Windows Genuine Advantage n'est pas un spyware
La Justice a tranché et met fin aux poursuites contre Microsoft

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 21/01/10

Windows Genuine Advantage n'est pas un spyware
La Justice a tranché et met fin aux poursuites contre Microsoft

Windows Genuine Advantage (WGA) est le dispositif de Microsoft qui permet de vérifier si la version de Windows installée est un exemplaire légal ou une copie pirate.

Des plaignants (parmi lesquels Engineered Process Controls ou Univex) accusaient WGA de faire plus et de cacher sa vraie nature. Pour eux, WGA collecterait des données personnelles pour les transmettre à Microsoft et serait donc à classer dans la catégorie Spyware.

Si Microsoft a toujours reconnu collecter des données sur le système, il s'est en revanche toujours défendu de les lier à une IP ou d'essayer de voler les données personnelles de ses utilisateurs.

La société avait donc demandé à la Cour Fédérale de Seattle, le 22 Septembre dernier, de débouter la class-action (lire précédemment).

C'est aujourd'hui chose faite.

Le Juge Richard Jones vient de rejeter la majorité de ces accusations, ce qui dans les faits revient à mettre fin aux poursuites contre Redmond.

Une très bonne nouvelle pour Microsoft. Ce procès aurait en effet pu donner lieu à des "dizaines de millions" d'autres (un par possesseur de Windows légal).

Microsoft devrait à présent engager une procédure contre les plaignants pour se faire rembourser les frais de justice.

Et vous ?

Que vous inspire l'épilogue de cette affaire ?
D'après vous, en sait-on vraiment plus sur WGA aujourd'hui ?

MAJ de Gordon Fowler

06/10/09

Affaire Windows Genuine Advantage : Microsoft demande l'annulation de la "class action"

Dans une requête transmise à la Cour Fédérale de Seattle, datée du 22 Septembre, Microsoft demande que la plainte contre son dispositif anti-piratage Windows Genuine Advantage dit WGA (cf. article précédent ci-dessous) ne soit pas constituée sous la forme d'une class-action.

Une class-action est une action de groupe qui permet à toute personne s'estimant lésée de rejoindre la plainte. Dans ce cas précis, la class action permettrait à des millions d'utilisateurs de Windows (en fait tous ceux qui l'ont acheté légalement) sur le sol américain de demander des dommages et intérêts au géant de l'informatique.

Pour lui, l'"univers parallèle" (sic) des plaignants n'a aucun lien avec les faits réels.

Reprenant des termes assez proches de ceux employés dans l'affaire de l'interdiction de vente de Word, l'avocat de Microsoft affirme que "les plaignants inventent un conte outrageusement fictif pour expliquer comment Microsoft a supposément forcé les millions d'utilisateurs de Windows à installer WGA sur leurs machines [...]. Sans aucune preuve" poursuit-il "les plaignants affirment que Microsoft a distribué WGA en menaçant de refuser les mises à jour critiques de sécurité"

Il ajoute, moins lyric et plus pragmatique, que les conditions de constitution d'une class-action dans cette affaires sont irréalisables.

La tache qui consisterait à vérifier les "dizaines de millions" d'ordinateurs des plaignants serait impossible à mener à bien. "Chaque inspection demanderait la mobilisation d'un technicien compétent et couterait des centaines de dollars".

Que pensez-vous de ces arguments ?

MAJ de Gordon Fowler.

Microsoft devant la justice : Windows Genuine Advantage est-il une protection anti-pirate ou un spyware ?

Protection anti-pirate ou spyware ?

La Cour de Seattle tranchera suite à la plainte déposée par une "class action" (groupement de plaignants) à l'encontre de Microsoft.
Au cœur du procès, le fameux Windows Genuine Advantage (WGA) qui permet de savoir si la version de Windows installée est une copie légale.

Cette application essuie sa deuxième plainte en quelques jours.
Une action similaire vient en effet de débuter dans le District de Los Angeles.

Les plaignants (parmi lesquels Engineered Process Controls ou Univex) accusent WGA de cacher sa vraie nature.

Premièrement, pour eux, Windows Update ment à ses utilisateurs en présentant WGA comme une mise à jour "critique" alors que le programme n'augmente en rien la sécurité du système d'exploitation.
Il en vérifie juste la clef commerciale pour vérifier si celle-ci est légale.

Deuxièmement, toujours d'après la Class Action, WGA collecterait des données personnelles puis les transmettrait à Microsoft.
La fréquence des communications seraient passée, sous la pression de l'opinion publique, à une fois toutes les deux semaines (auparavant, la transmission s'effectuaient à chaque démarrage).

Microsoft reconnait collecter des données.
Elle garde en revanche le silence totale sur le fait que WGA effectue, ou pas, des pings avec ses serveurs.

David Lazar, responsable de WGA, réagit dans une conférence de presse à la plainte en signalant qu'il est impossible pour Microsoft d'identifier l'origine des informations collectées :
I would go back to our privacy policy, which says we have no knowledge of the identity of the users, so a user shouldn't be concerned about the use of [WGA to identify their key].

La partie adverse conteste cette version.

Elle affirme pouvoir démontrer que WGA collecte et transmet également des informations privées comme, par exemple, l'adresse IP des utilisateurs.
Ce qui de fait, permettrait d'identifier qui possède quelle version de Windows.

Malgré les plaintes WGA est toujours annoncée dans Windows Update comme une mise à jour critique.

Pour Microsoft, à peine un tiers des copies de Windows dans le monde ont été légalement acquises.
Au regard de cette statistique, on comprends mieux l'intérêt stratégique de WGA pour la firme.

En parallèle à ces procès, Microsoft prétendait jusqu'à récemment, que le programme ne pouvait pas être désinstallé.

Changement d'attitude ou précaution en prévision de futures attaques, nul ne le sait, mais un billet officiel a finalement été posté pour expliquer comment s'affranchir de WGA.
La manipulation reste néanmoins un pas-à-pas que peu de novices se risqueront à faire.

Les plaignants demandent 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

Lire aussi :

Tout Windows est sur Developpez (actualité, FAQ, tutos, etc.).

Et vous ? :

Pour vous WGA est-il un spyware qui se cache ?
Que pensez-vous de ce procès ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de CP / M CP / M - Membre actif http://www.developpez.com
le 06/10/2009 à 20:47
Citation Envoyé par recon  Voir le message
jusqu'a quant allez vous nous sortir cette phrase et toi tu n'a pas copié sur les livres de maths ou c'est toi qui a inventé les formules mathématiques il est toujours bien de prendre de l'autre et de l'améliorer c'est ce que l'on fait tous les jours et vouloir se substituer à cette pratique est une pure utopie. j'esperes que t'es assez intelligent pour savoir qu'ici je ne nuance meme pas la tricherie...
amicalement

Peut-être, mais je ne prétends pas être l'auteur du théorème de Cayley-Hamilton ou de la relation de Gibbs-Helmotz. Je laisse tout le crédit des découvertes à leurs auteurs.

Courtoisement, CP/M
Avatar de Médinoc Médinoc - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 06/10/2009 à 22:57
Ben quand on parle du loup...

Ce soir, mon Vista me demande d'installer Office Genuine Advantage Notification...

Et je n'ai même pas Office.

PS: Tiens, l'interface Windows Update de Vista vient d'être mise à jour. Drôle de façon de l'inaugurer...
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 21/01/2010 à 14:49
Windows Genuine Advantage n'est pas un spyware
La Justice a tranché et met fin aux poursuites contre Microsoft

Windows Genuine Advantage (WGA) est le dispositif de Microsoft qui permet de vérifier si la version de Windows installée est un exemplaire légal ou une copie pirate.

Des plaignants (parmi lesquels Engineered Process Controls ou Univex) accusaient WGA de faire plus et de cacher sa vraie nature. Pour eux, WGA collecterait des données personnelles pour les transmettre à Microsoft et serait donc à classer dans la catégorie Spyware.

Si Microsoft a toujours reconnu collecter des données sur le système, il s'est en revanche toujours défendu de les lier à une IP ou d'essayer de voler les données personnelles de ses utilisateurs.

La société avait donc demandé à la Cour Fédérale de Seattle, le 22 Septembre dernier, de débouter la class-action (lire précédemment).

C'est aujourd'hui chose faite.

Le Juge Richard Jones vient de rejeter la majorité de ces accusations, ce qui dans les faits revient à mettre fin aux poursuites contre Redmond.

Une très bonne nouvelle pour Microsoft. Ce procès aurait en effet pu donner lieu à des "dizaines de millions" d'autres (un par possesseur de Windows légal).

Microsoft devrait à présent engager une procédure contre les plaignants pour se faire rembourser les frais de justice.

Et vous ?

Que vous inspire l'épilogue de cette affaire ?
D'après vous, en sait-on vraiment plus sur WGA aujourd'hui ?
Avatar de Sarawyn Sarawyn - Membre régulier http://www.developpez.com
le 21/01/2010 à 14:59
Je n'y connais rien du tout à l'architecture de WGA, mais s'ils prouvent par son mode de fonctionnement que seules des données systèmes sont collectées, je ne vois pas où est le problème.

Après tout c'est une étape de plus que le simple numéro de série pour vérifié l'authenticité du produit, et il est normal qu'une entreprise veille à qu'un maximum de ses produits sur le marché sont légaux.

Moi je vois plutôt ça à la même équivalence qu'une clé CD de jeux steam vérifiée à la connexion sur internet .

Après ils n'ont cas décortiquer le WGA devant un expert attitré pour montrer que aucune donnée personnelle de l'utilisateur ne remonte.
Avatar de cd090580 cd090580 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 21/01/2010 à 16:07
un simple sniffer permet de savoir ce qui est transmis comme paquets. Par contre, le contenu il faut voir s'ils ne l'ont pas crypter afin de masquer les vraies données transmises....
Avatar de ILP ILP - Membre averti http://www.developpez.com
le 21/01/2010 à 16:39
@cd090580 : Ça m'étonnerai qu'un simple sniffer puisse voir les données transmises à Microsoft. Ils ont du mettre le paquet pour sécuriser le processus de validation pour que justement des pirates ne puissent pas le contourner.
Il faudrai qu'un expert assigné par la justice puisse voir le code source et le fonctionnement de ce processus pour être certain qu'il n'y ai pas de données personnelles d'envoyées.
D'un autre côté, ce n'est pas trop dans l'intéret de Microsoft de collecter des données illégalement . Ce genre de truc sera de toute façon découvert un jour ou l'autre.
Avatar de dust51 dust51 - Nouveau Candidat au Club http://www.developpez.com
le 02/10/2010 à 9:46
Windows Genuine """Advantage""" n'est pas un spyware !
Comment ça? ceux qui prétendent ça
sont soit, idiots ou travail en collaboration avec Mr Bill.
Pourquoi Windows Genuine Advantage est-il un spyware ?
Parce que même si votre version est belle et bien authentique , que Genuise la constater et confirmer, il n'y a donc théoriquement plus de raison que le système valide concernait par ce contrôle change du jour a lendemain en une version pirate((car tel est son unique tâche et non celle de protéger au mieux le système ça c'est le blabla de Mr bill c'est pourquoi d'ailleurs il y a le mot Advantage laisse sous entendre un ect ect )) . .
Or, cela n'empêche pas Windows Genuine dit """Advantage"" de ce lançait a chaque fois avec le système, car lui n'a que faire de cette état de fait, chaque démarrage il se connecte à un serveur Windows et ainsi envois des informations en permanence divers varier secrète vers ce dernier, et bien sûr se garde bien de posait la question au propriétaire du système car par défaut c'est automatique, et surtout pour 99% des utilisateurs qui sont novice on ne peut pas le supprimer puisqu'il n'y a bien sûr pas de fichier de désinstallation rien que là le choix n'est pas donner or tous logiciels installer doit pouvoir être désinstaller par l'utilisateur(propriétaire) a tout moment(C'EST LA LOI) dans cas inverse c'est bien aussi discret qu'imposer !
Et quels sont les cas de figures ou l'on ne peut pas désinstaller à sa guise ? Virus, Trojan, spyware alias mouchard ect ect ect.....Prend moi pour con
Alors maintenant appelons un chat un chat, quelle est la signification de ce qu'est un spyware ? C'est un fichier ou un corps de plusieurs fichiers nommer mouchard puisque relier a un serveur distante qui a l'insu de l'utilisateur envoi des informations concernent votre système, ou autrement dit, c'est une porte ouverte secrète dont le contenue(personnel) qui y transite l'est tout autant !
C'est la même histoire que la fameuse polémique qui concernait les écoutes téléphonique .
Avatar de stardeath stardeath - Membre expert http://www.developpez.com
le 02/10/2010 à 10:55
Citation Envoyé par dust51  Voir le message
((car tel est son unique tâche et non celle de protéger au mieux le système ça c'est le blabla de Mr bill c'est pourquoi d'ailleurs il y a le mot Advantage laisse sous entendre un ect ect ))

sachant certaines mises à jour ne s'installaient que sur un système valide, oui c'était pour mieux protéger, mais bon, on trouvera toujours des gens pour râler (surtout si on a un système valide, mais bon on le sait, les protections ça n'emmerdent que les gens honnêtes, à cause de qui d'ailleurs ...).

désintallation? il suffisait de virer la mise à jour correspondante, pas de grosse difficultés, surtout dès qu'on sait qu'il y a un recueil des applications dans le panneau de config.

bref, encore du vent.
Avatar de Médinoc Médinoc - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 02/10/2010 à 12:21
Sauf que la mise à jour en question (WGA Notification) n'est pas désinstallable.

PS: Nécroooooooo!
Avatar de stardeath stardeath - Membre expert http://www.developpez.com
le 02/10/2010 à 17:18
Citation Envoyé par Médinoc  Voir le message
Sauf que la mise à jour en question (WGA Notification) n'est pas désinstallable.

PS: Nécroooooooo!

si, c'est une mise à jour comme les autres
Avatar de Médinoc Médinoc - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 03/10/2010 à 11:03
Eh bien regarde ce screenshot.

Il est pour le Validation Tool, mais la Notification est du même tonneau. J'ai du utiliser un programme externe (depuis censuré) appelé RemoveWGA.exe pour m'en débarrasser...
Offres d'emploi IT
Développeur .net c#
CTS - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Concepteur/Développeur Java JEE (H/F)
Atos Technology Services - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon
[STAGE] Conception et développements informatiques
IRD - Languedoc Roussillon - Montpellier

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil