Testez simplement ChromeOS : une image du système est disponible
Elle est le fruit du travail d'un étudiant développeur

Les rubriques (actu, forums, tutos) de Développez
Tags
Réseaux sociaux




Retrouvez le dossier complet de la rédaction
07/12 - LimeOS : le fork de Chrome OS disponible avec 11 mois de retard, mais avec les mises à jour automatiques
22/04 - Google commercialiserait les Netbooks sous Chrome OS par abonnements mensuels comprenant "l'actualisation" du matériel
19/04 - Chrome OS : Google ouvre un canal de distribution stable
26/11 - Chrome OS testé chez Google sur deux machines mystérieuses
16/11 - La sortie de Chrome OS est différée, mais Android 2.3 sera bien à l'heure
08/11 - Chrome OS : gel du code prévu cette semaine d'après un étudiant proche de l'équipe de développement, un build disponible
12/10 - Chrome OS : première version publique dans un mois ?
25/06 - Chrome OS de plus en plus épuré
10/06 - Chrome OS pourrait passer du Cloud au client léger et ses applications hébergées sur une machine distante, les professionnels ciblés ?
03/06 - La version finale de Chrome OS sortira à l'automne 2010, le système révolutionnera-t-il le marché des applications web ?
14/05 - Du nouveau sur Chrome OS : l'UI en partie dévoilée, le système d'exploitation de Google attendu fin juin pour les constructeurs
30/11 - Chrome OS déjà commercialisé, Dell est le premier constructeur à proposer le système d'exploitation de Google pour ses machines
20/11 - Comment tester Chromium OS ? Une FAQ officielle pour faire une image bootable de la version libre de Chrome OS est disponible
20/11 - Google offre le code source de Chrome OS en téléchargement libre, allez-vous contribuer au projet ?
19/11 - Google presente officiellement Chrome OS, son nouveau système d'exploitation orienté Web
Le , par Gordon Fowler, Expert Confirmé Sénior
Mise à jour du 07/12/2011

Il y a quasiment un an, un jeune étudiant développeur britannique connu sous le pseudonyme de Hexxeh (de son vrai nom Liam McLoughlin) nous avait promis un fork de Chrome OS. Mais depuis, plus de nouvelles.



Baptisé LimeOS, ce fork ne manquait pourtant pas d'atouts.

Le premier, et non des moindres, était que cette version se définissait comme "prête à l'emploi". Présentée sous forme d’ISO, elle évitait de longues heures de compilation et de manipulations fastidieuses pour faire un LiveCD ou un LiveUSB à partir du code source de Chromium OS (la version open-source de Chrome OS) officiellement publié par Google.

Deuxième atout, LimeOS ne faisait que 250 Mo là où Chrome OS et Chromium OS montent jusqu’à 4 Go.

Le projet était-il en suspens ?

Visiblement non. Car aujourd’hui, bonne nouvelle : Hexxex a mis à jour son blog et annoncé la première publication officielle de son fork.

Contrairement à Chrome OS, qui est optimisé et sécurisé pour un type de hardware (sur le modèle de Apple), LimeOS propose un support matériel plus étendu, notamment pour les cartes Wifi. Il propose également une mise à jour automatique en fonction des builds publiés par Liam "Hexxeh" McLoughlin, qui indique d’ailleurs que cette automatisation a beaucoup retardé son projet.



LimeOS est disponible en trois versions, une pour Windows, une pour Linux et une pour MacOS. Chaque version permet de faire une clef USB bootable qui pourra ensuite procéder à une installation.

Quelques remarques toutefois. D'une part, l'OS peut s'avérer instable. D’autre part, même si la liste du matériel supporté a été étendue, elle est encore assez restreinte. Un essai dans une VM s’avérera donc certainement plus approprié. D’autant plus que les performances sur un Netbook resteront assez éloignées des Chromebooks (qui démarrent par exemple en moins de 8 secondes) du fait même que leurs hardwares sont spécialement conçus pour fonctionner avec l’OS de Google.

Enfin, et au cas où vous auriez un doute sur l'origine de cette distribution, rappelons que les ingénieurs de Google ont apporté leur aide à chaque fois que Hexxeh leur a demandé.

Téléchargez LimeOS

Source : Blog de Liam "Hexxeh" McLoughlin

MAJ de Gordon Fowler

Google pourrait commercialiser les Netbooks sous Chrome OS par abonnements mensuels
De 10 à 20 dollars comprenant la réparation et "l'actualisation" du matériel

Mise à jour du 22/04/2011 par Idelways

Nouvelle rumeur sur Chrome OS qui pourrait avoir un business-modèle peu conventionnel.

Selon un nouveau rapport publié par le site spécialisé Neowin, Google envisagerait de commercialiser ses prochains Netbooks sous forme d'abonnements mensuels d'entre 10 et 20 dollars américains.

Le rapport de Neowin cite une source anonyme qualifiée de fiable et affirme que l'OS de Google sortira vers la fin juin ou le début du mois de juillet prochain.

Les Netbooks en question pourront être rachetés d'une manière conventionnelle avec paiement entier à l'avance, mais ne seront pas distribués par Google dans ce cas.

L'abonnement mensuel en question devrait toutefois inclure (en plus à l'accès aux logiciels Cloud indispensables pour Chrome OS) les réparations matérielles nécessaires et le « rafraichissement » du matériel.

Ce qui signifie que Google devrait procéder à des échanges périodiques des Netbooks jugés dépassés d'un point de vue matériel ou au moins remplacer leurs composants, le tout dans le cadre de cet abonnement mensuel.

Le rapport ne précise pas tout de même ce qui arrive en cas de résiliation de l'abonnement et si le Netbook appartiendra définitivement à l'utilisateur après une durée donnée de l’abonnement.

Source :

Et vous ?

Que pensez-vous de ce modèle d'achat ?
Si cette rumeur se confirme, achèteriez-vous un Netbook sous Chrome OS par abonnement ?

Google ouvre le canal de distribution stable pour Chrome OS
Le lancement officiel pourrait avoir lieu au Google I/O du mois prochain

Mise à jour du 19/04/11, par Hinault Romaric

Google pourrait lancer officiellement son système d'exploitation Chrome OS lors du Google I/O, son événement regroupant les développeurs autour de ses technologies, qui aura lieu le 09 mai 2011 à San Francisco.

Le système d'exploitation, fondé sur Linux et très orienté Cloud, dont le lancement des premiers terminaux devant l'embarquer était initialement prévu pour fin 2010, devrait être lancé officiellement le mois prochain, selon des sources anonymes.

Information qui pourrait se confirmer si l'on s'en tient à la récente ouverture d'un canal de distribution pour les versions stables de Chrome OS par Google. Ce « Channel » vient s s'ajouter aux canaux développeurs et beta déjà disponibles.



Cependant, même si Chrome OS est annoncé officiellement aux Google I/O 2011, il est peu probable que le système soit disponible de sitôt. Il sera dans un premier temps livré aux fabricants de matériels. Les premiers netbook Acer et Samsung sous Chrome OS sont prévus pour mi-2011.

D'ici là, les utilisateurs de VMWare, VirtrualBox et autres outils de virtualisation pourront toujours profiter des builds et des images préparés par le développeur britannique connu sous le pseudonyme de Hexxex.

Les builds de hexxeh sont disponibles sur cette page

Et vous ?

Attendez-vous impatiemment Chrome OS ? Avez-vous déjà testé un build de l'OS ?

Chrome OS testé chez Google sur deux machines mystérieuses
Ces Netbooks seraient bien lancés avant 2011 contrairement aux rumeurs

Mise à jour du 26/11/2010 par Idelways

Les fuites d'informations sur le lancement de Chrome OS sont maigres et parfois même contradictoires.

Le seul endroit crédible pour dénicher des scoops reste le gestionnaire de rapport de Bugs de l'OS de Google.

En effet, grâce aux rapports de bugs, nous savons que Google teste à présent son OS en interne depuis quelques mois et sur une grande variété de Netbooks.

Mais une marque inconnue sortait néanmoins du lot : « Dogfood ».
Le terme Dogfooding (nourrir son chien) est traditionnellement utilisé pour désigner des tests lancés en interne sur ses propres produits.

Seulement, depuis quelques temps, Dogfood n'apparait plus. Il semble avoir cédé la place à deux autres noms de code : Mario et Andretti.

Si vous ne vous intéressez pas aux championnat américain des courses de voiture, il y a des risques que vous ne connaissiez pas Mario Andretti, pourtant plusieurs fois classé l'homme le plus rapide de la planète.

Évidemment, rien n'est sûr ni officiel, mais il y a fort à parier que Mario et Andretti soient des Netbooks de marque Google fabriqués par un constructeur tiers, comme c'était le cas du Nexus One.

Sur d'autres rapports, dans la case "version" de l'OS apparait "Indy" (diminutif d'IndyCar ? Le nom de ce même championnat américain des courses de voitures ?)

Reste à savoir maintenant quand est-ce qu'Andretti franchira la ligne d'arrivée...

Un début de réponse se trouve peut-être dans le chagement de stratégie de communication de Moutain View qui n’hésite plus depuis hier à parler ouvertement de l'OS au grand public.

Probablement pour faire taire les rumeurs de report du lancement à l'année prochain, un ingénieur de Google a en effet accordé une interview au New York Times.

On y apprend qu'un netbook sous ChromeOS pourrait sortir d'ici la fin de l'année, et vraisemblablement sous la marque Google.

D'ici la fin de l'année, donc...

Source : les rapports de bugs où apparaissent Mario et Andretti, l'article du New York Times

Et vous ?

Achèteriez-vous un netbook Chrome OS de chez Google ?

La sortie de Chrome OS est différée
Mais Android 2.3 sera bien à l'heure

Mise à jour du 16/11/10

La conférence Web 2.0 a permis à Eric Schmidt, le PDG de Google, de répondre à plusieurs questions sur Android et Chrome OS.

Lors de son intervention, il a ainsi confirmé que la sortie de l'OS mobile était question « de semaines ». Mais il parle « de mois » en ce qui concerne celle de Chrome OS. Une annonce qui va à l'encontre du calendrier officieux livré par l'équipe de développement du système (lire ci-avant). Un calendrier qui faisait état d'une sortie pour la fin novembre ou au plus tard pour la fin de l'année.

Les rumeurs dans les allées du salon font état de problèmes liés au Chrome Web Store, la galerie d'applications liée à l'OS. Une galerie d'autant plus stratégique que ce système d'exploitation est orienté Cloud. Il ne fonctionnera donc presque exclusivement qu'avec des applications hébergées.

Eric Schmidt est également revenu sur la question problématique de la segmentation du marché. Les tablettes devaient par exemple initialement être équipées de Chrome OS. Mais les modèles récents sont sous Android.

Pour le PDG de Google, les deux OS étant open-source (même si pour Android cette affirmation fait polémique), seuls les constructeurs ont la réponse à cette question. Mais d'après lui, Android est plus adapté pour les terminaux tactiles et Chrome OS pour les claviers.

La cible officiellement visée est donc bien les Netbooks.

Mais le premier modèle, commercialisé par Google lui-même, ne devrait pas sortir ce mois-ci.

MAJ de Gordon Fowler

Chrome OS : gel du code prévu cette semaine
D'après un étudiant proche de l'équipe de développement, un build disponible

Mise à jour du 08/11/10

D'après les dernières rumeurs issues de sources anonymes au sein de constructeurs Taïwannais, le premier Netbook sous Chrome OS devrait arriver à la fin du mois.

Aujourd'hui, un développeur bien connu de l'équipe de l'OS, le dénommé Hexxeh, affirme que le gel du code aura lieu cette semaine.

Hexxeh, de son vrai nom Liam McLoughlin, est un étudiant britannique dont un des passe-temps favoris est de compiler le code source de Chrome OS (librement disponible) pour en sortir des builds exploitables. Et des images facilement testables.

Au fil des mois, les équipes de Google ont en quelque sorte pris le jeune développeur sous leur aile. Et cette même équipe l'aurait prévenu de la finalisation imminente du nouveau système d'exploitation.

On le sait, Chrome OS est un système totalement orienté Cloud (que des applications Webs), qui s'appuie sur le navigateur Chrome, et qui ne prend pas en charge les disques durs traditionnels (tout est stocké en ligne) - officiellement pour accélérer le boot des machines. Il faut également un compte Gmail pour s'identifier et accéder au bureau.

Un concept novateur pour certains, réducteur pour d'autres. Mais un concept auquel Google tient beaucoup.

Pour l'utilisateur, la meilleure chose à faire pour se forger une idée reste encore de le tester « en vrai ».

Avec Flow par exemple, le fork de Hexxeh, déjà téléchargé plus de 300.000 fois depuis novembre dernier et la première publication par Google du code de Chrome OS.

Vous pouvez télécharger le build de Hexxeh sur cette page

Et vous ?

Chrome OS : limité ou novateur ?

Mise à jour de Gordon Fowler

Chrome OS : première version publique dans un mois ?
C'est ce que laisse penser les dernières évolutions du projet

Mise à jour du 12/10/10

Chrome OS est de plus en plus proche de sa version de développement 1.0.
Le projet d'OS orienté Cloud de Google en est en effet à sa mouture 0.9.78.1.

Quant aux avancées de l'interface, elles se font également de plus en plus nombreuses.

De là à conclure à une sortie prochaine, il y a un pas qu'il est difficile de franchir même si l'on sait déjà que celle ci devrait arriver cet automne.

Oui, mais voila que des indices commencent à sortir. Dont un qui ressemble plus à une preuve qu'à un indice. Cette version est à présent qualifiée de RC (plus exactement de RC 78.1) dans une discussion entre participants du projet sur Google Code.

Google Code où l'on trouve également une date. Ou plutôt - ce coup-ci - un soupçon sur une date.
A la question d'ajouter une fonctionnalité à Chrome OS, un des développeurs de Google répond qu'elle le sera après le 11 novembre. D'ici là, on fixe les bugs.

Une Release Candidate (par définition) la version qui précède la version officielle. Une UI de plus en plus complète. Un gel du code prévu pour le 11 novembre.

Tout cela sent bon la sortie publique.

Source : Les interventions sur Google Code (numéro de version et RC, date évoquée du 11 novembre)

Et vous ?

Attendez-vous cette sortie avec impatience ? Ou pensez-vous que Chrome OS va faire doublon avec Android (de plus en plus proposé en dual boot sur les netbooks, cibles initiales de Chrome OS) ?

MAJ de Gordon Fowler

Chrome OS de plus en plus épuré
Mais peu de nouveautés

Mise à jour du 25/06/10


Le développement de Chrome OS (en fait de Chromium OS) continue doucement mais surement à progresser.

Ces derniers jours, plusieurs captures d'écrans sont apparues sur la page et le fil dédiés au projet hébergé sur Google Code.

Ces captures nous apprennent que l'UI, fondée sur celle de Chrome (le navigateur), est de plus en plus épurée. Trop peut-être au goût de certains.

On découvre ainsi l'interface de démarrage qui permet de choisir la session utilisateur ici.



Plus intéressant, la refonte de l'organisation des onglets est en marche.
Contrairement au navigateur - où ceux-ci sont disposés dans le haut de l'écran - les menus de Chrome OS seront disposés sur le coté gauche.



Les plus observateurs auront repéré une nouvelle icône, en bas à gauche de l'écran à coté des traditionnels indicateurs sur la charge de la batterie et le wifi.



Ce petit « smiley » reste aujourd'hui mystérieux.

A la limite de l'UI et du fonctionnement de l'OS, cet autre fil indique que le boot pose problème. Il y aurait trop d'écrans de transition au cours du démarrage du système (9 en tout).

Coté fonctionnalités en revanche, on reste sur sa faim.

Certes la récente découverte d'une extension qui permettra de faire tourner des applications distantes sur le modèle d'un client léger (lire ci-avant) était une avancée importante pour ceux qui, comme les professionnels, souhaitent utiliser les logiciels de leur choix et pas simplement des services hébergés.

Mais depuis, les nouveautés sont minimes. On en compte deux : prise en charge et décompression des fichiers zip (une fonctionnalité indispensable et pourtant encore absente) et introduction de jeux accessibles hors ligne (installés en local donc) du type démineur ou solitaire.

Si tout se passe bien, et pour mémoire, Chrome OS devrait arriver cet automne.

Lire aussi :

Acer dit qu'il ne lancera pas de netbook sous Chrome OS, doit-on croire cette déclaration ?
Lemote aurait choisi Chrome OS pour son futur Netbook au détriment de Windows

Et vous ?

Que pensez-vous de l'évolution de l'UI de Chrome OS ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 10/06/10

Chrome OS pourrait passer du Cloud au client léger
Les applications hébergées pourront l'être sur un ordinateur distant : les professionnels en ligne de mire ?

C'est sur un groupe de discussion de Google que Gary Kačmarčík, un responsable de développement du projet Chromium OS, a laissé entendre que Chrome OS devrait s'enrichir d'une fonctionnalité assez proche de celle d'un client léger.

Pour mémoire, Chrome OS était jusqu'ici orienté exclusivement Cloud. Autrement dit, il était destiné à faire tourner des applications dans le navigateur (applications de type Google Docs ou, pourquoi pas, les Office Web Apps de Microsoft).

Un client léger fait à peu près la même chose. Mais avec une grosse différence : les applications sont hébergées sur une machine distante.

Cette nouvelle fonctionnalité de Chrome OS est baptisée Chromoting. Rien ne prouve qu'elle sera officiellement intégrée à l'OS de Google mais les signes sont encourageants.

Pas sûr que Chromoting parle beaucoup au grand public.

Il sera en revanche une très bonne nouvelle pour ceux et celles qui souhaitent accéder à distance à leurs bureaux ou faire tourner ce qu'ils veulent dans Chrome OS depuis un serveur privé.

Presque la définition du marché des professionnels, non ?

Source : Le fil discussion

Lire aussi :

Google Apps MarketPlace : une galerie d'application professionnelle dans le Cloud qui enrichit les Google Apps (et Chrome OS)
Chrome OS peut-il viser les entreprises ? Google pense que oui, et s'apprête à lancer une version modifiée de son système d'exploitation

Et vous ?

Chromoting vous parait-il une bonne idée qui enrichit Chrome OS ou un retour encore plus clair vers le « minitel 2.0 » comme le disent ici-même certains développeurs ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 03.06.2010 par Katleen
La version finale de Chrome OS sortira à l'automne 2010, le système révolutionnera-t-il le marché des applications web ?


Google vient de donner des nouvelles de son futur système d'exploitation maison : Chrome OS. En cours de développement, sa version finale devrait être disponible au cours du quatrième trimestre 2010.

Les premiers ordinateurs équipés de l'OS devraient donc arriver cet automne dans les boutiques. Le système étant basé sur Linux, il sera vraisemblablement distribué gratuitement à l'instar des autres distributions. Cependant, il se peut que seuls les machines d'une liste établie par Google soient gratifiés de pilotes les rendant totalement compatibles avec le système.

Ce produit menacera-t-il Windows pour autant ? Pas dans l'immédiat, en tous cas, puisqu'il sera cantonné au marché de l'entrée de gamme sur des machines légères comme les netbooks. De plus, son usage lié à celui du Net rendre son utilisation encore plus spécifique. Pas vraiment focalisé sur les logiciels, Chrome OS nécessitera une connexion au web pour l'installation et l'utilisation de ses applications et autres services en ligne (comme Gmail, YouTube, Maps, Picasa, son moteur de recherche, etc... qui seront mis en avant). Son mode déconnecté sera très pauvre.

Du côté des analystes, on déclare que le marché est plus que jamais prêt à accueillir un nouvel OS : les vendeurs de hardware sont à la recherche d'une plateforme fiable à faire tourner sur les concurrents de l'iPad, et le cloud computing est de plus en plus prisé. De plus, toutes les entreprises n'ont pas encore migré vers WIndows 7.

Les spécialistes du domaine estiment en effet que si les entreprises passeront volontiers de Windows XP à Chrome OS, la migration de Windows 7 vers Chrome OS serait en revanche peu plausible. Ils pensent donc que Google doit se lancer dans une course de vitesse s'il ne veut pas se faire supplanter par son rival Microsoft, dont les produits sont déjà sur le marché.

"Google aimerait dominer la plateforme des applications Internet, Chrome OS est un élément clé de cette stratégie. Chaque avantage qu'il peut prendre est bon. Le risque serait que le système d'exploitation soit commercialisé et qu'il fonctionne mal, ne soit pas fluide, ou qu'il en manque des pièces. La stratégie des bêtas qu'affectionne beaucoup Google ne sera pas acceptable sur le marché des OS", avance IDC.

Les places sont à prendre. Google arrivera-t-il à temps ? La firme est de plus en bonne position pour tirer avantage de la demande d'applications mobiles et d'autres basées dans le cloud. Chrome OS pourrait avoir le potentiel de devenir un élément incontournable des applications web.

Source : Déclarations officielles de Google lors du salon Computex hier

Mise à jour du 14/05/10

Du nouveau sur Chrome OS : l'UI en partie dévoilée
Le système d'exploitation de Google attendu fin juin pour les constructeurs

Acer devrait présenter le mois prochain le premier portable à tourner sous Chrome OS. C'est en tout cas ce que croit savoir VentureBeat.

Pourtant, les notes de développement du système d'exploitation de Google n'indiquent en rien que l'OS est finalisé, ni même qu'il soit sur le point de l'être.

Ce qui ne signifie pas non plus que les choses n'avancent pas. Bien au contraire.

La version actuelle de Chromium (le build open-source de Chrome OS) est la 0.7.41.0. Elle s'appuie sur Google Chrome 6.0.401.0 (rappelons que Chrome OS est un système qui se fonde sur un navigateur, un choix cohérent si l'on considère l'orientation très - trop ? - Cloud du projet).

Que nous montrent ces notes de développement ?

Tout d'abord que le but affiché est d'obtenir un boot inférieur à 5 secondes.

Ensuite elles confirment que la gestion des impressions se fera bien, elles aussi, via le Cloud (une manière comme une autre de gérer les problèmes de drivers des imprimantes).

Beaucoup d'agitation aussi pour implémenter la fonctionnalité de connexion 3G (et le support du plus grand nombre de clefs USB possibles).

Enfin, le lecteur multimédia s'ouvrira dans une fenêtre de type pop-up.



La première version OEM (pour les constructeurs donc) devrait pour sa part être livrée vers fin juin (cette version est baptisée R8).

Par ailleurs de nombreuses captures d'écran (« encore sujettes à modifications ») permettent de se faire une idée un peu plus précise de l'interface utilisateur.

En voici quelques-unes en guise d'amuse-bouche :


Le gestionnaire de fenêtres


Et le gestionnaire de panneaux


Source : Les Notes de développement et les projets d'UI ici, ici, et et là aussi, l'annonce de VentureBeat

Et vous ?

Chrome OS est-il encore pour vous une bonne idée ou met-il trop de temps à être livré ?
Et est-il trop fermé (et dépendant d'internet) pour s'imposer ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 19/01/10

Testez simplement ChromeOS : une image du système est disponible
Optimisée, elle est le fruit du travail d'un étudiant développeur

Un étudiant développeur vient de sortir un fork de Chrome OS qui ne manque pas d'atouts.

Le premier, et non des moindres, est que sa version est prête à l'emploi, ce qui évitera de longues heures de manipulations fastidieuses pour faire un LiveCD ou un LiveUSB à partir du code source de Google (voir ci-dessous).

Hexxeh, le pseudo de notre étudiant en informatique, a également réussi à faire passer la taille de l'OS de 4 Go à environ 250 Mo ! Une cure d'amaigrissement particulièrement bienvenue (et qui n'en rendra le téléchargement que plus court).

Baptisée «Zero», comme le Coca (sic), ce build intègre la toute dernière version du code de ChromiumOS, la version libre de ChromeOS.

L'image du système peut être installée sur une clef USB (1Go minimum), gravée sur un DVD ou simplement lancée dans une machine virtuelle. Quelques avertissements toutefois. D'une part, l'OS peut s'avérer instable, voire ne pas fonctionner du tout. La liste du matériel supporté est encore très restreinte. D'autre part, l'installation sur clef USB peut être problématique en fonction du type de clef utilisée.

Mais que cela ne vous empêche pas vous lancer dans le test. Au pire vous aurez perdu quelques minutes car Zero reste aujourd'hui à notre connaissance la manière la plus simple de se faire une opinion sur ChromeOS.

Enfin, au cas où vous auriez un doute sur l'origine de la distribution, sachez que les ingénieurs de Google ont apporté leur aide à chaque fois que Hexxeh leur a demandé.

Un futur employé pour Mountain View ?



Zero et les instructions d'installation pour chaque système (Windows, Mac, Linux), sont disponibles sur le site du projet.

On ne saurait trop vous conseiller de télécharger son image par Bittorent.

Curieusement, les serveurs du site semblent surchargés...

Source : Le blog de Hexxeh

Et vous ?

Que pensez-vous de cette version de ChromeOS ? Séduit, déçu, indifférent ?
Attendiez-vous ce type de fork pour tester l'OS de Google ou l'avez-vous déjà fait avec une autre méthode (lire précédemment) ?

MAJ de Gordon Fowler

30/11/09

Chrome OS déjà commercialisé
Dell est le premier constructeur à proposer le système d'exploitation de Google pour ses machines

Installer Chromium OS - le build libre de Chrome OS - nécessitait jusqu'ici plusieurs manipulations (cf. ci-dessous pour la méthode).

La nouvelle a donc de quoi surprendre.

L'OS de Google est à peine sorti, et – croyait-on - à peine finalisé, que Dell vient d'annoncer l'arrivée de celui-ci sur l'un de ses modèles de portables.

Le Dell mini 10v restera dans l'histoire comme la première machine à pouvoir embarquer l'OS orienté Cloud de Moutain View. L'avenir dira si ce produit connaitra le succès et sera la premier d'une longue série – permettant à Chrome OS de connaître le même succès qu'Andoid, l'OS mobile de Google.

Ou si on contraire ses fonctionnalités volontairement limitées décevront le grand public.

Dans les faits, Dell propose aux possesseurs de Mini 10v de télécharger l'OS - spécialement customisé pour la machine - sur une clef USB d'installation. La manipulation n'est pas des plus "user-friendly" mais semble au final se dérouler assez facilement.

L'iso de Chromium proposé par Dell pèse 8 Go.

MAJ de Gordon Fowler

20.11.2009

Après Chrome OS : comment tester Chromium OS ?
Le code source de la version open-source de Chrome OS et une FAQ pour en faire une image bootable sont disponibles

Google a officiellement présenté son système d'exploitation Chrome hier soir, lors d'une conférence exceptionnelle.

Mais la firme ne s'est pas arrêtée là. Comme vous le savez surement déjà, Chrome est un projet open-source fondé sur Linux, dont le but était de créer un OS rapide, simple et sécurisé.

Ce pari semble être réussi. Mais, Google va plus loin.

Dès ce soir, la firme de Mountain View a mis à la disposition de chacun le code source de Chromium OS, la version totalement open-source de Chrome OS.

Vous pourrez ainsi, si vous le souhaitez, contribuer au futur du projet.

Une FAQ explique également sur le blog officiel de l'OS libre comment construire une image opérationnelle de l'OS à partir de ce code.

L'image vous permettra alors de tester Chromium OS sur une clef USB bootable ou sur une machine virtuelle de type VirtualBox.

Développeurs, à vos claviers !

NB : Chrome OS et Chromium OS - étant encore visiblement instables - il est déconseillé de faire un test directement en installation sur le disque dur d'une machine. Les options "lives" (CD/DVD/USB) sont chaudement recommandées.

Pensez-vous télécharger et utiliser ce code source ?
A quelles fins : pour un test simple ou pour développer des fonctionnalités et optimiser les performances de l'OS ?

Mise à jour de Katleen Erna et Gordon Fowler.

19/11/09

Google Chrome OS officiellement présenté

Ce soir Google a présenté son nouveau système d'exploitation construit autour du noyau de Chrome, ce qui en fait un OS entièrement orienté Web. Pour en savoir plus des vidéos et un compte rendu de la conférence son à votre disposition.18/11/09
Chrome OS officiellement présenté Jeudi
Une avant-première et le calendrier de lancement seront également dévoilés lors de l'évènement

Google vient de le confirmer. C'est donc officiel.

Chrome OS, son OS orienté Cloud fondé sur Linux, sera dévoilé ce Jeudi lors d'un évènement spécial. Il ne s'agit pas encore d'une version stable mais c'est, à coup sûr, une étape importante qui va être franchie.



La présentation aura lieu à Moutain View, au siège social de Google. Plusieurs démos sont également attendues. Une revue détaillée des fonctionnalités ainsi qu'une scéance de questions réponses sont enfin au programme .

Nombre de rumeurs et de capture d'écrans plus ou moins trafiquées circulaient sur la toile. Cette présentation sera donc l'occasion de faire un point complet - à défaut d'être définitif - sur l'avancé du projet.

Des sources internes à l'entreprise annonce le lancement de Chrome OS pour le premier semestre, voire le premier trimestre, de l'année prochaine.

Source : Invitation de Google à la presse

Mise à jour de Gordon Fowler

Google Chrome OS bientôt disponible ?

Selon quelques sources sur internet, une version de système d’exploitation Google chrome OS peut être lancé la semaine prochaine.

Ce qui retarde beaucoup plus la sortie du nouveau système d’exploitation est, sans doute, le problème de la disponibilité des drivers pour les différents périphériques des différents constructeurs. Actuellement, seuls les drivers pour les composants de base sont disponibles, ce qui peut rendre les premières versions de l’OS très limitées, voir inutiles.

Comme d’une part Google a déjà promis l’ouverture du code source de son système d’exploitation aux développeurs avant la fin de l’année, et de l’autre part elle déclare que les netbooks exécutant Chrome OS ne seraient pas disponibles pour les consommateurs avant le deuxième semestre 2010, alors il est très probable que cette première version de Google Chrome OS sera destinée spécialement aux développeurs, et les simples utilisateurs ne vont pas avoir la possibilité de télécharger et d’installer le système sur leurs netbooks.

Qu’en pensez-vous ?

Lire aussi:

Chrome OS : les fabricants de PC restent prudents

Google Chrome OS soutenu par : Acer, Adobe, ASUS, Toshiba, Hewlett-Packard, Lenovo, Texas Instrument, etc

Quel est l'intéret de Google Chrome OS par rapport à Android ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Tab Tab
http://www.developpez.com
Membre éclairé
le 22/04/2011 16:10
Citation Envoyé par Guilp  Voir le message
Enfin, quand on a un notebook, on l'utilise pas que pour le cloud. On installe des programmes normaux, aussi. (Et mon plant vs zombie, alors?)

Je parlais plus de l'OS en lui même que de la fonctionnalité netbook (j'imagine un petit PC de bureau sous chrome OS aussi bien qu'un netbook)

Citation Envoyé par Guilp  Voir le message
Sinon, le fait de "louer un pc" (sans parler de l'OS en soi ou du caractère privé des données), ça me permettrait de ne plus me prendre la tête à méditer à l'infini sur "quel pc acheter pour un meilleur rapport qualité/prix/durée sur le long terme/puissance/...". Si j'ai toujours un notebook "récent" pour un prix raisonnable, ça vaudrait le coup.

(Si j'achète un notebook à 500€ tous les trois ans, ça fait 13€/mois (500/36) que je suis prêt à mettre, et ça reviendrait au même! avec garantie illimitée dans le temps)

Là je suis entièrement d'accord, jusqu'à 15 € / mois je trouve ça raisonnable personnellement pour des réparations incluses (faut voir le service derrière aussi) et un renouvellement régulier ça peut être viable.

Après faut pas payer pour la quantité de données... j'imagine le truc à 15€/mois/500Mo.... si y'a que de l'email ça va mais je pense que 95% des gens utilisent d'autres services plus gourmands
Avatar de mworld mworld
http://www.developpez.com
Membre à l'essai
le 22/04/2011 17:35
Citation Envoyé par Guilp  Voir le message
Enfin, quand on a un notebook, on l'utilise pas que pour le cloud. On installe des programmes normaux, aussi. (Et mon plant vs zombie, alors?)

Sinon, le fait de "louer un pc" (sans parler de l'OS en soi ou du caractère privé des données), ça me permettrait de ne plus me prendre la tête à méditer à l'infini sur "quel pc acheter pour un meilleur rapport qualité/prix/durée sur le long terme/puissance/...". Si j'ai toujours un notebook "récent" pour un prix raisonnable, ça vaudrait le coup.

(Si j'achète un notebook à 500€ tous les trois ans, ça fait 13€/mois (500/36) que je suis prêt à mettre, et ça reviendrait au même! avec garantie illimitée dans le temps)

Si le rapport commercial est bon et honnête (oui c'est là où on peut chahuter), ça peut être carrément intéressant.

Oui mais Google a parlé plutôt de netbook, pas de notebook! Donc des machines à moins de 400€.
Mais les 10 - 20€ par mois d'abonnement incluent aussi les diverses assurances ou pas? Du genre, que t'arrivera-t-il en cas de perte, d'oxydation, ou tout les trucs de ce genre?
Avatar de Lyche Lyche
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 22/04/2011 18:23
Citation Envoyé par mworld  Voir le message
Oui mais Google a parlé plutôt de netbook, pas de notebook! Donc des machines à moins de 400€.
Mais les 10 - 20€ par mois d'abonnement incluent aussi les diverses assurances ou pas? Du genre, que t'arrivera-t-il en cas de perte, d'oxydation, ou tout les trucs de ce genre?

Si tu fûmes trop tu perdras la garantie constructeur
Avatar de air-dex air-dex
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 22/04/2011 19:32
Petite précision :
Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
abonnements mensuels d'entre 10 et 20 dollars américains.

Ce qui fait entre 7,23 € et 14,46 €.

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Que pensez-vous de ce modèle d'achat ?

Je suis contre. Je n'ai pas envie de louer mon OS. Et puis ce n'est pas rentable pour le consommateur :
  • Un netbook coûterait donc entre 20 et 30 mois d'abonnement. Plus le prix initial de la machine que je vois bien à 90 € minimum (il faut bien que le constructeur rentre dans ses frais).
  • Si on retire Chrome OS, ça fait quoi ? On continue à payer pour rien ? Non merci. Que ce soit pour un OS qui sert à ou un appareil tatoué Chrome OS.
  • Ça fait une charge supplémentaire à payer chaque mois au même titre que le téléphone, Internet, le loyer, etc. Je ne suis pas sûr que ceci soit apprécié par les consommateurs. Et même si certains proposeront des formules notebook Chrome OS + forfait Internet (3G), ce n'est pas sûr que la pilule prenne.

Quelle arnaque !

Citation Envoyé par Idelways  Voir le message
Si cette rumeur se confirme, achèteriez-vous un Netbook sous Chrome OS par abonnement ?

Non ! Quitte à vouloir un OS de Google gratuit, je préfère encore acheter un Netbook à part, retirer Windows et y mettre Chromium OS ou Android.
Avatar de lequebecois79 lequebecois79
http://www.developpez.com
Membre expérimenté
le 22/04/2011 21:40
si le système est assez réactif, elle pourrait m'intéresser......mis à part pour des dev perso elle me servirait à faire tout le reste
Avatar de yoyo88 yoyo88
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 26/04/2011 10:16
Citation Envoyé par air-dex  Voir le message
Petite précision :
Ce qui fait entre 7,23 € et 14,46 €..

tu oublie la TVA et le fameux taux de convertion "1$ = 1€"

sinon je suis tous a fait d'accord avec toi, mais nous ne somme pas le public visé par cette offre...
Avatar de air-dex air-dex
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 29/04/2011 0:05
Citation Envoyé par yoyo88  Voir le message
tu oublie la TVA et le fameux taux de convertion "1$ = 1€"

sinon je suis tous a fait d'accord avec toi, mais nous ne somme pas le public visé par cette offre...

Je veux bien te rajouter un ou deux €uros pour la TVA, mais je te rappelle qu'on a en ce moment 1€ = 1,48$ (j'avais pris les 1,38$ de l'appli de conversion de mon smartphone pour ma première conversion).
Avatar de yoyo88 yoyo88
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 29/04/2011 9:00
Citation Envoyé par air-dex  Voir le message
Je veux bien te rajouter un ou deux €uros pour la TVA, mais je te rappelle qu'on a en ce moment 1€ = 1,48$ (j'avais pris les 1,38$ de l'appli de conversion de mon smartphone pour ma première conversion).

ba justement certaine entreprise on une legerre tendance a oublier se taux avantageux pour nous autre européen.
Avatar de Mako 5013 Mako 5013
http://www.developpez.com
Membre Expert
le 18/07/2011 10:35
Je veux bien te rajouter un ou deux €uros pour la TVA, mais je te rappelle qu'on a en ce moment 1€ = 1,48$ (j'avais pris les 1,38$ de l'appli de conversion de mon smartphone pour ma première conversion).

ba justement certaine entreprise on une legerre tendance a oublier se taux avantageux pour nous autre européen.

Exact.

Dans le domaine des jeux vidéos, c'est notamment le cas. Tout ce qui sort aux USA pour x $ sortira (souvent plus tard qui plus est) en Europe pour x €. C'est d'autant plus vrai pour tout ce qui est matériel (les consoles dans ce cas).

Mako.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler
http://www.developpez.com
Expert Confirmé Sénior
le 07/12/2011 17:37
LimeOS : le fork de Chrome OS disponible
Avec 11 mois de retard mais avec les mises à jour automatiques

Mise à jour du 07/12/2011

Il y a quasiment un an, un jeune étudiant développeur britannique connu sous le pseudonyme de Hexxex (de son vrai nom Liam McLoughlin) nous avait promis un fork de Chrome OS. Mais depuis, plus de nouvelle.



Baptisé LimeOS, ce fork ne manquait pourtant pas d'atouts.

Le premier, et non des moindres, était que cette version se définissait comme "prête à l'emploi". Présentée sous forme d’ISO, elle évitait de longues heures de compilation et de manipulations fastidieuses pour faire un LiveCD ou un LiveUSB à partir du code source de Chromium OS (la version open-source de Chrome OS) officiellement publié par Google.

Deuxième atout, LimeOS ne faisait que 250 Mo là où Chrome OS et Chromium OS montent jusqu’à 4 Go.

Le projet était-il en suspens ?

Visiblement non. Car aujourd’hui, bonne nouvelle : Hexxex a mis à jour son blog et annoncé la première publication officielle de son fork.

Contrairement à Chrome OS, qui est optimisé et sécurisé pour un type de hardware (sur le modèle de Apple), LimeOS propose un support matériel plus étendu, notamment pour les cartes Wifi. Il propose également une mise à jour automatique en fonction des builds publiés par Liam "Hexxeh" McLoughlin, qui indique d’ailleurs que cette automatisation a beaucoup retardé son projet.



LimeOS est disponible en trois versions, une pour Windows, une pour Linux et une pour MacOS. Chaque version permet de faire une clef USB bootable qui pourra ensuite procéder à une installation.

Quelques remarques toutefois. D'une part, l'OS peut s'avérer instable. D’autre part, même si la liste du matériel supporté a été étendue, elle est encore assez restreinte. Un essai dans une VM s’avérera donc certainement plus approprié. D’autant plus que les performances sur un Netbook resteront assez éloignées des Chromebooks (qui démarrent par exemple en moins de 8 secondes) du fait même que leurs hardware sont spécialement conçus pour fonctionner avec l’OS de Google.

Enfin, et au cas où vous auriez un doute sur l'origine de cette distribution, rappelons que les ingénieurs de Google ont apporté leur aide à chaque fois que Hexxeh leur a demandé.

Téléchargez LimeOS

Source : Blog de Liam "Hexxeh" McLoughlin

MAJ de Gordon Fowler
Avatar de Lunixinclar Lunixinclar
http://www.developpez.com
Membre éprouvé
le 17/06/2012 15:28
Salut, merci pour l'info.

Je paye toujours cash. Hier j'ai acheté un netbook avec windows7 qui n'a tenu que 5 minutes là c'est Ubuntu qui règne. Ca fait longtemps qu'on parle de portable du pauvre mais dans les rayons c'est toujours les mêmes produits. Quelqu'un a déjà essayé ChromeOS et LimeOS?
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement php (h/f)
CDI
Devoteam - Ile de France - Ile de France
Parue le 18/12/2014
Chef de projets / Directeur de projets (H/F)
CDI
SQLI Entreprise - Haute Normandie - Rouen (76000)
Parue le 03/12/2014
ADMINISTRATEUR SYSTEME STOCKAGE
Intérim
Kobaltt - Midi Pyrénées - TOULOUSE
Parue le 27/11/2014

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
 
 
 
 
Partenaires

PlanetHoster
Ikoula