Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

La France serait à la traîne dans l'utilisation des logiciels de Business Intelligence
Avez-vous une explication à cette réticence ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Selon un rapport de Forrester, qui s'appuie sur un panel de 900 décideurs nord-américains et européens, le marché des logiciels de Business Intelligence (BI) aurait connu une croissance à deux chiffres en 2009.

Le chiffre d'affaires de ce secteur atteindrait à présent les 8 milliards de dollars. Une envolée à comparer avec l'évolution globale du marché des logiciels qui a lui baissé de 8% sur la même période.

Le fort intérêt pour les applications de Business Intelligence de la part des DSI et des responsables IT se confirmerait également, toujours d'après Forrester, sur le début de l'année 2010.

Malheureusement, France semble rester à la traîne de ce mouvement.

L'étude révèle en effet que 54% des entreprises interrogées ont déjà mis en place des logiciels de BI et que 25% envisagent de mettre en place un projet BI dans les années à venir. En France seules 27% d'entre elles auraient franchi le pas et 18 % envisageraient de le faire.

Dans le même ordre d'idée, au niveau mondial, 24% des implémentations BI seront étendues ou mises à jour cette année. Un chiffre qui tombe à 10% pour la France.

Lorsque Forrester a demandé aux DSI et aux décideurs quels étaient les premiers fournisseurs de logiciels de BI de leurs entreprises, leurs réponses a permis de dresser le tableau d’un marché dominé par l'éditeur allemand SAP (20%), et par les deux géants américains que sont IBM (17%) et Oracle (14%).

En France, c’est IBM qui domine le secteur (22%), suivi de SAP (15%) et d’Oracle (7%). Par ailleurs, les logiciels développés spécifiquement pour une entreprise sont ceux qui sont les plus couramment cités par les décideurs français (30% des réponses).

Avec la reprise économique en 2010, le BI devrait continuer de stimuler la croissance du marché global des logiciels.

Cependant, note le rapport « le marché du BI change rapidement, et les éditeurs doivent appréhender les tendances émergentes : l’innovation technologique et l’évolution business. C’est la combinaison de ces deux tendances qui fera la différence entre les éditeurs de logiciels de BI qui connaîtront le succès et les autres ».

En attendant, la France semble bel et bien rester à l'écart d'une tendance de fond qui impacte à la fois l'activité des entreprises et les technologies IT.

Dommage, diront certains. Tout comme il est dommage de ne pas avoir une analyse des causes ou un début d'explication de cet état de fait de la part de Forrester.

Mais peut-être en avez-vous une ?

Source : The State Of Business Intelligence Software And Emerging Trends: 2010, de Forrester

Lire aussi :

Google multiplie les APIs pour les développeurs : du GPS pour Android à la Business Intelligence pour tous
Business Intelligence : l'Open Source commence à percer d'après le Cabinet Gartner, qui explique pourquoi

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez :

BI
Solutions d'entreprise

Et vous ?

La France est-elle réfractaire aux solutions BI ? Et pourquoi ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sdecloix sdecloix - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 23/06/2010 à 11:45
Je suis toujours étonné de voir l'importance qu'on peut accorder à des études sans doutes orientées, non représentatives et finalement sans réel intérêt...
Mais bon, c'est aussi comme cela que les analystes vivent... :-)
Avatar de simonlourson simonlourson - Membre habitué http://www.developpez.com
le 24/06/2010 à 16:25
Citation Envoyé par sdecloix  Voir le message
Je suis toujours étonné de voir l'importance qu'on peut accorder à des études sans doutes orientées, non représentatives et finalement sans réel intérêt...
Mais bon, c'est aussi comme cela que les analystes vivent... :-)

Sans intérêt pour toi sans doute, moi le décisionnel c'est mon métier, ça m'intéresse de savoir comment se situe la France dans ce domaine...

Donc j'imagine que tu as lu l'étude complète pour pouvoir juger qu'elle est orientée, et non représentative? Tu peux nous faire part de tes impressions?

Sinon, je ne trouve pas que la BI coute cher par rapport au ROI, mais ça dépend de l'utilisation que tu en fais... Pour une banque ça permet de suivre le coût du risque au plus près, et donc de faire gagner des millions (littéralement)

Par contre pour une PME avec 3 applications et 2 bases de données, l'intérêt est tout de suite plus limité, un bon Excel c'est moins cher et ça marche tout aussi bien sur des petites volumétries.
Avatar de sdecloix sdecloix - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 24/06/2010 à 17:00
@simonlourson

Bien sûr que non je n'ai pas acheté cette étude à 499$

Certains l'ont achetée et possèdent quelques éléments complémentaires d'information intéressants, notamment sur le marché français, qui n'est au final pas dans l'étude ! :
http://www.legrandbi.com/2010/06/for...ance/#comments

Je te rassure, j'évolue dans la BI Open Source et on retrouve le même genre d'analyses destinées à faire du buzz sur une solution open source X, Y, ou Z

Pour te rejoindre, Excel reste encore sans aucun doute la solution de BI la plus largement répandue !
Avatar de simonlourson simonlourson - Membre habitué http://www.developpez.com
le 24/06/2010 à 17:17
Ah bah ça si c'est sûr que si les chiffres français sont dans le communiqué de presse et pas dans l'étude, c'est ballot...

De toutes les façons, on est d'accord, 500€ c'est trop cher pour une étude de ce genre.
Avatar de sdecloix sdecloix - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 24/06/2010 à 17:20
J'aime bien l'analyse du GrandBI (une source d'information sûre et reconnue, je ne dévoile pas son nom, c'est le jeu...)

"Une analyse comme cela ça n'a pas de prix" !! (tout est dit)
Avatar de doc malkovich doc malkovich - Responsable Approche théorique du décisionnel http://www.developpez.com
le 25/06/2010 à 11:28
Citation Envoyé par sdecloix  Voir le message
J'aime bien l'analyse du GrandBI (une source d'information sûre et reconnue, je ne dévoile pas son nom, c'est le jeu...)

J'aime bien le GrandBI tout court ... un blog au ton décalé sur la BI, ça change des blogs habituels

Il est même mieux que www.osbi.fr
Avatar de PATRICIA02 PATRICIA02 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 7:55
Bonjour,
Je travaille dans une Administration, et j'utilise couramment le logiciel BO WEB. Nous avons cette version depuis l'année dernière et il est vrai quelques utilisateurs sont "allergiques" à ce logiciel. Je pense qu'ils avaient l'habitude avec excel et qu'il est dure de les convaincre d'utiliser BO qui certes demande une bonne formation et une bonne connaissance de la base de données à analyser. Je forme en interne sur ce logiciel, je ne suis pas une experte mais après 3 jours de formation, les stagiaires sont capables de faire de bonnes requêtes le tout c'est qu'ils utilisent ce logiciel régulièrement.

Bonne journée,

Patricia
Avatar de simonlourson simonlourson - Membre habitué http://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 9:30
Si les univers sont bien conçus, alors utiliser BO ne nécessite pas de connaissances particulières sur l'entrepôt de données, seulement des connaissances métier, et savoir utiliser WebI : les univers sont justement là (entre autres) pour faire le lien entre les noms techniques de la base (DWH_TF_CA.CAM2) et les noms compréhensibles par le métier (Chiffre d'affaire à deux mois glissants). Normalement, les utilisateurs WebI n'ont pas du tout à se préoccuper des jointures, cardinalités, etc, c'est un travail qui est fait en amont dans l'univers.
Avatar de jpclabaux jpclabaux - Membre régulier http://www.developpez.com
le 30/06/2010 à 21:20
Pour vous faire part de ma petite expérience, lorsque j'étais en France on me demandait des tableaux de bord sous forme de tableaux excel. Y compris à partir de BO.
Depuis que je travaille au Canada, les gens me regardent comme un extraterrestre lorsque je leur présente des chiffres en tableau.
Ils veulent des graphiques, des secteurs, des bulles, des infos qui défilent,... bref toute la panoplie des possibilités offertes par les outil BI.
Ceci explique peut-être en partie cela.
Avatar de helrick helrick - Membre averti http://www.developpez.com
le 02/07/2010 à 22:06
Hello
Pour ma part je dirais que ce sont des solutions absolument utiles à l'heure de la question de la rentabilité sur investissements productifs.
Mais la majorité des PME, meme si elles connaissent les outils, ne peuvent pas s'offrir celà : trop cher.
Un B.O XI autant c'est un produit génial, et plutot complet, faut pouvoir se le payer...
Enfin une bonne majorité de PME, ne se rendent pas toujours compte du potentiel des données qu'elle conserve. Ce croisement de l'information, cette agilité dans les requêtes, cette opportunité de visibilité immédiate et à court terme qu'apportent les outils B.I font que ça se démocratise.
Peut-etre est ce le choix de la solution la plus adaptée est difficile.
Après, on peut coller plus ou moins n'importe qui derrière avec un peu de formation...
Avatar de TomDuBouchon TomDuBouchon - Rédacteur http://www.developpez.com
le 18/08/2010 à 15:01
Accompagnant des entreprises depuis près de huit ans dans l'installation et l'utilisation de BO, je peux affirmer sans détour que le problème n'est pas lié à l'utilisation du logiciel en lui-même. (La très grande majorité des utilisateurs accueillant BO à bras ouverts)

En effet, je pense que le problème se situe plus sur la connaissance des possibilités du logiciel et plus largement sur la finalité de la BI.
Je me suis personnellement rendu compte que bon nombre d'entreprises désiraient ni plus ni moins que des listing d'informations tirées des BDD. Alors dans ce cas là effectivement un logiciel BI coûte très cher et n'apporte rien.
La plus grande partie de mon travail aujourd'hui consiste à expliquer que les logiciels BI n'ont pas pour but de visualiser des informations mais de mettre en avant les axes d'amélioration dans la gestion de l'entreprise.
A mon sens, c'est cette méconnaissance qui justifie le retard de la France dans ce domaine.

Et pour info, les éditeurs de solutions BI se tournent de plus en plus vers le marché des PME, en proposant des solutions allégées et à moindre coût correspondant à ces dernières. (version EDGE pour BO notamment)
Offres d'emploi IT
Analyste d'exploitation Unix Oracle
UTIGroup. Rhône-Alpes - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Alternance Ingénieur Développement H/F
Atos Technology Services - Lorraine - Metz
Développeur confirmé Access 97
JobOuaga - France - Ouagadougou (Burkina Faso)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil