Yahoo va migrer ses annonceurs vers l'adCenter de Microsoft
Quels changements à venir pour les publicitaire ?

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 29.10.2010 par Katleen
La migration des annonceurs de Yahoo sur la plateforme de Microsoft est achevée, la roadmap a été respectée


Microsoft et Yahoo viennent d'annoncer en avoir terminé avec la migration des annonceurs vers leur nouvelle plateforme unifiée, AdCenter (voir news précédente). Ce grand mouvement avait débuté en septembre et devait s'achever fin octobre. Les deux compagnies ont donc respecté à la lettre leur planning prévisionnel.

"Les annonceurs pourront atteindre les 163 millions de personnes qui effectuent des recherches avec Yahoo et Microsoft aux USA, et les 15 millions qui font de même au Canada, depuis un seul et même compte", explique le communiqué officiel.

C'est désormais Bing qui supporte 100% des recherches payantes sur les sites de Yahoo USA et Yahoo Canada, grâce aux technologies du moteur de recherche et de l'infrastructure publicitaire de Microsoft.

Source : Blog de Yahoo

Mise à jour du 01.09.2010 par Katleen
La migration des annonceurs de Yahoo vers Microsoft à commencé hier, le deal entre les deux firmes se concrétise un peu plus


Suite à l'accord qui les unis dorénavant, Microsoft et Yahoo commencent à réorganiser leurs services pour une gestion plus commune.

Depuis la semaine dernière, Yahoo utilise Bing pour donner de la puissance aux résultats de ses recherches algorithmiques aux USA et au Canada.

Malgré cela, les deux firmes ensemble ne totalisent que 30% de parts de marché face à un Google toujours leader et en pleine forme (selon les chiffres de ComScore).

Depuis hier, les annonceurs de Yahoo peuvent migrer leurs campagnes vers l'AdCenter de Microsoft. Ils leur faudra cependant continuer d'utiliser à la fois les outils de Yahoo et ceux de Microsoft pendant encore quelque temps. La fusion totale des deux services est espérée pour fin octobre, mais la date n'a pas encore été arrêtée : "nous nous gardons le droit de repousser la finalisation de la transition jusqu'à 2011, si nous pensons qu'elle pourrait avoir un impact sur la période de Noël".

A terme, tous les annonceurs devraient être transférés sur la plateforme de Microsoft et ne plus utiliser que ses outils et services de publicité en ligne.

En attendant, les deux parties essayent de faciliter au mieux cette opération. Yahoo vient par exemple de rendre disponible quelques outils d'aide pour ses annonceurs : une checklist pour la migration, des grilles comparatives concernant les fonctionnalités et un programme testant la compatibilité.

Il est d'ailleurs recommandé aux utilisateurs d'utiliser cet outil "Compatibility Report" et de régler les soucis d'incompatibilité entre les campagnes Yahoo en cours et la plateforme de l'AdCenter avant de commencer la migration vers cette dernière.

Source : Microsoft

Mise à jour du 17.05.2010 par Katleen
Yahoo va migrer ses annonceurs vers l'adCenter de Microsoft, quels changements à venir pour les publicitaires ?


Dans le cadre de l'accord entre les deux firmes, Yahoo s'apprête à transférer ses annonceurs vers l'adCenter de Microsoft.

Ce mouvement à venir provoque beaucoup de questionnements chez les professionnels, puisque les deux plateformes n'ont pas exactement les mêmes règles de fonctionnement.

Alors, qu'est-ce qui va changer sous le commandement de Microsoft ?

L'achat de mots clés relatifs à l'alcool, comme "whisky" ou "liqueur", sera-t-il toujours possible ? (ils sont actuellement interdits par la compagnie de Redmond)

Après la transition, Yahoo pourra continuer d'afficher certaines publicités que Microsoft n'affiche pas sur ses propres sites (par exemple, des campagnes pour adultes). Mais aucune décision spécifique n'a encore été prise concernant les mots relatifs aux boissons alcoolisées.

Quant aux annonceurs possédant un compte sur Bing et un autre sur Yahoo, leurs opérations pour les deux plateformes seront centralisées dans l'adCenter de Microsoft.

Au niveau technique, Yahoo Sponsored Search proposait un service d'URL tracking. Microsoft n'offrira pas ce service permettant de suivre la progression des campagnes dans l'immédiat. La firme indique "améliorer sans cesses ses produits mais ne pas pouvoir garantir offrir toutes les fonctionnalités de Yahoo".

Les annonceurs américains et canadiens devraient avoir été migrés en totalité avant la fin de l'automne, et, si ce délai n'est pas tenu, la transition sera reportée à début 2011.

Source : Le blog de Yahoo Search

Mise à jour du 19.02.2010
L'accord Microsoft-Yahoo! validé par Bruxelles et Washington, Google sera-t-il déstabilisé ?

L'accord entre Microsoft et Yahoo! est enfin, après 18 mois de procédure, validé. Les deux entreprises ont annoncé cette nuit avoir «reçu des approbations pour leur accord sur la recherche, sans restriction, à la fois du ministère américain de la Justice et de la Commission européenne». Leur partenariat est donc enfin officiel, et sera consommé dans les jours à venir.

Aussi, dans quelques jours, la mention «powered by Bing» (« recherche réalisée par Bing») s'affichera en bas des résultats de recherche de la page Yahoo.com.

Pour l'Union Européenne, ce rapprochement devrait favoriser la concurrence et n'avoir aucune conséquence négative sur les autres acteurs du marché.

Les publicitaires espèrent quant à eux que cet accord fera baisser les prix de la publicité en ligne.

Pensez-vous que Google sera déstabilisé par cette alliance ?

Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
MAJ du 07.12.2009

Après l'annonce inquiétante de report du délai de finalisation de leur accord, Microsoft et Yahoo! viennent d'annoncer en avoir terminé avec leurs négociations.

Dans un communiqué de presse conjoint publié il y a quelques jours, les deux compagnies déclarent être enfin parvenus à trouver un terrain d'entente.

"Microsoft et Yahoo! pensent que cet accord apportera une solution alternative dans la recherche en ligne qui offrira aux consommateurs, publicistes et éditeurs un choix réel, d'une plus grande valeur et avec plus d'innovation."

Les firmes indiquent également être confiantes quand au fait que le deal pourrait enfin voir sa transaction réalisée début 2010.

En effet, les approbations du Department of Justice américain et de la Commission Européenne sont toujours nécéssaires à la réalisation du projet.

Le 06/11/09

L'accord Yahoo-Microsoft sera aussi mondial
Déclare Steve Ballmer dans une interview filmée

"Il est possible que nous étendions notre partenariat avec Yahoo en dehors des Etats-Unis. [Nous devons pour cela] attendre de voir si nous sommes capables d'obtenir les approbations nécessaires […] et peut-être aurons-nous du nouveau à vous annoncer dans les jours qui viennent".

C'est en ces termes que Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, a annoncé que l'accord avec Yahoo concernant le nouveau moteur de recherche maison – Bing – ne devait pas se cantonner au sol américain.

Avant sa mise en œuvre mondiale, Microsoft et Yahoo attendent actuellement le feu vert des régulateurs nationaux ou régionaux concernés. Pour mémoire, l'accord est actuellement en attente de validation aux Etats-Unis et en Europe.

Cet accord stipule que Yahoo utilisera Bing comme moteur de recherche sur ses différents sites, en échange de quoi, Microsoft partagera une grande part de ses revenus publicitaires.

La semaine dernière, les deux entreprises ont confirmé à la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme des marchés financiers américain qu'elles avaient conjointement décidé de se laisser un délai supplémentaire – non précisé – pour approfondir leurs négociations (lire par ailleurs ci-dessous).

Selon NetApplications, la part de marché combinée de Bing et du moteur de recherche de Yahoo atteint aujourd'hui 10,2 % (7,5 pour Yahoo, 3,7 pour Bing). Google possède pour sa part 84,5 % du marché mondial. Ces chiffres sont établis par

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=RKEw00Pf2Xs"]YouTube- Soundbite: Microsoft Yahoo deal could be expanded overseas[/ame]

MAJ de Gordon Fowler

29.10.2009
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Accord Microsoft-Yahoo : Les deux compagnies repoussent la fin de leurs négociations, bon ou mauvais signe ?

Quand l'annonce a été faite en juillet dernier que le moteur de recherche Bing de Microsoft utiliserait les résultats de recherche de celui de Yahoo, la finalisation de cet accord devait avoir lieu le 27 octobre 2009.

Mais, bien trop occupées à discuter de leurs différents, les deux compagnies viennent de laisser passer cette deadline. Ensemble, elles ont annoncé hier s'être concertées et avoir décidé d'étendre cette période de négociations à une durée indéterminée.

Au vu de la nature complexe de la transaction, quelques détails doivent encore être finalisés, mais l'accord serait en bonne voie.
Les deux parties indiquent néanmoins vouloir en terminer le plus vite possible, et évoquent le premier trimestre 2010. Cet accord à pour toutes les deux une forte visée stratégique.

L'absence d'instauration d'une nouvelle deadline pourrait être vue comme un bon signe, car ce geste pourrait signifier que l'accord serait potentiellement à deux doigts d'être finalisé.

L'appel à un panel arbitraire n'a pas non plus été inité, ce qui renforce cette thèse encourageante

L'accord encaisse néanmoins toujours les foudres d'une procédure Anti-trust lancée par le Department of Justice américain (lire news précédentes, ci-dessous).

Le dénouement de cette affaire reste donc toujours incertain.

Lee 14/09/09

Accord Micosoft-Yahoo : Le "Department of Justice" demande des informations complémentaires

On parle beaucoup de l'accord entre Yahoo et Microsoft.
On oublie aussi souvent de préciser qu'il n'est pas encore entériné par la commission anti-trust du "Department of Justice" (DoJ).

Les deux parties prenantes ont admis avoir reçu, ce Vendredi, une demande du Tribunal.
Celle-ci porte sur des "documents complémentaires" dont ni Yahoo ni Microsoft n'ont souhaité laisser transparaitre le contenu.

Les portes paroles des deux sociétés ont indiqués ne pas être étonnées par cette demande qui s'inscrit bien, selon eux, dans le Hart-Scott-Rodino Act (qui approfondit la recherche d'information avant de valider les fusions et acquisitions).

Il n'en reste pas moins que le DoJ devait statuer début Septembre.
Cette nouvelle démarche du Tribunal repousse ses conclusions à une date ultérieure.

Date qui n'a pas encore été fixée.

De quoi s'inquiéter sur la validation du deal ?

C'est en tout cas ce que pensent de plus en plus ouvertement certains experts juridiques(cf. news précédente)

MAJ par Gordon Fowler.

L'accord Micosoft-Yahoo est-il en péril ?

Décidément, Microsoft a fort à faire avec la justice.

Après les formats d'Office 2010, la vente liée d'Internet Explorer et l'infraction au droit des brevets de Word, voila qu'un avocat spécialisé dans les lois anti-trust prédit que l'accord avec Yahoo sera refusé par le Ministère de la Justice.

Matthew Cantor, célèbre expert juridique du cabinet Constantine Cannon LLP de New-York, pense que la disparition du moteur de recherche de Yahoo fera que l'accord, un "partenariat" pour les deux protagonistes, sera requalifié de "fusion" par l'institution.

Jonathan Kanteret, conseiller indépendant pour Microsoft, note, lui, que la domination de Google est si grande que ni Yahoo, ni Bing seuls ne pouvaient être une alternative crédible pour les annonceurs.
Seule la réunion des deux pouvait créer une vraie force de frappe concurrente.

Mais Matthew Cantor avait également prévu cette argumentation.
Et elle lui semble ridicule.

ll note en effet que Microsoft n'aurait pas dépensé tant d'argent pendant des années pour créer Bing si le projet n'était pas apparu viable aux dirigeants de l'entreprise.

De plus, les ressources quasi-illimitées de Microsoft lui confèrerait un statut particulier auprès des organes anti-trust, qui seraient de fait plus enclines à regarder ses agissements de près.
Et donc plus enclines à les condamner.

Pour valider l'accord, le "Department of Justice" forcera-t-il Yahoo à céder son moteur de recherche à un troisième compétiteur ?

L'expert New-Yorkais n'en doute pas une seconde.
Pour lui, la réponse est "oui".

Lire aussi :

Les Tribunaux sont-ils compétents pour juger les affaires technologiques ?
Interdiction de vente de Word : les arguments du Juge Texan
Face aux accusations de pratiques anti-concurrentielles, Microsoft proposera un plus grand choix de formats aux utilisateurs d'Office 2010
Windows 7E serait abandonné pour l'Europe au profit d'un software permettant de choisir son navigateur

Et vous ?

Pensez-vous que ce partenariat est une fusion cachée ?
Y'a-t-il un acharnement conte la firme de Redmond ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de replica replica - Membre du Club http://www.developpez.com
le 29/10/2009 à 15:54
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Quand l'annonce a été faite en juillet dernier que le moteur de recherche Bing de Microsoft utiliserait les résultats de recherche de celui de Yahoo, la finalisation de cet accord devait avoir lieu le 27 octobre 2009.

Ce ne serait pas Yahoo qui utiliserait les résultats de bing ?
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 06/11/2009 à 12:19
L'accord Yahoo-Microsoft sera mondial, déclare Steve Ballmer dans une interview filmée
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 07/12/2009 à 9:02
MAJ du 07.12.2009

Après l'annonce inquiétante de report du délai de finalisation de leur accord, Microsoft et Yahoo! viennent d'annoncer en avoir terminé avec leurs négociations.

Dans un communiqué de presse conjoint publié il y a quelques jours, les deux compagnies déclarent être enfin parvenus à trouver un terrain d'entente.

"Microsoft et Yahoo! pensent que cet accord apportera une solution alternative dans la recherche en ligne qui offrira aux consommateurs, publicistes et éditeurs un choix réel, d'une plus grande valeur et avec plus d'innovation."

Les firmes indiquent également être confiantes quand au fait que le deal pourrait enfin voir sa transaction réalisée début 2010.

En effet, les approbations du Department of Justice américain et de la Commission Européenne sont toujours nécéssaires à la réalisation du projet.
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 19/02/2010 à 6:47
Mise à jour du 19.02.2010
L'accord Microsoft-Yahoo! validé par Bruxelles et Washington, Google sera-t-il déstabilisé ?

L'accord entre Microsoft et Yahoo! est enfin, après 18 mois de procédure, validé. Les deux entreprises ont annoncé cette nuit avoir «reçu des approbations pour leur accord sur la recherche, sans restriction, à la fois du ministère américain de la Justice et de la Commission européenne». Leur partenariat est donc enfin officiel, et sera consommé dans les jours à venir.

Aussi, dans quelques jours, la mention «powered by Bing» (« recherche réalisée par Bing») s'affichera en bas des résultats de recherche de la page Yahoo.com.

Pour l'Union Européenne, ce rapprochement devrait favoriser la concurrence et n'avoir aucune conséquence négative sur les autres acteurs du marché.

Les publicitaires espèrent quant à eux que cet accord fera baisser les prix de la publicité en ligne.

Pensez-vous que Google sera déstabilisé par cette alliance ?
Avatar de - http://www.developpez.com
le 25/02/2010 à 17:22
Citation Envoyé par Katleen Erna  Voir le message
Mise à jour du 19.02.2010
L'accord Microsoft-Yahoo! validé par Bruxelles et Washington, Google sera-t-il déstabilisé ?

(...)
Pour l'Union Européenne, ce rapprochement devrait favoriser la concurrence et n'avoir aucune conséquence négative sur les autres acteurs du marché.

Les publicitaires espèrent quant à eux que cet accord fera baisser les prix de la publicité en ligne.

Pensez-vous que Google sera déstabilisé par cette alliance ?

Je pense au contraire que Google va légitimer sa position et se débarrasser des requètes pour position dominante et autre anti-trust.

Je ne connais pas assez bing pour le comparer aux algoritmes de référencement Google mais, en estimation rapide, Microsoft avait proposé 45Mds$ pour le rachat de Yahoo en 2008. Google me semble à l'abri pour quelques années au moins.
Avatar de deadalnix deadalnix - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 25/02/2010 à 18:00
La qualité de leurs produits son loin de ceux de google. Et cela vient avant tout de leur politique et de leurs méthodes, donc ce n'est pas prêt de changer et ce n'est pas une question de taille.
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 17/05/2010 à 17:47
Mise à jour du 17.05.2010 par Katleen
Yahoo va migrer ses annonceurs vers l'adCenter de Microsoft, quels changements à venir pour les publicitaires ?


Dans le cadre de l'accord entre les deux firmes, Yahoo s'apprête à transférer ses annonceurs vers l'adCenter de Microsoft.

Ce mouvement à venir provoque beaucoup de questionnements chez les professionnels, puisque les deux plateformes n'ont pas exactement les mêmes règles de fonctionnement.

Alors, qu'est-ce qui va changer sous le commandement de Microsoft ?

L'achat de mots clés relatifs à l'alcool, comme "whisky" ou "liqueur", sera-t-il toujours possible ? (ils sont actuellement interdits par la compagnie de Redmond)

Après la transition, Yahoo pourra continuer d'afficher certaines publicités que Microsoft n'affiche pas sur ses propres sites (par exemple, des campagnes pour adultes). Mais aucune décision spécifique n'a encore été prise concernant les mots relatifs aux boissons alcoolisées.

Quant aux annonceurs possédant un compte sur Bing et un autre sur Yahoo, leurs opérations pour les deux plateformes seront centralisées dans l'adCenter de Microsoft.

Au niveau technique, Yahoo Sponsored Search proposait un service d'URL tracking. Microsoft n'offrira pas ce service permettant de suivre la progression des campagnes dans l'immédiat. La firme indique "améliorer sans cesses ses produits mais ne pas pouvoir garantir offrir toutes les fonctionnalités de Yahoo".

Les annonceurs américains et canadiens devraient avoir été migrés en totalité avant la fin de l'automne, et, si ce délai n'est pas tenu, la transition sera reportée à début 2011.

Source : Le blog de Yahoo Search
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 01/09/2010 à 11:12
Mise à jour du 01.09.2010 par Katleen
La migration des annonceurs de Yahoo vers Microsoft à commencé hier, le deal entre les deux firmes se concrétise un peu plus


Suite à l'accord qui les unis dorénavant, Microsoft et Yahoo commencent à réorganiser leurs services pour une gestion plus commune.

Depuis la semaine dernière, Yahoo utilise Bing pour donner de la puissance aux résultats de ses recherches algorithmiques aux USA et au Canada.

Malgré cela, les deux firmes ensemble ne totalisent que 30% de parts de marché face à un Google toujours leader et en pleine forme (selon les chiffres de ComScore).

Depuis hier, les annonceurs de Yahoo peuvent migrer leurs campagnes vers l'AdCenter de Microsoft. Ils leur faudra cependant continuer d'utiliser à la fois les outils de Yahoo et ceux de Microsoft pendant encore quelque temps. La fusion totale des deux services est espérée pour fin octobre, mais la date n'a pas encore été arrêtée : "nous nous gardons le droit de repousser la finalisation de la transition jusqu'à 2011, si nous pensons qu'elle pourrait avoir un impact sur la période de Noël".

A terme, tous les annonceurs devraient être transférés sur la plateforme de Microsoft et ne plus utiliser que ses outils et services de publicité en ligne.

En attendant, les deux parties essayent de faciliter au mieux cette opération. Yahoo vient par exemple de rendre disponible quelques outils d'aide pour ses annonceurs : une checklist pour la migration, des grilles comparatives concernant les fonctionnalités et un programme testant la compatibilité.

Il est d'ailleurs recommandé aux utilisateurs d'utiliser cet outil "Compatibility Report" et de régler les soucis d'incompatibilité entre les campagnes Yahoo en cours et la plateforme de l'AdCenter avant de commencer la migration vers cette dernière.

Source : Microsoft
Avatar de Julien_G Julien_G - Membre averti http://www.developpez.com
le 01/09/2010 à 11:35
Vivement que ces changements soient disponibles en France !
Parce que pour l'instant, même si j'ai fais des efforts pour adopter Bing, les résultats de mes recherches ne correspondent pas à mes attentes en général !
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 29/10/2010 à 11:39
Mise à jour du 29.10.2010 par Katleen
La migration des annonceurs de Yahoo sur la plateforme de Microsoft est achevée, la roadmap a été respectée


Microsoft et Yahoo viennent d'annoncer en avoir terminé avec la migration des annonceurs vers leur nouvelle plateforme unifiée, AdCenter (voir news précédente). Ce grand mouvement avait débuté en septembre et devait s'achever fin octobre. Les deux compagnies ont donc respecté à la lettre leur planning prévisionnel.

"Les annonceurs pourront atteindre les 163 millions de personnes qui effectuent des recherches avec Yahoo et Microsoft aux USA, et les 15 millions qui font de même au Canada, depuis un seul et même compte", explique le communiqué officiel.

C'est désormais Bing qui supporte 100% des recherches payantes sur les sites de Yahoo USA et Yahoo Canada, grâce aux technologies du moteur de recherche et de l'infrastructure publicitaire de Microsoft.

Source : Blog de Yahoo
Avatar de wokerm wokerm - Inactif http://www.developpez.com
le 30/10/2010 à 17:49
Je pense que cette fusion comblera les lacunes des deux moteurs en même temps d'un coté yahoo sera doté de fonctionnalités superbe tel que celle de bing en version USA, avec le portail photosynth Bing Maps et Bing Travel et bing translator (qui est meilleur que Google translator dans le cas de la translation français anglais et inversement) et plein d'autres services et de l'autre bing optimisera ces recherche et gagnera des part de marché surtout que le siège et la version de bing est au usa
De plus Facebook travail avec le moteur bing ce qui imposera un partenariat avec Facebook et cela permettra d'apporter un plus pour les deux moteurs
Cela va même pousser Microsoft à adopter l'open source ce qui n'est pas mal du tout
Pour ma part je sais que Bing et Yahoo ne sont pas Google, mais j'utilise ces deux moteurs, je dois le reconnaitre j'ai une préférence pour Bing, grâce à ces services, le seul service que je ne trouve pas parfait c'est le service des jeux bing, je leur préfère ceux de Yahoo
Mais pour ma part je suis à 100% Bing, je ferai tout mon possible pour essayer de propulser ces deux moteurs, en ce moment je prends des photos de mon quartier et je les mets dans photosynth pour les mettre en 3d et les relier à Bing Maps pour enrichir Bing Birdeye
Je bosse selon mes moyens avec un petit téléphone portable 6300 mais pour ma part cœur et âmes avec bing et Yahoo, je dois l'admettre des fois je ne trouve pas ce que je recherche avec ces deux moteur alors je me retourne vers Google mais des que je trouve des résultats, je propose de mettre ces résultats au moteur bing d'autant qu'il offre la possibilité d'envoyer des propositions (feedback) en anglais
Pour ma part je peut même le dire sans honte car j'ai déjà trouver plein de résultats dans bing que je n'est pas trouver dans Google que c'est le meilleur moteur de recherche au monde et qu'il répond bien à mes besoins sauf qu'il a besoin de nous tous pour être propulser
Avec bing on ne risque pas de tomber dans des photos choquante au moment de la recherche d’un news il est très stricte en ce qui concerne les images pornographique et violente
Il ne se mêle jamais de politique comme dans le cas ou Google a voulu créer une guerre civile en chine juste pour sois disant la liberté d’expression.
Il n’a jamais servi les gouvernementaux ou les services secrets tel que Google.
Je peux même dire que la majorité des guerres et de la violence dans le monde est transmise par le biais de Google.
Bing est un excellent choix et dans 98 % des cas je trouve ce que je veux.
bing is best in the world je le dis sans la moindre hésitation pour moi.
Bing est le véritable concurrent de Google dans les quelque années à venir.
Offres d'emploi IT
Expert sécurité en audit d'applications (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Technical leader / moe perle (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val de Marne
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil