Google Chrome continue de gagner des parts de marché en Europe
Le "ballot screen" de Microsoft n'aurait aucun lien avec ce succès

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 02/02/11, par Hinault Romaric

Le navigateur de Google continue sa progression. Au cours du mois de janvier, Chrome vient de franchir la barre symbolique des 10% (10,70% de part de marché) pour la première fois selon NetMarketShare.

Le mois de janvier a été un mois record pour Chrome, mais aussi pour Safari, le navigateur d’Apple, qui a atteint pour la première fois 6,30% de part de marché.

Internet Explorer en revanche a enregistré une baisse de près de 4% (56% de part de marché en janvier 2011). On note également un recul de de Firefox à 22,75%.



Selon NetApplications, les reculs d’Internet Explorer et Firefox auraient directement profité au navigateur de Google Chrome.

La progression de Safari, la plus forte jamais enregistrée par NetApplications sur un mois, est attribuée en partie à la croissance de l’utilisation de Mac OS X dont la part de marché a énormément évolué en Janvier.

Les arrivées tant attendues d’IE9 et de Firefox 4 changeront-elles les choses ?

Source : NetApplications

Mise à jour du 06.10.2010 par Katleen
Part de marché des navigateurs : Chrome connaît une croissance record tandis qu'Internet Explorer prends du recul


La perte de parts de marché continue pour Internet Explorer. Passé sous la barre des 50% de PDM en France en mars 2010, la chute semble se globaliser puisque le navigateur vient de passer sous la barre des 50% à l'échelle mondiale (49.87%). Et ce, pour la première fois de son histoire.

Ces informations viennent d'être rendues publiques par StatCounter, qui a pris en compte les parts de marché des navigateurs un par un, et non pas par version.

Avec ce même type de mesures, IE se plaçait à 60% l'année dernière. Mais depuis, le logiciel de Microsoft a vu sa dominance rongée par des solutions alternatives. Ainsi, Chrome connaît la meilleure croissance en passant d'une part de marché de 3.69% à 11.54% en un an. Firefox se maintient à 31.5%.

Sur le marché français, la part de marché du navigateur de Microsoft serait de 45.82%, devant Firefox (35.7%), Chrome (10.41%), Safari (5.99%) et Opera (1.28%).

Cependant, aux Etats-Unis, Internet Explorer dépasse toujours les 50% ; et il atteint même les 60% sur le marché asiatique.

Source : StatCounter

L'arrivée d'Internet Explorer 9, qui semble plus que prometteur, permettra-t-elle au navigateur de Microsoft de regagner des parts de marché ?

Mise à jour du 31.08.2010 par Katleen
Chrome dépasse les 10% de parts de marché et arrive au 3ème rang mondial, séduira-t-il les entreprises ?


Alors que beaucoup étaient en train de se détendre à la plage, un important changement à eu lieu sur le marché des navigateurs.

En effet, Chrome s'est hissé à la troisième place mondiale, avec 10.74% de parts de marché. Devant lui, on trouve Firefox avec 31.06% et l'éternel leader Internet Explorer avec 51.41%.

Le petite percée réalisée doucement mais sûrement par le logiciel de Google est un bon présage quant à l'évolution de son utilisation.
Malgré tout, son adoption est plus lente en France (9.7%) qu'en Europe (10.78%).

Même si le barre symbolique des 10% n'est pas encore dépassée dans notre beau pays, cela ne saurait tarder, car elle l'est déjà au niveau européen et mondial. Une augmentation dans le bon sens depuis juillet, où les chiffres frôlaient déjà avec ce palier : 9.88% d'utilisation dans le monde et 9.02% en France pour juillet 2010.

Les analystes expliquent la montée de Chrome par un phénomène estival : le navigateur serait actuellement plus utilisé par les particuliers que par les professionnels. Ces derniers étant en vacances en août, cela modifie les statistiques.

Mais cet état de faits pourrait bien vite changer. Google fait tout pour que les entreprises s'intéressent aussi à ses solutions et met sur pied un écosystème complet autour de Chrome.

Et le support des applications natives via Native Client apporte une alternative crédible et stable face à ActiveX et au monopole d'IE.

Source: StatCounter

Pourquoi l'adoption de Chrome est-elle à la traine en France ?

Pensez-vous que les entreprises adopteront Chrome en grand nombre ?

Internet Explorer regagne des parts de marché
Pour le deuxième mois consécutif, Safari au plus haut

Mise à jour du 03/08/10

En juillet 2009, Internet Explorer était crédité d'une parts de marché (PDM) de 67,68 % par Net Marketshare. Un an plus tard, le navigateur de Microsoft est tout juste au dessus de la barre des 60% (60,74% de PDM).

Une mauvaise nouvelle ?

Oui et non.

Oui parce que l'année a été difficile pour IE. Notamment avec l'arrivée de Chrome de Google et l'affaire du « Ballot Screen » (lire par ailleurs).

Non, parce que si l'on y regarde de plus près, il s'agit du deuxième mois consécutif de progression. Une première depuis bien longtemps pour un navigateur qui, en mai dernier, était même passé en dessous de cette barre symbolique des 60 % (59,75 %).

Non, également, parce que cette chute continue a réveillé Redmond. Les premières preview du futur IE 9 (et bientôt la beta) laissent à penser que ce chantier est prioritaire pour un Microsoft qui a décidé de mettre les bouchées doubles sur ce projet.

De son coté, Firefox connait une baisse saisonnière traditionnelle. On suivra cependant avec attention sa « reprise », tout aussi traditionnelle, du mois de septembre. Chrome a en effet changé la donne du marché et pourrait bien, cette fois-ci, réserver une bien mauvaise surprise au Panda Roux. La deuxième beta de Firefox 4, sortie pendant les vacances, pourrait à la rentrée, et a contrario, redonner un élan au navigateur de la Fondation Mozilla.

Chrome justement, qui se maintient au dessus de la barre des 7 %.

Opera, malgré la sortie de la très bonne version 10.60, continue d'osciller entre 2 et 2,5% de PDM, sans jamais arriver à décoller.

A l'inverse de Safari, qui progresse lentement mais surement, et qui vient pour la première fois de son histoire de passer au dessus de la barre symbolique des 5%.

Champagne chez Apple ?

Source : Chiffres de NetMarketShare

Et vous ?

Firefox "repartira-t-il" en septembre ?
Opera arrivera-t-il à décoller un jour ?
Safari va-t-il se maintenir au dessus des 5 % et d'après vous pourquoi : effet iPad, iPhone, autre ?

MAJ de Gordon Fowler

Internet Explorer redresse la barre
Et reprend des parts de marché à Firefox, d'après NetApplications

Mise à jour du 01/07/10


D'après NetApplications, la part de marché du navigateur de Microsoft a connu une progression de 0,57 % sur Juin. Il passe ainsi la barre symbolique des 60% (avec 60,32 % de PDM) face à un Firefox qui est passé, lui, sous celle des 24 % après deux mois de baisse consécutive.

Microsoft n'a pas tardé à se féliciter de ces résultats.

« Internet Explorer 8 continue d'être la navigateur qui croît le plus vite, [...] sa croissance est 3 fois supérieure à celle de Google Chrome quand Firefox recule », se réjouit Ryan Gavin, un des responsables d'IE sur le blog du navigateur. « Ces chiffres sont particulièrement intéressants quand on considère l'arrivée de l'écran de choix du navigateurs en Europe (NDR : la ballot screen) [...] IE a gagné 0,88% ce mois-ci en Europe et les consommateurs continuent de préférer IE8 aux alternatives proposées ».

Le « ballot screen », qui devait stimuler la concurrence sur le marché, profiterait donc principalement au principal navigateur visé par la procédure.

« Nous n'évaluons pas notre travail avec des données qui ne portent que sur deux mois mais c'est un signe encourageant », conclue Ryan Gavin.

Les positions de Firefox étaient déjà entamées par Chrome (lire par ailleurs « Sortie de Google Chrome 5 et ses nombreuses améliorations »). Les développeurs de la communauté du Panda Roux vont donc devoir mettre les bouchées double (une pour Chrome, une pour IE). Malheureusement la première beta de Firefox 4 vient une fois de plus d'être repoussée (lire « Firefox 4 tiendra-t-il ses très nombreuses promesses ? »).

On notera enfin la progression continue de Chrome et la part de marché constante d'Opera, dont la version 10.60 vient tout juste de sortir.

Ces chiffres sont à mettre en perspective avec ceux de Aza Asa Dotzler, qui s'appuie sur le nombre brut de téléchargements du navigateur de Mozilla. Ces chiffres, très bons, font dire à Asa Dotzler que Firefox gagne 10 fois plus d'utilisateurs que Chrome. Et qu'il n'est certainement pas sur le déclin.

Quelle source croire ?

Source : Chiffres de NetApplications, le billet sur le blog d'IE

Et vous ?

IE redresse-t-il la barre ou est-il encore trop tôt pour en tirer des conclusions ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 07.05.2010 par Katleen
Google Chrome continue de gagner des parts de marché en Europe, le "ballot screen" de Microsoft n'aurait aucun lien avec ce succès


D'après les chiffres communiqués par l'AT Internet Institute en mars 2010, Internet Explorer a perdu 7.5 points sur le marché européen. Autrement dit, 57.1% des internautes l'utilisent.

Cette chute fait un heureux : Google, dont le navigateur Chrome progresse en passant de 1.4% en mars 2009 à 5.3% actuellement. Il faut dire que la firme de Mountain View n'a pas lésiné niveau publicité pour promouvoir son logiciel. L'Espagne, l'Italie, la Belgique et le Royaume-Uni sont les pays de notre continent faisant le plus de place au navigateur.

Et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, le "ballot screen" de Microsoft n'y serait pas pour grand chose : « Un mois après son arrivée, on ne peut pas dire que le Ballot Screen ait accéléré la perte de terrain d’Internet Explorer dont la part de visites diminue régulièrement depuis 6 mois (-4.1 points) sans enregistrer une baisse plus marquée entre février et mars 2010 », tandis que « la progression de Google Chrome observée sur un an s’observe clairement ici, particulièrement depuis janvier 2010 avec une stabilisation des parts de visites de Mozilla/Firefox et Safari en moyenne pour un site en Europe », explique un analyste.

Du côté de Firefox, la progression annuelle stagne. 27.8% en mars 2009, passés à 29.6% aujourd'hui. Mais la version 3.6.4 à venir pourrait relancer cette croissance. Sur la même période, Safari est passé de 3.3% à 5.2% ; tandis qu'Opera végète à 2.2%.

La bataille se fait rude dans le monde des navigateurs. Google Chrome reçoit d'excellentes critiques de la part de toutes les personnes qui l'ont essayé. Son succès n'est d'ailleurs pas seulement européen, mais mondial. Il a gagné 35% d'utilisateurs entre février et avril et occuperait désormais 7.2% du marché global.

Source : Le baromètre des navigateurs de AT Internet Institute

Mise à jour du 02/04/10 (MAJ Djug)

Mozilla revendique 40% de part de marché européen pour Firefox
et Chrome continue sa monté en puissance selon les derniers chiffres de NetApplications

Mozilla vient de publier un document «The State of the Internet» dans lequel elle revendique 40% de part de marché européen pour son navigateur Firefox durant le premier trimestre de 2010.



Selon ce document, 350 millions de personne utilisent Firefox à travers le monde ce qui représente 30% de part de marché mondiale du navigateur Web.

D’une autre part, et selon les derniers chiffres de NetApplications du mois de mars passé, Firefox détient 24 ,52% de part de marché , et Chrome continue ça monté en puissance , de fait qu’il a passé de 5.6% durant le moins de février à 6.13% durant le mois de mars, ce qui représente le quart des part de marché de Firefox.



Rappelons que Chrome ne dépassait pas les 1,62 % de parts de marché il y a un an.

Source :


Mozilla’s Q1 2010 Analyst Report – State of the Internet

Market share for browsers, operating systems and search engines

Qu'en pensez-vous?

Mise à jour du 02/03/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Chrome progresse encore, la version 5 serait déjà utilisée
Recul continu de Firefox et d'Internet Explorer, Opera et Safari stagnent

Chrome n'est peut-être pas encore tout à fait le Cygne Noir du marché des navigateurs mais il en prend le chemin.

Sur les trois derniers mois, et selon les chiffres de NetApplications, Firefox a en effet reculé de manière continue pour arriver à 24,23% de part de marché (PDM). Idem pour Internet Explorer qui, ... [Lire la suite]

Source : Les mesures de NetApplications

Et vous ?

Etes-vous d'accord avec ces résultats ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 04/02/10
[NB : Les commentaires de cette mise à jour commencent ici]

Internet Explorer 8 devient le numéro un du marché
Microsoft se dit "humble et très excité" par la progression de son navigateur

"Nous avons lancé Internet Explorer 8 il y a à peine un an. C'est avec beaucoup d'humilité et d'excitation que nous avons appris que tant de gens avaient choisi notre navigateur aussi rapidement".

Ces propos viennent de Brandon LeBlanc, porte-parole de Microsoft. Ils font suite à une étude de NetApplication qui classe IE 8 numéro un sur Janvier 2010 avec 22.31 % de part de marché (PDM). Le numéro deux restant l'antique et problématique (de l'aveu même de Microsoft) Internet Explorer 6 avec 20,07 %. ... [Lire la suite]

Et vous ?

Ces bons résultats pour IE8 en particulier sont-ils également bons - ou au contraire, mauvais - pour Internet Explorer en général ?

Pensez-vous que le succès de IE8 s'explique par ses qualités propres, différentes et/ou supérieures à celles de ses concurrents ?

Et êtes-vous étonné(e) par cette place de numéro 1 ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 22.12.2009 (Djug)

Mozilla Firefox 3.5 dépasse Internet Explorer 7
Et devient le navigateur le plus populaire au monde selon StatCounter

Selon une étude de StatCounter Firefox 3.5 a eu enfin le dessus dans sa bataille avec IE Pour la première fois de son histoire, et devient le navigateur le plus utilisé au monde.



Selon cette étude Firefox 3.5 détient 21.9% de part de marché contre 21.2 % pour Internet Explorer7.

Toutefois, le navigateur de Microsoft, toutes versions confondues (6, 7 et 8), reste en tête de classement avec plus de 55% de part de marché contre juste 32.1% pour les versions 2 et 3.5 de Firefox.

Et vous :
Pensez-vous que Firefox 3.5 pourra maintenir pour longtemps sa position du numéro 1 mondial ?

Mise à jour du 16/12/09

Chrome passe devant Safari
Et devient le troisième navigateur le plus utilisé grâce à ses versions Mac et Linux

On arrête plus la progression de Chrome. Après avoir dépassé Opera, le navigateur Norvégien, c'est au tour de Safari, celui d'Apple, de voir le navigateur de Google lui voler sa place. Lire la suite...

Et vous ?

Pensez-vous que Chrome va confirmer cette troisième place ?

MAJ de Gordon Fowler

Navigateurs : Très forte progression pour Firefox
Notamment en Europe, Internet Explorer recule

On n'arrête plus la progression de Firefox, le navigateur libre de la Fondation Mozilla. On n'arrête pas non plus le recul d'Internet Explorer, son concurrent "made in" Microsoft.

John Lilly, Chief executive de Mozilla, vient de révéler via un Twitt que le Panda Roux avait gagné 30 millions d'utilisateurs sur les 8 dernières semaines.

Une affirmation que le français Tristant Nitot, le responsable Europe de la Fondation, s'est réjouit de confirmer en expliquant que ce chiffre se fondait sur un décompte des pings envoyés aux serveurs de Mozilla par les navigateurs Firefox lorsque ceux-ci vérifient, toutes les 24 h, la sortie d'une éventuelle mise à jour.

Le nombre d'utilisateurs de Firefox tourne donc aujourd'hui autour de 330 millions d'Internautes.

Selon Net Applications, une société américaine de mesure et d'analyse du Web, Internet Explorer posséderait encore 65 % du marché mondial. Soit un recul de 5 % par rapport à Septembre 2008.
A contrario, Net Applications confirme la progression constante est régulière de Firefox.



Des chiffres encore plus impressionnants en Europe.

En Allemagne, Firefox flirte avec les 60 % de part de marché (59,28 %) - source StatCounter. En Hongrie et en Slovaquie FF vient de devenir le leader du marché - source AT Internet.



La popularité du Panda Roux en Europe de l'Est ne se dément pas. En Pologne, par exemple, Firefox perd quelques points mais il possède 48,85 % du marché, loin devant Internet Explorer 7 (17,32 %), IE 6 (9,5) et IE 8 (7,53 %).



Pour Tristan Nitot, à chaque automne, l'adoption de Firefox en Europe connait un bon saisonnier. Le retour des vacances favoriserait d'après lui les envies de changement (envie d'un nouvel ordinateur, envie de tester de nouveaux logiciels, etc.).

La part de marché mondial du Panda Roux reste néanmoins difficile à évaluer.
Pour NetApplications, à Septembre 2009 elle est de 23,75 %.
Pour StatCounter, elle est encore plus élevée et dépasse les 30 %.



Malgré ces divergences, toutes les études s'accordent sur un point Firefox progresse.

Selon AT Internet, Chrome est devenu le quatrième acteur du marché européen derrière Safari et devant Opera.

Opera qui stagne à 2,2%, un score qui reste honorable puisque sa part de marché a doublé sur le dernier semestre et la sortie de Opera 10.

Quant à Internet Explorer 6.0, il reste surtout massivement utilisé en Chine et en Corée du Sud.

En Europe et aux Etats-Unis, on constate également que l'utilisation d'IE 6.0 chute le week-end, ce qui conforte le diagnostic que cette ancienne version du navigateur de Microsoft ne doit sa survie qu'à son utilisation au sein d'entreprises qui ont développé des applications professionnels qui lui sont liées.

Sources :

Les études de
StatCounter
Ranking Poland
Net Applications
AT Internet

Le Twit de John Lilly

Lire aussi :

La rubrique Développement Web (forums, actus, tutos)

Belgique : le gouvernement wallon impose l'usage exclusif d'Internet Explorer 6, et bannit Firefox de ses institutions
La bêta de Firefox 3.6 build 2 est disponible

Et vous ? :

Pensez-vous que Firefox est sur le point de détrôner Internet Explorer au niveau mondial ?
Ou Internet Explorer voire Chrome l'en empêcheront ?

Firefox continue sa progression par rapport à Internet Explorer

Après une certaine stabilité qui a débuté il y a quelques mois, il semblerait que Firefox ait décidé de rattraper, en terme de part de marché, Internet Explorer.

En effet, selon AT Internet Institute (ex-Xiti Monitor), Firefox a été utilisé, en moyenne, dans 28.4% des cas pour consulter les sites européens de référence choisis par le cabinet d'études, en avril 2009, alors qu'en novembre dernier c'était de l'ordre des 26,4%. Étude réalisée du 1ernovembre 2008 au 30 avril 2009 sur 15248 sites Web répartis dans 23 pays européens.


Un autre fait intéressant est que le week-end, certains préfèreraient Firefox, Safari, Opera, Chrome et Netscape à Internet Explorer même si ce dernier continue à être en tête tel que le montre les résultats recueillis :


Du côté des professionnels de l'informatique (statistiques basées sur la fréquentation de Developpez.com pour le mois d'avril 2009), on constate que c'est toujours Firefox qui est toujours et très clairement en tête avec 56,6% des parts de marché.

Malgré la récente sortie de Internet Explorer 8 et son respect des standards, on voit pas comment ce dernier pourrait rattraper son retard

Source : Developpez.com & Baromètre des navigateurs - Avril 2009



Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Kalith Kalith - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 8:29
Citation Envoyé par David_g  Voir le message
Tu peux désactiver Addblock pour les sites que tu veux soutenir.

Oui, et c'est ce que je fais déjà (je suis même tombé sur certains sites qui sont capables de détecter la présence d'AddBlock et de refuser l'accès au site tant que celui-ci est activé). Le seul problème est que la pub reste visible, alors que si on pouvais charger la pub mais ne pas l'afficher, on aurait pour ainsi dire le beurre et l'argent du beurre !

Citation Envoyé par Flaburgan  Voir le message
Pour revenir sur ce que dit Kalith, les sites où les pubs rapportent grâce aux visionnages sont à ma connaissance de moins en moins existant, c'est le clic sur la pub qui est rémunéré.

Je ne savais pas... Bon, alors pas de trop regrets dans ce cas
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 8:56
A une époque Addblock plus permettait de choisir entre le chargement ou non des publicités, mais ça a été retiré car comme l'explique Flaburgan, le simple visionnage n'est plus rémunéré par les régies publicitaires.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 9:00
Citation Envoyé par Kalith  Voir le message
Il y a un point sur cette question qui n'a pas été soulevé : avec AddBlock (que j'utilise tous les jours et dont je ne peux pas me passer) et sous Firefox, la pub n'est effectivement pas téléchargée (ni, donc, exécutée). Ça a l'avantage de réduire le temps de chargement de la page, mais ça se fait au détriment du site internet visité, qui compte sur le nombre de visionnage de la pub pour être rémunéré.
Autant la pub m'énerve, autant je sais que certains sites ne vivent que grâce à ça. Donc la solution apparemment utilisée sous Chrome ne présente pas que des inconvénients (si on voit la chose dans son ensemble et pas seulement du point de vue de l'utilisateur) et j'aimerai bien avoir cette option sous Firefox.

C'est là où je rigole, car on est bien à la limite du "C'est gratuit". Ben non, rien n'est réellement gratuit !

Citation Envoyé par Kalith  Voir le message
Bref je n'ai pas à me plaindre, et comme j'aime l'esprit de la fondation Mozilla (et aussi, comme disait quelqu'un d'autre, parce que je pense qu'on leur doit beaucoup), je pense rester sous Firefox pendant encore longtemps.

Et là, je rigole encore plus, car si la fondation Mozilla a pu continuer à développer FF, TB et autres, c'est en grande partie grâce à ... Google !
Alors, utilisons tous Chrome, Mozilla leur doit tellement !
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 9:12
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Et là, je rigole encore plus, car si la fondation Mozilla a pu continuer à développer FF, TB et autres, c'est en grande partie grâce à ... Google !
Alors, utilisons tous Chrome, Mozilla leur doit tellement !

Les paiements de Google à la fondation Mozilla ne sont pas des dons désintéresses : c'est la contrepartie a l'utilisation de Google comme moteur de recherche par défaut. Si Google n'a pas arrêté son partenariat malgré la sortie de Chrome, c'est bien qu'il sont largement gagnants.
De plus sache que Google n'est pas le moteur de recherche par défaut dans tous les pays (Chine et Russie entre autre). Les autre moteurs de recherche financent également la fondation Mozilla au même tarif. Le jour ou Google ne paiera plus pour être le moteur par défaut, la fondation n'aura pas de mal a lui trouver un remplaçant.
Avatar de Neko Neko - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 11:54
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
Les paiements de Google à la fondation Mozilla ne sont pas des dons désintéresses : c'est la contrepartie a l'utilisation de Google comme moteur de recherche par défaut. Si Google n'a pas arrêté son partenariat malgré la sortie de Chrome, c'est bien qu'il sont largement gagnants.
De plus sache que Google n'est pas le moteur de recherche par défaut dans tous les pays (Chine et Russie entre autre). Les autre moteurs de recherche financent également la fondation Mozilla au même tarif. Le jour ou Google ne paiera plus pour être le moteur par défaut, la fondation n'aura pas de mal a lui trouver un remplaçant.

Oui et non, les quidams font tellement l'amalgame entre Internet et Google et les power users utilisant pratiquement tous google aussi qu'ils pourraient supprimer leurs subventions sans aucun risque. Si tu regardes les stats des browsers aux US, tu vois qu'IE a tout de même près de 48% de parts de marcher, Google n'est pas moteur par défaut dans IE et pourtant Google est dans les 85% d'utilisation.
Je pense pas que Google perdrait beaucoup de parts de marcher s'ils n'étaient plus par défaut dans les navigateurs.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 12:01
Ils ne perdraient pas beaucoup, mais le manque de revenus de cette perte serait largement supérieur à ce que lui coute actuellement l'accord avec Mozilla.
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 01/12/2011 à 18:11
Citation Envoyé par Neko  Voir le message
Oui et non, les quidams font tellement l'amalgame entre Internet et Google et les power users utilisant pratiquement tous google aussi qu'ils pourraient supprimer leurs subventions sans aucun risque. Si tu regardes les stats des browsers aux US, tu vois qu'IE a tout de même près de 48% de parts de marcher, Google n'est pas moteur par défaut dans IE et pourtant Google est dans les 85% d'utilisation.
Je pense pas que Google perdrait beaucoup de parts de marcher s'ils n'étaient plus par défaut dans les navigateurs.

Il parait que sur IE, maintenant le moteur de recherche par défaut c'est Bing ... mais avant bing, et pendant son long passage en beta, c'était google qui était par défaut sur IE.

Lorsque j'ai téléchargé IE9 (à sa sorti), c'était toujours Google.

Lorsque tu met à jour un IE8 qui avait google par défaut, c'est google qui reste le moteur de recherche par défaut. (Donc si tu as un IE8, et que tu n'as jamais changé le moteur par défaut, lors de la mise à jour vers IE9, même aujourd'hui, tu restes avec Google par défaut).

Google doit son 85% de PDM en parti à son statut de moteur de recherche par défaut qui s'est retrouvé dans tous les grands moteurs de recherche, à savoir IE8 (et début de IE9 si maintenant IE9 a par défaut Bing), Google Chrome, Opera, Safari, et Firefox (hors version spécial bing, qui est récente).

De plus, les portails de la plupart des FAI (SFR, Alice, Free, numéricable, Dartybox ...) se sont tournés vers Google (ce qui n'était pas le cas avant). Les Madames Michu sont nombreuses à utiliser les portails pour faire leurs recherches.
Avatar de xelab xelab - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 02/12/2011 à 10:34
Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Madame Michou



Edit: aux "moinseurs" qui n'auraient pas compris, Michou est un célèbre personnage de la nuit à Paris, au style un peu "efféminé", tandis que les "Madame Michu" sont les nouvelles ménagères de moins de 50 ans.
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 02/12/2011 à 12:26


merci pour l'anecdote, j'ai corrigé
Avatar de gadlu gadlu - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 03/12/2011 à 10:16
Bonjour, essaie donc streamtransport qui remplace avantageusement downloadhelper et s'affranchit du naviateur. Cà devrait te permettre de ne garder que chrome.
Avatar de gadlu gadlu - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 03/12/2011 à 10:24
Citation Envoyé par Uther  Voir le message
La sortie de Chrome a fait beaucoup de bien a Firefox car elle l'a poussé a s'améliorer sur pas mal de points, mais personnellement je ne vois plus ce que Firefox aurait à envier à Chrome :
- Autant l'interface de Chrome était un gros point fort au début, Firefox à rattrapé son retard depuis la version 4, tout en restant bien plus personnalisable.
- Pour la réactivité et la consommation de ressources, c'est également un problème qui à quasiment disparu depuis la version 7. Je trouve au contraire que Chrome consomme bien plus dès que l'on a plusieurs onglets ouverts.
- L’intérêt du multi-processus ne m'a jamais paru évident en regard de la lourdeur qu'il implique par rapport au multi-thread classique, et je suis pas mécontent que Firefox l'abandonne.

Firefox garde pour moi l'avantage d'être ultra personnalisable (a des années lumières de Chrome), libre et indépendant de grand groupes comme Google, Apple ou Microsoft.

Pour moi firefox est plus souple et plus complet pour gérer les mots de passe, les extensions, les marques-pages que Chrome.
Offres d'emploi IT
Développeur mobile (H/F)
EVOLUTIC - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Chef de projet banque H/F
Sogeti France - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Développeur. net c# agile h/f
Younited Credit - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil