Comment avez-vous appris à programmer ?
Par l'enseignement ou en autodidacte ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Comment avez-vous appris à programmer ? Par l'enseignement ou en autodidacte ?

Pour devenir développeur, on peut suivre plusieurs chemins : le cursus scolaire (université, école, diplômes professionnels, etc.) ; ou bien la "formation sur le tas" : en apprenant via un ami ou un collègue, en lisant des livres, en surfant sur des sites spécialisés comme Developpez.com...

Et vous, comment avez-vous appris à développer ?

Quelle est, selon vous, la meilleure méthode pour apprendre à coder ?

La théorie universitaire est-elle suffisante pour apprendre a créer des programmes ?

Certains d'entre-vous ont-ils appris a développer, ou des façons de développer, avec notre site ? En êtes-vous satisfaits ? Racontez-nous votre expérience.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de - http://www.developpez.com
le 28/02/2010 à 17:06
Bonjour,
Plus je lis de réponses sur ce sujet, plus l'ai l'impression que la programmation est considérée, plus comme un but que comme un moyen.
Si je compare à l'étude des langues, ou de la capacité d'écriture en général, je n'imagine pas quelqu'un écrire un roman, ou même un article s'il ne sait pas ce qu'il veut ou doit écrire.
Le pense qu'il en est de même pour la programmation.
Pour les gens de ma génération, programmer était la seule méthode pour utiliser ces merveilleux outils nouveaux, autrement dit, il fallait bien en passer par là, c'est à dire apprendre le langage (pardon, la programmation ).
Je voudrais raconter une petite anecdote personnelle.
Vers l'année 78 j'ai été embauché dans une grosse société qui avait un gros service informatique de gestion, et un tout petit service informatique scientifique. J'arrivais avec mon étiquette de géomètre et ma passion de l'informatique. Dans mon poste précédent (très court) j'étais loin de chez moi et j'ai appris le fortran le soir, la journée étant occupée à étudier le programme lui-même. Le but étant de mettre en route un ensemble d'outils de la profession que personne n'arrivait à faire marcher. Ces ensemble était écrit en fortran, il fallait bien que je comprenne.
Dans le service où j'arrivais, on travaillait aussi en Fortran, et mon chef de service, une jeune femme, à titre d'exercice m'a demandé de calculer la somme de n premiers nombres entiers. Naturellement, dans son esprit elle voulait me faire découvrir les boucles, mais comme j'ai l'esprit très mal tourné, au lieu de rentrer dans son jeu, j'ai juste écrit la ligne S = n * (n+1)/2
J'ai tout de même suivi un cours d'informatique générale (77), il ne s'agissait pas de programmation mais je me souviens que le professeur nous a dit un jour qu'un programme avec des fonctions à droite et à gauche était difficile à relire, expliquez ça maintenant à un développeur, vous verrez les réactions.

Par contre, tout ce qui tourne autour de la programmation, c'est à dire en gros la logique, là je pense que la formation est utile. Si on fait des fautes de syntaxe, ça n'aura jamais de conséquence grave, si on fait des fautes de logique, les conséquences seront souvent catastrophiques et on ne saura jamais pourquoi.
Un petit exemple. En Fortran, la validité de l'initialisation d'une boucle n'était pas testée avant le premier passage. C'est à dire qu'une boucle s'exécutait toujours au moins une fois. Il y a deux, solution, soit on se force à tester systématiquement la validité de l'initialisation avant une boucle, soit, quand on écrit un boucle, on sait que l'indice est valide. Je préfère naturellement la seconde méthode de travail.
Il y a bien longtemps que j'ai oublié ce langage, mais j'arrive encore à relire mes archives.
Avatar de neo-reload neo-reload - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 28/02/2010 à 19:19
Et vous, comment avez-vous appris à développer ?

j'ai appris à programmer en IUT suivant une formation orientée réseaux et systèmes. du coup on faisait que 2 heures de C et 2 heures de Html par semaine ce qui était très insuffisant. Alors je me suis lancé dans l'autodidacte en m'intéressant aux langages Php, Xhtml, Css, Javascript C, C++, et Java. Alors je suis tombé sur des sites comme developpez (Merci à leurs équipes et les membres des forums). je dois dire que je bloque souvent et connais des avancements très lentes car je manque d'orientation souvent ce que les universités et IUT proposent et qui est essentiel pour bien cadrer ses compétences. Mais c'est comme ça, bosser en autodidacte a des lacunes, se limiter à la formation aussi, le meilleur est d'associer les deux pour ce qui ont de la patience et beaucoup de temps aussi car un développeur confirmé ne se fait pas en un jour
Avatar de olibara olibara - Membre émérite http://www.developpez.com
le 28/02/2010 à 22:37
Citation Envoyé par Pierre Dolez  Voir le message
Plus je lis de réponses sur ce sujet, plus l'ai l'impression que la programmation est considérée, plus comme un but que comme un moyen.

+1

Je viens de faire un sermon a mon stagiaire qui sort d'école pour lui expliquer que développez ce n'etait ni connaitre plusieurs language ni savoir ecrire une boucle, une methode ou tester une condition, ou connaitre l'HTML etc.., mais que c'etait avant tout pouvoir aborder un probleme dans son ensemble et de pouvoir exprimer une methode logique pour le résoudre
Avatar de Max Bernaert Max Bernaert - Candidat au Club http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 1:19
- J'ai appris à programmer en 1968 sur un Gamma 10 de Bull en assembleur.
(formation chez le constructeur d'ordinateurs dans ce cas Honeywell Bull).
- En 1972 j'ai reçu une formation cobol (chez le constructeur Burroughs) et j'ai programmé sur des machines Burroughs (B2500 en B3500).
- En 1974, j'ai programmé en autocodeur, cobol, fortran sur IBM 1401.
Aussi en cobol sur IBM 360.
- En 1978, je suis repassé au cobol sur Burroughs B800, B1860, B1885.
- En 1984, je suis passé à un IBM système 38 en cobol et RPG.
- En 1988, j'ai programmé sous Pick (base de données et OS) sur IBM RT.
- En 1994 en Progress sur IBM RS6000 sous Unix.
- En 1996 je suis repassé sur mainframe Burroughs en cobol !
- En 1997 j'ai également programmé en cobol sur pc (Microfocus, Ryan Mac Farland),
- En 2003 je travaille toujours sur mainframe en cobol et pc mais j'apprends Delphi de Borland.
- En 2004 j'ai 60 ans. Je dois prendre ma pension. (obligé car aucune envie d'arrêter !).
- Je suis en pension mais j'ai encore une petite activité d'indépendant comme programmeur en Delphi (DBIsam et Firebird database).
J'ai donc programmé durant plus de 40 années.
Sauf ma formation initiale en assembleur et le cobol, tout le reste c'est de l'autoformation.
De tous les languages j'ai préféré Delphi et cobol (documentation et facilité de maintenance).
Le micro informatique a démocratisé l'informatique.

Meilleures salutations de la Belgique.
Avatar de metagoto metagoto - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 15:13
@Max Bernaert

Pas une seule ligne de C en 40 années de prog ??
En tout cas, respect..
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 15:17
Max Bernaert
Avatar de DomDA91 DomDA91 - Membre actif http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 16:36
Comme Max Bernaert je suis un "vieux de la vielle". Plus vieux que que Max même puisque j'ai commencé ma carrière en 1961 comme technicien de maintenance à, ce qui s'appelait encore à l'époque, la Compagnie des Machines Bull (qui deviendra quelques années plus tard Bull General Electric, puis Honeywell Bull, puis Cii Honeywell Bull et enfin Bull tout court comme on la connaît maintenant).

Ma première expérience de la programmation à été sur le Gamma 3 (un calculateur utilisant des tubes à vide et qui se connectait à du matériel électro-mécanique à cartes perforées). Les instructions du Gamma 3 se codaient en enfichant des cordons électriques sur un tableau de connexions (en "code machine" directement!). Ma fonction n'était pas la programmation, mais en cas de problème, les utilisateurs avaient une fâcheuse tendance à accuser d'abord le matériel et il fallait parfois plonger dans le programme pour leur prouver le contraire.

Plus tard, en 1965, j'ai été formé sur Gamma 10.

J'ai quitté la maintenance en 1970 pour rejoindre les bureaux d'études de Bull. Je n'ai donc jamais pratiqué la programmation en professionnel mais j'y ai pris goût ce qui m'a amené à étudier, par intérêt personnel, un certain nombre de langages (Cobol, Basic, APL, LP1, Fortran, C, Ada, Pascal, Forth, etc.) sans les avoir pratiqués vraiment.

Par la suite n'ai eu l'occasion de pratiquer que VBA pour de petites applications sous Word liées à mes activités professionnelles.

Depuis que je suis à la retraite (2003), c'est Pascal/Delphi qui a ma préférence et que je pratique pour le plaisir.
Avatar de Médinoc Médinoc - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 16:48
Personnellement, j'en ai fait une bonne partie en autodidacte ou avec des tutoriels.
J'ai détaillé mon parcours ici: http://www.developpez.net/forums/d86...n/#post4955559
Avatar de ALT ALT - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 17:59
J'ai commencé, très modestement, sur une TI57 (boucles, conditions...) il y a très longtemps (fin des années 1970).
J'ai ensuite appris le Pascal, puis le Basic (le vrai : celui qui demande de numéroter chaque ligne !), sur un Apple II avec 64 ko de mémoire... en même temps que la physico-chimie, en 1987, à l'AFPA. Là, j'ai confirmé une intuition déjà ancienne : j'aime programmer !
J'ai complété par une formation d'informaticien industriel (toujours à l'AFPA), puis d'informaticien de gestion au CNAM.

J'ai ainsi appris les bases de la programmation : réfléchir, coder proprement (règles de création des fonctions & procédures, passage de paramètres, économie des ressources [il est vrai qu'avec 64 ko, il fallait compter chaque octet : le programme devait cohabiter avec le compilateur, l'éditeur, l'AppleDOS, &c.]... indentation du code...), documenter.
Pour le reste, beaucoup d'auto-formation. Après tout, quel que soit le langage, les méthodes sont les mêmes !

La formation universitaire, telle que pratiquée au CNAM, est très théorique (d'où une utilisation intense de la récursivité, par exemple, &, surtout, du calcul mathématique pour démontrer la justesse de son algorithme !), alors qu'elle est peu efficace en pratique.
Bien sûr, dans certains domaines (l'embarqué, surtout), il est bon (!) de programmer sans erreur & un outil de preuve est bienvenu.
Mais tout le monde n'a pas ce genre de contraintes.

Apprendre à développer ? Ça se fait exclusivement avec un bon prof, celui qui saura imposer les bonnes pratiques dès le départ. Ensuite, on peut se perfectionner seul.
Le contraire ne produit que du code sale & inefficace. En effet, la tendance naturelle est de commencer par empiler les lignes de code en se disant (dans le meilleur des cas) qu'on rangera ça proprement plus tard, quand ça fonctionnera, si on y pense & qu'on en a le temps.
Certes, on arrive à ses fins, mais il vaut mieux ne pas essayer de reprendre le programme quelque temps plus tard, car la moindre modif. peut anéantir le fragile édifice.

La pratique en parallèle de la théorie (la discussion avec quelqu'un, l'étude d'un bouquin, d'un article...) est indispensable pour progresser. L'une sans l'autre est stérile. D'ailleurs, c'est aussi la façon de progresser dans d'autres domaines, que ce soit la cuisine, certains sports ou la plomberie.

Ah ben non, désolé les gars, mais je n'ai pas appris à programmer avec Développez.com. Néanmoins, j'ai pu m'initier à quelques langages : PHP, Python, Ruby, ... grâce aux nombreux tutoriels, entre autres.

Voilà.
Avatar de GAYOT GAYOT - Rédacteur/Modérateur http://www.developpez.com
le 01/03/2010 à 20:42
Bonsoir à tous

J'ai commencé à essayer de développer à environ 50 ans , en autodidacte complet et en Vba (parce que mes premières applis étaient sur Access).
Mais je ne me considère pas comme un développeur...

Le mieux pour apprendre à programmer... c'est de se planter souvent; et ça..par contre, j'en connais un rayon.....

Je ne parlerais pas des théories universitaires puisque l'informatique dans les années 70....., c'était plutôt considéré comme de l'excentricité...

80 % de ce que je sais, c'est sur Dvp que je l'ai appris...et je ne remercierai jamais assez Internet..les forums et Dvp...
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 02/03/2010 à 8:41
Citation Envoyé par ALT  Voir le message
J'ai ainsi appris les bases de la programmation : réfléchir, coder proprement

C'est à ces 2 points que l'on voit tout de suite que tu n'as pas un cursus universitaire !

mon ami !
Offres d'emploi IT
Outils et processus qualité - h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon (83200)
Product definition consultant (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Création d'un site d'annonces
indépendant - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil