GRATUIT

Vos offres d'emploi informatique

Développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens
Postez gratuitement vos offres d'emploi ici visibles par 4 000 000 de visiteurs uniques par mois

emploi.developpez.com

La France prend elle trop de retard dans le monde IT ?
Une étude internationale d'IBM et The Economist laisse à penser que oui

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Pour la dixième années consécutives, IBM et le (très libéral) journal anglais The Economist publient une étude mondiale sur l'état des nouvelles technologies dans 70 pays.

Ce vaste programme inclut aussi bien l'adoption de ces technologies par le grand public que les politiques gouvernementales pour les soutenir. Certaines mauvaises langues diront que ce dernier critère est un comble pour un journal qui voit plus l'Etat comme une entrave à combattre que comme un soutien à promouvoir.

Quoiqu'il en soit, au sommet de ce classement, on retrouve les bons élèves habituels (pays scandinaves et Etats-Unis).



La France, elle, perd 5 places et serait aujourd'hui la 20ème nation, seulement, dans les technologies de l'information et de l'informatique.

En cause, la « connectivité » (les infrastructures, notamment sur le très haut débit), et « l'environnement culturel et social » où le pays fait pâle figure face aux autres membres de ce Top 20.



Avis mitigé en revanche sur l'implication des politiques. Si le gouvernement français fait mieux que certains bons élèves – toujours d'après The Economist – il fait en revanche moins bien que les Bermudes ou Malte dans sa « vision politique».

Quant à l'environnement législatif hexagonal, il ne plait visiblement pas du tout à la rédaction du journal (ni aux analystes d'IBM) qui le classent au delà de la 25ème place mondiale.

Tout n'est pas noir. Il y a un peu de gris aussi. L'adoption des technologies par les français (grand public et entreprises) serait plutôt bonne... Mais au delà, tout de même, du top 10 des peuples les plus ouverts aux NTIC.

La réponse de la secrétaire d'Etat aux affaire numériques ne s'est pas faite attendre. Bien loin de remettre en cause les conclusions de cette étude, elle en profite pour réitérer l'urgente nécessité d'investir massivement (et de réaliser un « Grand Emprunt ») pour développer la fibre optique.

On notera que les pays francophones européens forment un trio compact. La Suisse et la Belgique occupent respectivement les rangs 19 et 21 du classement.



Au delà des questions de méthodologie, on peut se poser celle de la légitimité de l'étude.

Son premier auteur est en effet une entreprise partie prenante du secteur. Le deuxième est un journal provocateur, en croisade contre «l'Etat», qui ne se cache pas de défendre la libre entreprise, les privatisations, l'orthodoxie monétaire... ou la libéralisation des drogues durs. Un journal politiquement très marqué donc (mais un journal aussi extrêmement sérieux et populaire dont les titres assassins sont souvent marqués au sceau de l'humour anglais).

Bref, une étude qui parlera aux uns et s'attirera les foudres des autres.

Mais une étude qui possède au moins un mérite indubitable : celui d'avertir les décideurs politiques, économiques et IT pour qu'ils ne se reposent pas sur leurs lauriers.

Sous peine de réveil brutal.

Source : Classement 2010 de The Economist (pdf), le Tweet de NKM

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ?
La France est-elle en retard dans les nouvelles technologies ou ce classement vous parait-il loin de la réalité des faits ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Leving' Leving' - Candidat au Club http://www.developpez.com
le 07/07/2010 à 10:50
Je voudrais revenir 2 secondes sur la polémique prépa+école d'ingé/fac...(d'ailleurs, il ne devrait pas y avoir polémique)

Pour moi, il y aura toujours de bons éléments sortant de ses deux parcours comme il y aura de mauvais éléments. La sélection se fait sur des qualités propres. Maintenant, il y aura toujours des employeurs qui préfèreront l'une ou l'autre formation...
Mais sérieusement, la finalité du diplôme est la même, alors pourquoi se tirer dans les pattes ?!
Avatar de - http://www.developpez.com
le 07/07/2010 à 14:09
Citation Envoyé par grafikm_fr  Voir le message
Et?

Mais où vas-tu chercher des choses pareilles?
L'URSS a juste copié intégralement tout un ordinateur IBM EC (360 ou 370, je sais plus). Et leurs systèmes de guidage sont home-made.

Edit: une blagounette thématique sur le sujet:
Un optimiste étudie l'anglais.
Un pessimiste apprend le chinois.
Le réaliste, lui, astique son fusil de chasse...

grafkim,

J'avais gardé un rapport avec le fil de la discussion pour ne pas disperser le thread !
Tes informations ne sont pas bonnes ou mauvaises , elles relèvent juste d'une vison personnelle sans rapport avec le sujet. Les infos concernant la guerre froide sont données à titre d'exemple , il ne s'agit pas d'une tribune politique mais d'un point de vue strictement militaire sur l'avance technologique américaine, son importance dans la géopolitique et ses retombées dans ce qui constitue notre métier et le sujet traité par developpez.com.

Personne ne sait à 100% ce qui s'est produit ou non pendant la guerre froide bien que certains milieux soient mieux informés que la presse notamment. Pour des raisons contractuelles, j'en resterai là mais tu devrais montrer moins d'assurance sur des sujets que tu ne maitrises pas à 100% : Ces informations sont parfois déclassifiées mais en partie seulement.

Douter de l'extrème dépendance de l'économie européenne par rapport aux USA est très mal connaitre la réalité boursière, financière, en relation directe avec le développement de notre industrie informatique (minitel compris)

Les hypothèses selon lesquelles les pays émergeants deviendraient prescripteurs technologiques à l'avenir - au détriment des états-unis donc- sont complètement spéculatives actuellement. On pense qu'ils vont jouer un rôle plus important à l'avenir mais pour l'instant on ne constate pas vraiment de changement à notre échelle. Cette prévision est en tout cas loin d'être prouvée.

Franchement , je ne suis pas très impressionné par les exploits de la Chine en informatique. Pirater Google ou industrialiser le piratage n'est pas une marque de maitrise , plutot d'activisme et d'un décalage législatif. Ce dernier ne plaide pas leur faveur. S'approprier des technologies développées par un autre , c'est le priver de revenu mais pas du savoir faire ! En un mot , c'est juste du vol !

Par contre , la Russie (et non l'urss qui n'existe plus depuis 1990) montre de vraies capacités en logiciel (Kapersky,..) et en matériel militaire. Cela dit la situation était très différente du temps de l'URSS dont la production industrielle n'était pas à la hauteur. En tous cas pas pour ce qui nous concerne puisque notre sujet relève du grand public et du B2B qui supposent des productions en volume.
Avatar de grafikm_fr grafikm_fr - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 07/07/2010 à 15:01
Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Pour des raisons contractuelles, j'en resterai là mais tu devrais montrer moins d'assurance sur des sujets que tu ne maitrises pas à 100% : Ces informations sont parfois déclassifiées mais en partie seulement.

J'ai pas dit que je maîtrisais le sujet à 100%, mais suffisamment pour pouvoir dire que ton histoire de flipper non exporté pour des raisons que tu avances ne tient absolument sur rien. C'est une légende urbaine comme beaucoup d'autres sur l'URSS.

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Douter de l'extrême dépendance de l'économie européenne par rapport aux usa est très mal connaître la réalité boursière, financière, en relation directe avec le développement de notre industrie informatique (minitel compris)

On remarquera que je n'ai pas dit un seul mot sur la dépendance de l'économie européenne dans mes posts précédents. C'est bien, tu inventes une thèse et tu la réfutes tout seul. Parce que bon, on parlait de la Chine et des PVD là.

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Les hypothèses selon lesquelles les pays émergeants deviendraient prescripteurs technologiques à l'avenir - au détriment des états-unis donc- sont complètement spéculatives actuellement.

C'est même pas drôle.
En termes de production informatique et IT, les USA produisent de moins en moins. Les processeurs Intel élaborés à partir d'un prototype israélien, les librairies de processeurs Intel écrites à Moscou, du code de Windows outsourcé en Inde et j'en passe. Sans parler de la fabrication du matériel informatique. Et sans parler du fait que ce sont que des spécialistes chinois ou indiens qui travaillent sur les sujets.

Ce que font les USA actuellement, c'est racheter des brevets de technos et administrer tout ce bazar. Oui mais voila, un administrateur c'est vite mis à la porte et remplacé

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Franchement , je ne suis pas très impressionné par les exploits de la Chine en informatique.

Dis ça à IBM et à Lenovo. Et à Apple qui produit son Iphone en Chine. Et... ah ben à tout le reste qui est produit en Chine...

Tu me rappelles des méga-experts dans les années 1960 qui disaient que les bagnoles japonaises c'est de la grosse bouse et que ça allait jamais concurrencer les USA. Maintenant, regardes où en est l'industrie automobile japonaise et où en est l'américaine...

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
S'approprier des technologies développées par un autre , c'est le priver de revenu mais pas du savoir faire ! En un mot , c'est juste du vol !

Hihi mais le savoir-faire, il est élaboré par des ingénieurs indiens ou chinois, tout le problème est là. Les américains ne font plus que du management...

Quant à savoir si c'est du vol, bienvenue dans le monde réel, c'est pas chez les bisounours ici...

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Par contre , la Russie (et non l'urss qui n'existe plus depuis 1990) montre de vraies capacités en logiciel (Kapersky,..) et en matériel militaire.

Ouaiiiis, tellement bien en matériel militaire qu'ils parlent d'acheter des véhicules allemands et un vaisseau français parce qu'ils sont plus capables d'en fabriquer eux-mêmes... Super les gars, beau boulot...

Oui, ils ont quelques trucs pas mal en info (Kaspersky, Finereader, 1C et j'en passe) mais par exemple, toute la production de matériel informatique a été joyeusement flinguée post-1990.

Citation Envoyé par unBonGars  Voir le message
Cela dit la situation était très différente du temps de l'URSS dont la production industrielle n'était pas à la hauteur.

Elle était même plus qu'à la hauteur dans pas mal de domaines, surtout en ce qui concernait les technos de pointe.

Bref, 0 pointé pour ce post. Les USA, à l'heure actuelle, sont obligés de recourir massivement à des spécialistes étrangers pour continuer à développer leurs technos, et sont chroniquement incapables de produire quoi que ce soit chez eux. Ce qui leur reste, c'est le management et le contrôle financier, mais ça ne durera pas éternellement.

Tes arguments auraient été parfaitement recevables en 1970, pas en 2010.
Avatar de obliveon obliveon - Membre habitué http://www.developpez.com
le 07/07/2010 à 17:06
Citation Envoyé par Chauve souris  Voir le message

[...]

Que l'on appprenne l'anglais parce que c'est inévitable, je le conçois parfaitement mais je ne le prends que comme un mal nécessaire. Que le français soit en voie de disparition, je ne le nie pas non plus, mais il y aura d'autres langues émergentes, à commencer par l'espagnol qui est une langue latine précise et pratiquée dans bon nombre de pays émergents.

Apprendre l'anglais parce que c'est inévitable ?

On peut très bien vivre heureux en France sans avoir le besoin de prononcer le moindre mot anglais.

Disons que l'on peut difficilement faire autrement si on veut accéder à certains postes où exercer certains métiers ayant des relations avec l'étranger. Là effectivement, c'est se fermer volontairement certaines portes, il faut en assumer les conséquences.

Le français est en voie de disparition ?

Où ? En France où à l'étranger ?

En France, ça risque de l'être si on ne se bouge pas le cul avant qu'il ne soit trop tard. Le droit de comprendre et de se faire comprendre dans sa langue maternelle est la moindre des choses, non ? Ce n'est pas du chauvinisme ou du patriotisme, mais c'est juste du bon sens.

C'est juste une question de juste milieu. On parle une langue étrangère (l'anglais par exemple) lorsque seulement c'est nécessaire.

Je suis en France, je communique en français (sauf pour aider un étranger un peu paumé, là j'essaye l'anglais), et lorsque je vais à l'étranger je fais l'effort nécessaire pour connaître quelques rudiments de la langue locale (je trouve que c'est une marque de respect pour la culture locale).
Avatar de obliveon obliveon - Membre habitué http://www.developpez.com
le 07/07/2010 à 19:36
Citation Envoyé par Chauve souris  Voir le message
[...] mais il y aura d'autres langues émergentes, à commencer par l'espagnol qui est une langue latine précise et pratiquée dans bon nombre de pays émergents.

J'ai dépensé de l'énergie considérable à améliorer mon anglais, en temps et en argent (méthodes de langues, livres, audio, dvd, films en VO, musiques, immersion, etc... ) pendant une dizaine d'année pour en retenir quoi en fin de compte ? Pas grand chose.

Je suis toujours incapable de comprendre une conversation de tous les jours d'un anglais ou d'un américain.

En revanche, l'espagnol, je l'ai étudié par moi-même (sans professeur) pendant moins de 3 ans, et au bout de la 3ème année, je n'ai eu aucun mal à communiquer convenablement avec des locuteurs natifs dans diverses régions d'Espagne pendant mes vacances.

Pourquoi les autres sont plus à l'aise avec l'anglais ?

Certainement à cause de la similitude entre la structure de phrase de la langue de l'apprenant et celle de l'anglais.

Il faut comparer ce qui est comparable.
Comparons le français avec l'espagnol ou l'italien, oui, mais le français avec l'anglais, non.

La seule chose que le français et l'anglais ont de commun est le vocabulaire. Oui, mais voilà, ils sont orthographiés de la même manière mais prononcés très (trop ?) différemment .

Mais, le vocabulaire à lui seul ne fait pas tout, car ce n'est pas avec des mots uniquement que l'on communique mais avec des phrases, des structures de phrases.

Alors forcément, certains pays seront plus à l'aise avec l'anglais alors que d'autre le seront beaucoup moins, tout simplement à cause de la structure de phrase (et non du vocabulaire commun).
Avatar de Xyphis Xyphis - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 10/07/2010 à 0:24
C'est fou ce qu'on peut lire comme commentaires...

Débat sur l'utilité d'apprendre l'Anglais, de savoir quelle sera la prochaine langue internationale, que s'est-il passé durant la guerre froide, comment comparer fac/grandes ecoles, j'en passe et des meilleures.

Vous savez quoi ? C'est une enquête comme il y en a tant d'autres. C'est une info, rien de plus. Quand je vois les réactions, j'ai l'impression que tous les commentateurs sont une fois de plus en train de s'étriper pour des broutilles alors que l'article en lui-même n'a rien de sensationnel.

Enfin, après vous faites ce que vous voulez hein. Vous pouvez vous renseigner sur les détails du test, consulter d'autres tests connexes ou déclencher une foire d'empoigne parce que les Etats-Unis sous-traitent en Chine, à vous de voir...
Avatar de obliveon obliveon - Membre habitué http://www.developpez.com
le 10/07/2010 à 9:12
Citation Envoyé par Xyphis  Voir le message
[...]

Vous savez quoi ? C'est une enquête comme il y en a tant d'autres. C'est une info, rien de plus. Quand je vois les réactions, j'ai l'impression que tous les commentateurs sont une fois de plus en train de s'étriper pour des broutilles alors que l'article en lui-même n'a rien de sensationnel.

[...]

Tous ?

D'un autre côté, tu as bien fait de préciser que "tu as l'impression".

Tu sais c'est un peu comme une conversation entre amis après un bon repas. Il y' en a un qui commence a donné son impression sur un fait (actualité ou autre), et de fil en aiguille dans la conversation chacun y met un peu de son grain de sel.

Après à savoir si sur ce quoi on discute est broutille ou pas est juste un avis personnel. Mais bon c'est déjà un peu mieux que de parler du temps qu'il fera demain ou de savoir qui se fera éliminer de secret story
Avatar de swifty127 swifty127 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 11/08/2010 à 14:55
Citation Envoyé par Mat.M  Voir le message
cette étude est bidon : d'abord tout dépend ce que l'on entend par retard dans le secteur des IT
Concerrnant les USA il ne faut pas perdre de vue que le haut-débit n'est pas installé partout et que dans certaines parties des USA on utilise toujours de vieux modems 56k
Ensuite les plus grosses SSII dans le monde sont françaises comme Cap Gemini, Atos etc...
Donc les journalistes de The Economist feraient mieux de se taire plutot que d'écrire des torchons

Non vous avez tort,Capgemini et Atos sont les plus grandes en France ,et la France n'est pas le monde
Avatar de swifty127 swifty127 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 11/08/2010 à 14:57
Citation Envoyé par slebas  Voir le message
La bonne blague, le Royaume Uni en 14eme place devant la France ? J'ai vécu 10 ans à Londres, jusqu’à l'année dernière, et je peux vous dire que l'ADSL là bas n'a rien a voir avec Paris par exemple.

Ils n'ont pas la fibre optique pour le grand public, la connexion max est de 8Mb pour la plupart des quartiers et les tarifs sont beaucoup plus chers que nos FAI les moins chers. Sans parler du fait qu'il n'y ait pas de dégroupages donc obligé d'avoir un abonnement téléphonique.

Pour résumer, j'habite maintenant au fin fond de la Haute Savoie et j'ai un débit plus rapide qu'à Londres (j’étais relativement proche du centre).

J'habite à 4 minutes à pieds de la Grande arche de la Défense(le premier quartier d'affaire de france),mon ADSL est de 1.5Mb/seconde (je ne suis pas le seul d'ailleurs)
Avatar de ArKam ArKam - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 11/08/2010 à 16:30
Citation Envoyé par swifty127  Voir le message
J'habite à 4 minutes à pieds de la Grande arche de la Défense(le premier quartier d'affaire de france),mon ADSL est de 1.5Mb/seconde (je ne suis pas le seul d'ailleurs)

Non mais faut relativiser aussi, je suis à chessy et je suis sur une connexion numericable de 30 Meg.

Donc bon, ça dépend aussi de ton FAI de la techno déployé et de la zone.

Après concernant les retards, oui on est en retard, mais c'est plus, je pense à cause des mentalités européenne qu'autre chose.
Avatar de Caly4D Caly4D - En attente de confirmation mail http://www.developpez.com
le 11/08/2010 à 16:33
Après concernant les retards, oui on est en retard, mais c'est plus, je pense à cause des mentalités européenne qu'autre chose.

+1
essayez de motiver le syndic de votre immeuble pour que la fibre optique qui passe en bas rentre à l'intérieur
Offres d'emploi IT
Urbanistes, architectes et ingénieurs expérimentés SOA / MDM
COOPTALIS - Nord Pas-de-Calais - Lille
Digital asset management (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Lead architecte logiciel - java (H/F)
SASU LIEN - HURRYMAN - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil