La Release Candidate de Flash 10.1
Devrait annoncer l'arrivée imminente de la version définitive de la technologie d'Adobe

Le , par Djug, Expert éminent sénior
Flash 10.1 dépasse les 85% de part de marché, et pourrait atteindre 90% dans six mois d'après Adobe
Mise à jour du 10.01.2011 par Katleen


Adobe vient de révéler ses dernières statistiques concernant Flash. Si le plug-in est devenu un incontournable sur les ordinateurs du globe (il équipe plus de 98% des PC), toutes les machines ne sont malheureusement pas à jour.

Et pourtant, il est important d'avoir la dernière mouture en date : pour des questions de sécurité, mais aussi de compatibilité avec les applications les plus récentes.

Adobe a donc demandé à Millward Brown de voir ce qu'il en était. C'est chose faite, et les résultats sont là : en décembre 2010, Flash 10.1 était installé sur 85.3% des PCs présents sur les marchés matures (contre 74% en septembre) et 82.4% des machines des pays émergeants.

Concernant les parts de marché continentales de cette version, elles sont de 86.2% en Europe et 87.4% en Amérique du Nord. De beaux scores, qui pourraient se transformer en un joli 90% mondial pour cet été.

Source : Adobe

Développeurs, utilisez-vous déjà Flash 10.1 pour vos applications ?

Mise à jour du 22/06/10

Flash Player 10.1 sort pour les smartphones
Optimisation de l'utilisation du CPU et de la RAM au menu de cette version mobile

Adobe vient d'annoncer l'arrivée de la version mobile de son Flash Player 10.1 sur « les plateformes mobiles de ses partenaires ». Autrement dit tout le monde sauf Apple.

Flash 10.1 est à présent disponible pour Android (mais uniquement « Froyo », la version 2.2 de l'OS de Google), BlackBerry, webOS, les futures versions de Windows Phone, LiMo, MeeGo (l'OS plutôt prometteur issu de la fusion entre Moblin d'Intel et Maemo de Nokia) et Symbian OS.

Une des grandes nouveautés de Flash 10.1 est l'accélération matérielle (l'utilisation du GPU au lieu du CPU). Sur les téléphones mobiles, par définition moins puissants que les ordinateurs de bureau, cette fonctionnalité demandait à être mise à l'épreuve. D'autant plus que les critiques sur les dommages causés au hardware (chauffe et durée vie des batterie principalement) n'ont pas été tendres du coté d'Apple.

Pourtant Google a démontré avec Android 2.2 qu'il était parfaitement possible de faire tourner Flash 10.1 sur un smartphone avec des performances très honorables (même si d'autres affirment que Flash rendrait la navigation instable sous Android 2.2).

En réponse, Adobe ne se prive pas, à l'occasion de ce lancement, de rappeler la liste de ses partenaires dans ce projet. Une liste dans laquelle on trouve Qualcomm, ARM, Intel et Nvidia.

Cette version de Flash Player 10.1 a été « complètement repensée et optimisée pour les mobiles », affirme par ailleurs la société. Au menu, le support des accéléromètres et le « Smart Zooming », qui permet de mieux gérer l'affichage plein écran.

Mais là où Flash est attendu au tournant, c'est bien au niveau des performances et des besoins en ressources machines. Adobe en a parfaitement conscience : « le travail sur l'optimisation des performances […] permet une utilisation efficace du CPU et de la batterie ».

Comment ? En activant le lecteur uniquement quand celui-ci est visible sur l'écran (une fonctionnalité baptisé « Smart Rendering »). Dans le même ordre d'idée, le « Sleep Mode » passe le lecteur en mode économie d'énergie dès que le terminal se met en veille. Le « Advanced Out-of-Memory Management » permet également de réduire les besoins en ressources pour les contenus qui non optimisés. A en croire Adobe, cette dernière nouveauté permettrait à elle seule une réduction de 50% de l'utilisation de la RAM.

Enfin, Flash Player se met à présent automatiquement en pause dès que le téléphone reçoit un appel ou quand l'utilisateur laisse son navigateur ouvert mais utilise une autre application. De retour sur le navigateur, Flash Player reprend là où il s'était interrompu.

Plusieurs vidéos de démonstration de Flash 10.1 sur des mobiles sont disponibles ici.

Reste à savoir si l'utilisation en « conditions réelles » confirmera ces démonstrations.

Ou si elle donnera raison à Steve Jobs.

Source

Et vous ?

Convaincu(e) par cette version mobile de Flash Player 10.1 ? Ou pas ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 18.06.2010 par Katleen
Adobe suspends temporairement le développement du lecteur Flash 10.1 64 bits pour Linux, à cause de problèmes avec le runtime


Abode vient d'indiquer avoir suspendu son programme Labs de développement du lecteur Flash 10.1 en version 64 bits pour Linux. La compagnie déclare cependant rester "entièrement engagée dans la livraison d'un lecteur Flash 64 bits natif pour le bureau, via un support natif pour les plateformes Windows, Macintosh et Linux, dans une prochaine mise à jour majeure".

D'après l'annonce officielle, cet arrêt ne serait que temporaire et dû a de gros problèmes survenus dans le runtime. Adobe réaliserait actuellement une refonte architecturale et des mises à jour de la sécurité, avant de pouvoir relancer le projet.

La firme insiste fortement sur le fait quelle ne "tue" pas ce programme, mais qu'elle y apporte des améliorations significatives avant d'en continuer le développement.

A suivre...

Source : Bulletin d'Adobe

Mise à jour du 14.06.2010 par Katleen
Adobe annonce la disponibilité du runtime AIR 2, une solution multiplateforme encore plus performante


Adobe vient de présenter la version 2 de son moteur AIR, qui permet à des applications écrites avec différents langages (HTML, CSS, JavaScript, ActionScript d'Adobe ; une version récente du webkit offre le support de certaines parties des CSS3 et de certaines fonctions HTML5) de fonctionner à l'identique sur Mac OS X, Windows et Linux (et même Android).

Une solution multiplateforme dont le moteur JavaScript serait deux fois plus rapide, et qui réduirait de 30% la consommation mémoire des applications AIR s’appuyant sur le framework flex et tournant avec cette version, d'après Adobe.

Les applications web écrites en html et JavaScript peuvent être portées sous AIR 2, grâce à des librairies JavaScript spécifiques qui permettent de les transformer en logiciels de bureau complets.

Question améliorations, il faut noter une gestion plus puissante du réseau (TLS, mode serveur, sockets UDP, etc.), le support du multitouch (sur les PC classiques ou les terminaux mobiles), l’accès au microphone, des fonctions d’impression améliorées (choix et configuration de l’imprimante), la détection automatique des volumes amovibles (clé USB…), etc.

Dans un soucis de rapprochement avec le système d’exploitation hôte, les applications peuvent se déployer sous la forme d’un paquet d’installation classique. Il est même possible de lancer des logiciels tiers depuis une application air.

Enfin, Adobe conseille aux utilisateurs d'AIR versions 1.5.3.9130 et antérieures, de passer à cette 2.0.2 pour régler des problèmes de failles de sécurité.

Source : Lien de téléchargement officiel

Mise à jour du 11/06/10

Flash 10.1 : accélération matérielle et 32 failles colmatées


Flash 10.1 est là.

Cette nouvelle version de Flash s'accompagne de l'arrivée de l'accélération matérielle et de la correction de 32 failles de sécurité.

La première innovation devrait faire taire, du moins en partie, les critiques sur les performances de la technologie d'Adobe. L'accélération matérielle permet de lire les vidéos (H.264) en utilisant les ressources de la carte graphique (GPU) et non plus du CPU. Résultat, une lecture plus rapide et fluide, et un processeur moins impacté par l'utilisation du player.

Tout ceci se passe sur le papier. Encore faut-il que la machine utilisée soit équipée d'un GPU. Et que cette carte graphique soit compatible avec Flash 10.1 (à tester donc).

La deuxième amélioration (le patch de 32 failles) devrait lui-aussi faire taire quelques critiques. Pas tant sur la sécurité elle-même, mais sur la réactivité d'Adobe.

Longtemps la société s'est cantonnée à sortir des correctifs à date fixe, suivant un calendrier et des cycles rigides. Cette période est bien finie. On ne peut que féliciter Adobe pour ce changement de stratégie.

Parmi les autres nouveautés on notera quelques bonnes idées comme l'affichage automatique d'un clavier virtuel en cas de besoin dans une application si aucun clavier physique n'est détecté par le lecteur (idéal pour les écrans tactiles, smartphones... et tablette) ou une meilleure adaptation générale aux terminaux mobiles (accéléromètres, inclinaisons du terminal, gestion de la veille et du multi-touche, etc.).

Flash Player 10.1 est disponible sur cette page pour Windows, Mac et Linux (NB : l'accélération matérielle ne concerne a priori que la version Windows).

Source : L'annonce officielle d'Adobe et la liste des 32 failles corrigées

Et vous ?

Flash 10.1 est-il la meilleure réponse que pouvait donner Adobe pour faire les critiques, notamment d'Apple ? Ou cette version vous parait-elle encore trop "lourde" et "boguée" ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 08/04/10

La RC de Flash 10.1
Annonce l'arrivée imminente de la version définitive

Adobe vient de mettre en ligne la RC (Release Candidate) de Flash Player 10.1.

Pour mémoire, la future version de Flash introduit l'accélération matériel (en d'autres termes l'utilisation de la carte graphique et non plus du CPU) dans la technologie. Autre nouveauté, le support du format viéo H.264, le seul qui pourra bénéficier de l'accélération matérielle.

La liste des cartes supportées est disponibles ici (pdf).

Autre bémol, l'accélération ne concerne que Windows.

Cette RC, qui arrive après plusieurs beta (lire ci-avant), semble être particulièrement aboutie.
Elle pourrait bien annoncer l'arrivée imminente de la version définitive.

La RC de Flash 10.1 est à tester ici.

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 16.02.2010
Les smartphones Android supporteront AIR dans quelques mois, d'après un manager d'Adobe

Adobe vient d'annoncer que les téléphones Android supporteront très bientôt sa plate-forme d'exécution AIR. La transition devrait se faire avant la fin de l'année.

Adrian Ludwig, Group Manager chez Adobe, explique que grâce à cet environnement, "les développeurs n'écrivent qu'une seule fois leurs applications, puis peuvent les déployer directement sur une multitude de terminaux ".

Adobe Air Mobile permettra donc la prise en charge de certaines fonctionnalités spécifiques aux smartphones : le multitouch, l'accéléromètre, la géolocalisation, etc.

Un support serait également prévu prochainement sur l'iPhone et sur les Blackberry.

Cependant, les verrouillages imposés par Apple pour cadenasser son joujou compliqueront un peu la tâche : "Pour qu'une application Air fonctionne sur iPhone, il faut d'abord compiler le code avant de l'installer sur le terminal. Par conséquent, on perd un certain nombre de fonctionnalités telles que le téléchargement dynamique de contenu applicatif. De même, certains effets graphique ne seront plus pris en compte.", rappelle Adrian.

Source : Déclarations d'Adrian Ludwig lors du Mobile World Congress
Mise à jour du 05/02/10

La beta 2 d'Adobe AIR 2 disponible pour les développeurs
La plateforme de développement d’applications continue sa mue

La nouvelle version de la plateforme de développement d’applications d'Adobe, AIR 2, continue sa mue.

Nous vous avions annoncé la beta (lire ci-avant), voici la beta 2.

AIR permet de développer des applications aussi bien web que locales.

L'avantage de cette plateforme est par ailleurs de ne cibler aucun OS en particulier. Une économie de temps et d'énergie pour les programmeurs. Elle s'appuie bien évidemment sur la technologie phare de la société, actuellement au cœur d'un débat plus que houleux : le célèbre Flash.

Parmi les améliorations de cette beta 2, citons : un meilleur support des imprimantes, le support des communications TLS/SSL, l'optimisation de la détection des périphériques de stockage de masse (clé USB, etc.), le support des sockets sécurisés et de l’UDP, la possibilité d’ouvrir un fichier avec une application par défaut, le multitouche.

Et la dernière, mais non des moindres : l'intégration d'une nouvelle mouture de Webkit avec support du HTML 5 et des CSS 3

Ces nouveautés et toutes les autres sont décrites dans la Release Note.

Adobe AIR 2 beta 2 est disponible pour les développeurs sur cette page.

MAJ de Gordon Fowler

Adobe lance les versions Beta de Flash Player 10.1 et AIR 2.0

A peine une semaine après avoir annoncé la réduction de ses effectifs de 9%, Adobe lance Flash Player 10.1 et AIR 2.0, les deux en version Beta.



Ces deux versions ne concernent que les principaux systèmes d’exploitation (Windows, Mac et Linux) et les netbooks à base d’architecture x86.

Une version flash player 10.1 pour WebOS Palm est attendue avant la fin de l’année. Tandis que les utilisateurs de Google Android, BlackBerry et Windows Mobile doivent patienter.

On compte plusieurs nouveautés dans ces deux nouvelles versions de Flash Player et de AIR comme par exemple le support du multitouche (bien évidement il faut avoir un écran tactile pour en profiter) et l’implémentation d’un gestionnaire d'erreur global, qui permet aux développeurs d'écrire un seul gestionnaire pour traiter toutes les erreurs d'exécution.

Il y a aussi d’autres nouveautés qui ne concernent qu’Adobe AIR , on peut citer par exemple : la Native processus API qui permet à une application AIR de communiquer avec d’autres applications qui s’exécutent localement, l’amélioration du support des sockets, l’accès aux périphériques USB, et la mise à jour de WebKit qui est devenu plus rapide grâce à un moteur JavaScript plus rapide, sans oublier la prise en charge de HTML5/CSS3.

Les versions Beta d’Adobe Flash Player 10.1 et AIR 2.0 sont disponibles pour le téléchargement à partir d’Adobe Labs.

Qu’en pensez-vous ?

lire aussi:
la rubrique Flash.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de - http://www.developpez.com
le 23/06/2010 à 0:03
Heureux que les developpeurs Flash puissent se savoir soutenus par un éditeur qui désormais craint au moins autant pour ses fesses que de s'entendre dire qu'il n'est pas le seul à savoir faire bouger des pixels pour nos yeux blasés..
Avatar de Twinspirit Twinspirit - Membre du Club http://www.developpez.com
le 23/06/2010 à 7:40
Je travaille un defender en html5 en ce moment et je peux vous assurer que canvas est très bien aussi, certes Flash a créé un marché : le publicitaire adore la gestion des glyphes et même tous les héritages d'illustrator, d'autres préfèrent ses vecteurs, son anti-aliasing.... et surtout son IDE !

Il faut rester réaliste et utiliser la meilleure technologie pour ce qu'on souhaite rendre. Tu fais un défender en HTML5, c'est bien. Mais côté jeux, tu ne pourras pas faire beaucoup plus complexe.

Flash reste la meilleure solution pour les années à venir pour la création de jeux web et d'animations complexes. Le canvas, encore à ses débuts, n'est absolument pas optimisé pour ca. Que ce soit pour le rendu (plus lent, plus de consommation ressources) ou pour le développement (Javascript : prototype based / AS3 - Full POO).

Dans quelques années, peut-être ? Passer au canvas dès maintenant pour créer des jeux, c'est un bond de 4 ou 5 ans en arrière.

Au contraire, la venue d'un flash plus adapté au monde mobile est une vraie avancée, qui va permettre le portage de nombreux travaux et les rendre accessible. J'attends avec impatience les premiers avis d'utilisateurs.
Avatar de - http://www.developpez.com
le 23/06/2010 à 19:24
Citation Envoyé par Twinspirit  Voir le message
Il faut rester réaliste et utiliser la meilleure technologie pour ce qu'on souhaite rendre. Tu fais un défender en HTML5, c'est bien. Mais côté jeux, tu ne pourras pas faire beaucoup plus complexe.

Flash reste la meilleure solution pour les années à venir pour la création de jeux web et d'animations complexes. Le canvas, encore à ses débuts, n'est absolument pas optimisé pour ca. Que ce soit pour le rendu (plus lent, plus de consommation ressources) ou pour le développement (Javascript : prototype based / AS3 - Full POO).

Dans quelques années, peut-être ? Passer au canvas dès maintenant pour créer des jeux, c'est un bond de 4 ou 5 ans en arrière.

Au contraire, la venue d'un flash plus adapté au monde mobile est une vraie avancée, qui va permettre le portage de nombreux travaux et les rendre accessible. J'attends avec impatience les premiers avis d'utilisateurs.

Je rends grâce à ton étonnante loquacité de lobbiiste adobien
Toi qui sais mieux que moi à quoi ressemble mon jeu, va quand même y jeter un coup d'oeil : (beta)
wbase.net/defender

Si je peux me permettre, les arguments politiques Flash vs h5 sont d'un autre temps : si tu convainc un chef de pme dans le mois qui vient, ma foi, tu n'auras pas tout perdu mais dans le cas contraire, prends garde à ne pas croire toi même à tes calembredaines. Le marché du logiciel n'enterre pas que des mauvaises choses
Avatar de - http://www.developpez.com
le 24/06/2010 à 11:17
Nouvel IE : 27 555 visites
Nouveau Firefox : 27 586 visites

Merci à developpez.com de publier les chiffres en temps réel, quasiment un audimat.

A coté de ça , notre topic Flash sur smartPhone cumule 14 788 visites après 4 ou 5 news (chacune fait jaser à son tour).

Cela nous rappelle qu'il y a encore beaucoup plus de consommateurs (qui payent) que de dev's (qui se font payer) et justifie le ton hautement solennel de cette discussion
Avatar de psychadelic psychadelic - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 28/06/2010 à 17:59
Il y a encore quelques semaines, HTML 5 passait pour utopique, voir débile...

Je crains qu'Adobe ne se soit "bougé les fesses" qu'un peu trop tard
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 14:49
Flash 10.1 dépasse les 85% de part de marché, et pourrait atteindre 90% dans six mois d'après Adobe
Mise à jour du 10.01.2011 par Katleen


Adobe vient de révéler ses dernières statistiques concernant Flash. Si le plug-in est devenu un incontournable sur les ordinateurs du globe (il équipe plus de 98% des PC), toutes les machines ne sont malheureusement pas à jour.

Et pourtant, il est important d'avoir la dernière mouture en date : pour des questions de sécurité, mais aussi de compatibilité avec les applications les plus récentes.

Adobe a donc demandé à Millward Brown de voir ce qu'il en était. C'est chose faite, et les résultats sont là : en décembre 2010, Flash 10.1 était installé sur 85.3% des PCs présents sur les marchés matures (contre 74% en septembre) et 82.4% des machines des pays émergeants.

Concernant les parts de marché continentales de cette version, elles sont de 86.2% en Europe et 87.4% en Amérique du Nord. De beaux scores, qui pourraient se transformer en un joli 90% mondial pour cet été.

Source : Adobe

Développeurs, utilisez-vous déjà Flash 10.1 pour vos applications ?
Avatar de Hyome Hyome - Membre du Club http://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 16:26
Je trouve que le titre ne reflète pas la réalité.

Ce n'est pas parce que Flash est installé sur 90% des ordinateur que cela lui donne 90% de part de marché.

Sur ces mêmes ordinateurs, 80% doivent aussi avoir le plugin Microsoft Silverlight d'installé.
Avatar de camus3 camus3 - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 17:21
Sans rentrer dans la guéguérre Silverlight / flash , je pense qu'il y a un vrai problème de comm de la part de microsoft.

WPF par contre tout le monde a pigé.

Maintenant concernant les chiffres , tout les sites de vidéo , toutes les pubs "animées" sont en flash. Adobe a sorti un framework juste pour la vidéo , et le player supporte mp4 , flv , etc ...

Bref si l'on veut regarder de la vidéo sur le net flash est encore indispensable , d'ou l'installation sur la plupart des pc.
Avatar de Hyome Hyome - Membre du Club http://www.developpez.com
le 10/01/2011 à 17:37
Tout à fait d'accord avec toi, mais je trouve très peu fiable de se baser sur le nombre de pc qui possèdent le plugin pour en tirer les parts de marché.

C'est comme si on disait que IE avait 90% des parts de marché pcq'il est installé sur (presque) tous les ordinateurs possédant Windows et qu'il est (presque) impossible à désinstaller.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 11/01/2011 à 8:57
Citation Envoyé par Hyome  Voir le message
Je trouve que le titre ne reflète pas la réalité.

Ce n'est pas parce que Flash est installé sur 90% des ordinateur que cela lui donne 90% de part de marché.

Sur ces mêmes ordinateurs, 80% doivent aussi avoir le plugin Microsoft Silverlight d'installé.

Flash est installé sur bien plus de 90% du parc. C'est de Flash 10.1 qu'il est question ici !

Et Silverlight... un peu de sérieux, quoi ! Le marché a tranché avant même que Silverlight n'existe !
Avatar de ProgVal ProgVal - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 12/01/2011 à 8:54
Personnellement, je n'ai pas Flash sur mon ordinateur (ni aucun équivalent libre, Gnash ayant tendance à manger la totalité de mon processeur jusqu'à ce que je le kill, et les autres n'étant pas compatible avec mon système), et ça ne me gène pas tant que ça... EDIT : à part pour les news de Développez, qui mettent leur vidéos avec du Flash et non en utilisant l'HTML5 ^^
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (poste également ouvert aux stagiaires, alternants et VIE du groupe)-(H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Chargé(e) de mission au CERT Société Générale (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil