« Dans 5 ans, logiciels et hardwares seront gratuits »
Prédit la Fondation Linux

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
"Dans 5 ans, softwares et hardware seront gratuits", prédit la Fondation Linux

De nouvelles informations sur l'évolution économique de Linux ont été annoncées. Les dernières tendances macro-économiques auraient joué en sa faveur, en allant dans le sens de l'open source.

Linux est en effet gratuit, et, de plus, moins coûteux à faire tourner par rapport aux plateformes propriétaires ; que ce soit pour les particuliers ou pour les fabriquants d'ordinateurs.

Et même, Google serait-elle la compagnie qu'elle est aujourd'hui si elle n'avait utilisé que des technologies propriétaires comme Microsoft.NET ? Chez Linux, on répond que c'est peu probable.

Les fournisseurs de services, ou de cloud, doivent garder le contrôle sur leurs plateformes et seuls Linux et l'open source peuvent garantir cela.

Et puis, Linux serait la solution la plus attractive pour suivre les évolutions du marché informatique (nouveaux appareils, etc.) par le contrôle qu'il offre sur les applications, les services et les aspects économiques.

La Fondation Linux estime que le marché économique des ordinateurs ressemble désormais plus à l'industrie des téléphones mobiles. Par exemple, Apple prend 30% des énormes revenus de l'AppStore. Avec ce nouveau modèle, c'est les applications elles-mêmes qui ont de la valeur, et non plus la plateforme.

L'autre point favorisant Linux est la recrudescence des services à la demande.
Se tournant vers le futur, la Fondation Linux prédit que d'ici deux à cinq ans, softwares et hardware seront gratuits. Les gens ne paieraient plus alors que pour des services en ligne, comme Amazon Web Services.

Enfin, l'écosystème Linux s'est largement plus développé que ce qui avait été espéré ces dix dernières années. Et l'âge d'or pour l'open source ne ferait que commencer...

Source : Déclarations de Jim Zemlin, directeur exécutif de la fondation Linux, lors de son sommet annuel de collaboration à San Francisco


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ITCsoft54 ITCsoft54 - Membre régulier http://www.developpez.com
le 23/04/2010 à 3:13
Citation Envoyé par ManusDei  Voir le message
Je vais parler du cas que je connais, Fedora. Fedora (sponsorisée par RedHat) sert à RedHat pour tester toutes les nouveautés, avant de les intégrer dans la prochaine RHEL. RedHat vit donc du support fait sur les RHEL. Donc il ne s'agit pas d'anti-Billou primaire.

C'est un modèle économique viable et c'est surement vers cela que tendra l'informatique de demain (et accessoirement le développement). Le but ne sera plus de vendre un logiciel ou hardware, mais de vendre du support ou un service basé sur.

Je vais expliquer mon point vue pour le particulier lambda avec des questions (je donnerai ma vision dans la réponse).

Combien de personnes sont capables de diagnostiquer correctement une panne logiciel ou hardware tout seul (avec l'aide de Google ?)

Une petite minorité à l'heure actuelle. (une grande partie des utilisateurs réguliers de l'internet ne savent pas s'en servir ou faire une recherche précise internet, voire même de décrire correctement leur problème).

Combien de temps est prêt à passer un utilisateur lambda pour réparer son pc tous seul (ou avec l'aide de Google) ?

10 minutes, après c'est réinstallation de Windows, sav auchan (ou Darti), appeler le type (voisin cousin amis petit(e) copain(e)) qui sait. Parlons pas des conseils qu'on peut trouver sur l'internet en général.

Combien d'utilisateurs savent vraiment comment fonctionnent leurs matériels informatiques ?

Un petite minorité à l'heure actuelle aussi. On a pas besoin de le savoir pour s'en servir, comme on a pas besoin de savoir comment fonctionne mécaniquement une voiture pour conduire.

Pour la partie grand public, on pourrait trouver d'autres exemples, comme le fait de payer un application débile qui donne le tirage de l'euromillion avec seulement 99,9999% marge d'erreur (comme tous les "services" sur téléphone en envoyant un SMS surtaxé), comme le fait de contrôler que les logiciels sont à jour, comme le fait de vérifier qu'il à pas de virus, comme le fait de sauvegarder à distance les documents critiques, etc.
Pour l'entreprise c'est un peu différent, mais on peut faire de même.

Pour l'hébergement de service ou d'appli par exemple, on me paye plus ni le hardware (qui dans la majorité des cas est mutualisé ou virtualisés) mais on paye le service (l'accès internet, la haute disponibilité, le support utilisateur, le filtrage de l'internet ...).

De toute façon rien n’est gratuit dans la vie et il suffit de faire payer le hardware et le software d'une autre manière, en rajoutant des options, la location de l'espace de stockage (de donnée et/ou physique).

Exemple avec RHEL, il existe aussi la centOS (qui est équivalente à la RHEL au gestionnaire de paquet près) qui est gratuite ! Alors pourquoi continuer à payer RHEL ?

Parce qu'en cas de problème on peut appeler un support pour être rapidement dépanné. On peut demander avoir un certitude sur le matériel compatible. Ce qui n'est pas de cas pour tous les distributions gratuit de Linux, comme ce le sera avec Chrome OS ou d'autre OS gratuit a venir (qui n'a jamais eu de problème avec une distrib avec du matériel non reconnu, etc ...).

Pour le développement c'est pareil (à une différence près que j'énoncerai par la suite), la partie innovation et test, c'est la version communautaire, la partie qui fait vivre les gens qui codent (et conçoivent les fonctionnalités) c'est la version entreprise et le support à l'utilisateur ou éventuellement nos impots (avec les chercheurs ^^). Les exemples sont nombreux : Nagios, Groundwork pour le monitoring, Amanda (Zmanda) pour le backup, RHEL et fedora pour l'OS, Olféo pour le filtrage d'accès internet. Tous ceci sans parler des versions modifié d'un projet pour que le produit soit plus esthétique !

Pour une entreprise c'est plus rentable de payer du support (ponctuellement ou par abonnement), que de former quelqu'un avec le logiciel. Le support coûte (généralement) moins cher que quelqu'un à plein temps qu'il faut entretenir et conserver dans l'entreprise suffisamment longtemps pour qu'il soit "rentabilisé".

Rien qu'à voir l'essor de solution payant d'assistance, je pense à Expert Exchange, on comprend que les secteurs ou se faire de l'argent ne sont plus les mêmes qu'auparavant.

Une différence non négligeable pour le développement c'est pour les besoins particulierd d'une entreprise. Soit elle prend un produit qui existe déjà et adapte sont besoin, soit elle fait développer la solution qui lui convient.

Bien que dans la majorité des cas elle choisi d'adapter le besoin au projet, il existe des secteurs ou ce n'est pas possible : le site web (bien qu'avec les CMS d'aujourd'hui c'est beaucoup moins vrai), le secteur des technologies de pointe (logiciel embarqué, Os pour téléphone portable ...), les jeux vidéo.

En ce qui concerne les terminaux légers, un grand nombre de projet ont toujours existé, et jamais aucun n'a vraiment remplacer la machine complet lorsqu'on a besoin de performance ! on a toujours un temps de décalage d'environs 10 ans avec ces technologies.

Regarder les applicatifs en TSE, c'est ce que faisait nos pc quand il était en W98, demain on fera du web 3.0 avec des jeux 3D dans le navigateur de nos terminaux, cool mais c'est des jeux d'il y a 15 ans (je pense au quake dans le navigateur, dans l'article de 01.net d'il y a quelque semaines). Si on veut profiter pleinement des technologies d'aujourd'hui (et ça marchera dans le future), on conservera nos configurations. Au passage c'est la même chose actuellement avec les consoles portables qui ressortent les jeux consoles d'hier.

Pour conclure, je dirai que les habitudes de consommation vont changer rapidement et que comme toujours, on s'adaptera. Car qui est vraiment prêt à se passer d'internet en général même s'il doit payer pour son facebook ou envoyer un mail ?
Avatar de dlusignan dlusignan - Nouveau membre du Club http://www.developpez.com
le 25/04/2010 à 16:38
Du cloud computing généralisé dans cinq ans!!!

Il me semble que cette prédiction est quelques peu tiré par les cheveux. Peut-être que pour le grand public c'est envisageable d'avoir un OS web et des application comme Office ou OpenOffice en ligne. En ce qui concerne les professionnels de l'informatique, pour ma part, je vois mal comment nous pourrions garder une productivité rentable avec des IDEs ou des CADs en ligne.

Surtout que les vitesses des fournisseurs de services ne sont pas tous égales. Ici au Québec, la vitesse moyenne affichée chez les fournisseurs de service Haute Vitesse est de 6 Mbit/s. On est loin du 51 Mbit/s en France par exemple ou du 90 Mbit/s au Japon. Bref, avec cette vitesse, ici on a pas les infrastructures qu'il faut pour faire du cloud aussi généralisé. Et que sera le coût "de reviens" à long terme. Nous payons pour un IDE un montant X, il se passe deux avant que l'on puisse avoir une nouvelle version, mais nous avons quand même le choix de mettre à jour ou non. Dorénavant quoi? Nous payons mensuellement advitam eternam. Hum! Bonjour les profits chez les concepteurs de logiciel payant. Parce qu'il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas que le logiciel libre qui va prendre cette tangente le cas échéant.
Avatar de Quatre_Couleurs Quatre_Couleurs - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 11:23
Citation Envoyé par haygus  Voir le message
Autant le software je peux imaginer mais le hardware ça bloque un peu (cout des matières premières)

+1
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 11:41
Et les box internet alors?
Avatar de Bryce de Mouriès Bryce de Mouriès - Membre actif http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 15:25
Citation Envoyé par dams78  Voir le message
Et les box internet alors?

Simplement loué, pas du tout le même prix, même avant les box on avait le modem avec la connection internet. Puis c'est toute les mêmes, tu choisis pas ta configuration de box internet =D
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 15:29
Citation Envoyé par Bryce de Mouriès  Voir le message
Simplement loué, pas du tout le même prix, même avant les box on avait le modem avec la connection internet. Puis c'est toute les mêmes, tu choisis pas ta configuration de box internet =D

Justement à mon avis il n'est pas impensable d'avoir dans quelques mois des netbook loués avec un abonnement 3G.

Ou autre...
Avatar de Bryce de Mouriès Bryce de Mouriès - Membre actif http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 15:38
Ça me semble pas indispensable le netbook, contrairement à la box, pourquoi pas pour ceux qui en ont besoin avec un coût supplémentaire sur l'abonnement, personnellement j'en voudrais pas, si on a déjà un netbook, ordinateur ou téléphone portable ce n'est pas utile. Comme pour les téléphones à la limite achat avec abonnement. Location d'un netbook ça me semble peu réalisable
  • Le matériel devient rapidement obsolète
  • En général c'est très personnel

Pourquoi pas la location d'un iPad
Avatar de dams78 dams78 - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 26/04/2010 à 15:42
Citation Envoyé par Bryce de Mouriès  Voir le message
Ca me semble pas indispensable le netbook, contrairement à la box, pourquoi pas pour ceux qui en ont besoin avec un coût supplémentaire sur l'abonnement, personnellement j'en voudrais pas, si on a déjà un netbook, ordi ou téléphone portable ce n'est pas utile. Comme pour les téléphones à la limite achat avec abonnement. Location d'un netbook ça me semble peu réalisable
  • Le matériel devient rapidement obsolète
  • En général c'est très personnel

Pourquoi pas la location d'un iPad

Oué, je pensais plus au même système que les téléphones qu'à une vraie location en faite. D'ailleurs ça a déjà été fait et ça sera peut-être relancé avec l'ipad justement.
Avatar de Seb24 Seb24 - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 27/04/2010 à 10:31
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Comme cela m'étonnerait fort que Windows soit gratuit, et que je pense que dans 5 ans, Windows représentera encore 95% des OS utilisés...

Vous avez mon avis !

90% aujourd'hui. Donc on va dire 85% dans 5 ans.
En 5 ans il peut se passer beaucoup de choses.
Avatar de deadalnix deadalnix - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 27/04/2010 à 14:59
90% sur le desktop.

Mais la place du desktop, avec tout les smartphones, tablettes, pda, et autres outils sera à n'en pas douter de moins en moins prédominante, ce qui implique une grosse perte de contrôle de la part de microsoft, même s'ils conservent leurs PDM.

Et sur ce marché, linux est déjà l'OS le plus utilisé (bien que, le tout soit extrêmement morcelé entre de très systèmes).
Avatar de valkirys valkirys - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 28/04/2010 à 9:33
Citation Envoyé par Bryce de Mouriès  Voir le message
Ça me semble pas indispensable le netbook, contrairement à la box, pourquoi pas pour ceux qui en ont besoin avec un coût supplémentaire sur l'abonnement, personnellement j'en voudrais pas, si on a déjà un netbook, ordinateur ou téléphone portable ce n'est pas utile. Comme pour les téléphones à la limite achat avec abonnement. Location d'un netbook ça me semble peu réalisable
  • Le matériel devient rapidement obsolète
  • En général c'est très personnel

Pourquoi pas la location d'un iPad

Pas si sur, quand on voit les acheteurs dans les rayons PC des magasins, ils n'y connaissent RIEN donc c'est une part de marché à prendre pour les FAI (sans tenir compte des problèmes de maintenance)
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciel composants biométriques H/F
Safran - Ile de France - Osny (95520)
Technical leader / moe perle (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val de Marne
Scrum master H/F
Safran - Ile de France - Osny (95520)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil