/01/2011 à 13:10
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Moi je trouve que c'est pas spécialement tordu ce qu'il raconte, si les éditeurs (de tous les softs) prenaient leur responsabilité, les utilisateurs auraient ils besoin d'anti-virus?

Pourquoi, ils ne les prennent pas ?

Microsoft, puisqu'il était directement cité, sort un lot de correction tous les 2ème mardi du mois pour ses principaux logiciels (y compris IE). Google produit régulièrement des mises à jour et nouvelles versions de ses navigateurs, idem pour Mozilla qui patche aussi régulièrement Firefox quand c'est nécessaire.

Adobe semblait ne pas prendre ses responsabilités, il y a encore peu, en ne publiant des patchs que tous les 6 mois même en cas de faille critique. Mais même eux semblent avoir changer de politiques depuis quelques mois et être plus raisonnables dans la correction de leur logiciels
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 14/01/2011 à 15:26
Citation Envoyé par sevyc64  Voir le message
Pourquoi, ils ne les prennent pas ?

Microsoft, puisqu'il était directement cité, sort un lot de correction tous les 2ème mardi du mois pour ses principaux logiciels (y compris IE). Google produit régulièrement des mises à jour et nouvelles versions de ses navigateurs, idem pour Mozilla qui patche aussi régulièrement Firefox quand c'est nécessaire.

Adobe semblait ne pas prendre ses responsabilités, il y a encore peu, en ne publiant des patchs que tous les 6 mois même en cas de faille critique. Mais même eux semblent avoir changer de politiques depuis quelques mois et être plus raisonnables dans la correction de leur logiciels

Ce que je veux dire, c'est d'où viennent les virus? Si c'est des failles des softs : c'est à l'éditeur de prendre ces responsabilité (comme tu l'as souligné certains le font, d'autres non). Maintenant si les virus proviennent de la naïveté de l'utilisateur, en quoi un anti-virus va l'aider?
Je précise quand même (puisqu'on est vendredi) que c'est une vraie question.
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 15/01/2011 à 6:14
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Ce que je veux dire, c'est d'où viennent les virus? Si c'est des failles des softs : c'est à l'éditeur de prendre ces responsabilité (comme tu l'as souligné certains le font, d'autres non). Maintenant si les virus proviennent de la naïveté de l'utilisateur, en quoi un anti-virus va l'aider?
Je précise quand même (puisqu'on est vendredi) que c'est une vraie question.

Les virus ne vienne pas des faille, mais d'une demande sur un marché parallèle. (Fait des recherche et voit combien se loue un botnet, tu auras tout de suite envie d'en faire un)
Les faille sont juste des moyen utilisé pour satisfaire ce marché.

Et comme je n’arrête pas de le démontré depuis le début, un utilisateur qui n'est pas avertit, ou qui refuse les avertissement, se fera infecté quoi qu'il arrive, anti-virus ou pas ! Les anti-virus aide que les personne qui décide de comprendre leur utilité réel et leur limite. Les autre .... bah il nourrissent les botnet.

Les gros éditeur tel que Microsoft en ont bien conscience, c'est pas pour rien que l'un des employé de Microsoft avait parlé de mettre les ordinateur infect en "quarantaine" voire carrément de les bannir d'internet.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur http://www.developpez.com
le 15/01/2011 à 9:46
[MODE HORS-SUJET]
Citation Envoyé par Elepole  Voir le message
... l'un des employé de Microsoft avait parlé de mettre les ordinateur infect en "quarantaine" voire carrément de les bannir d'internet.

Idée qu'ils devraient reprendre et appliquer concernant IE6

[/MODE HORS-SUJET, quoique pas tant que ça]
Avatar de berrandpb berrandpb - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 15/01/2011 à 10:22
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
En même temps, le fabricant du parapluie est-il responsable des flaques d'eau qui trempent tes chaussures ?

Le parapluie, c'est le logiciel
Les trous sont les failles DE CE LOGICIEL
La pluie c'est le ou les virus

Quant à la flaque d'eau, pourquoi y mettre les pieds ?
(c'est évidemment l'utilisateur qui va n'importe ou et fait n'importe quoi !)
Avatar de Elepole Elepole - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 15/01/2011 à 20:40
Citation Envoyé par berrandpb  Voir le message
Le parapluie, c'est le logiciel
Les trous sont les failles DE CE LOGICIEL
La pluie c'est le ou les virus

Quant à la flaque d'eau, pourquoi y mettre les pieds ?
(c'est évidemment l'utilisateur qui va n'importe ou et fait n'importe quoi !)

C'est bien ce qu'on dit, tu serais étonné du nombre effarant de faille nécessitant une intervention de l'utilisateur pour être exploité que Microsoft a corrigé. Dans ce cas la, c'est bien Microsoft qui est obligé de prendre gare au action de l'utilisateur.
Offres d'emploi IT
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay
Ingénieur sénior en développement mobile / projet innovation H/F
Safran - Ile de France - Hauts de Seine
Ingénieur développeur intégrateur débutant H/F
Safran - Ile de France - Osny (95520)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil