Vos recrutements informatiques

700 000 développeurs, chefs de projets, ingénieurs, informaticiens...

Contactez notre équipe spécialiste en recrutement

eBay vient de vendre Skype à un consortium d'investisseurs
La transaction a été finalisée ce jour

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Mise à jour du 19.11.2009
eBay vient de vendre Skype à un consortium d'investisseurs, la transaction a été finalisée ce jour

eBay vient juste d'annoncer que la transaction pour la vente de Skype vient d'être achevée pour 2.75 milliards de dollars. Le consortium d'investisseurs s'étant offert ce petit bijou technologique est présidé par Silver Lake et inclus également Jotlid (le groupe crée par les fondateurs de Skype), le Canada Pension Plan Investment Board, Andreessen Horowitz (un fond de financement de 300 millions de dollars gèré par deux développeurs -dont le fondateur de Netscape-), et d'autres affiliés. Les acheteurs contrôleront eviron 70 % de la société.

Comme nous vous l'avions expliqué précédement, eBay a touché la somme de 1.9 milliards de dollars pour cette vente et conserve environ 30 % des parts de Skype.
La compagnie a aussi acheté des titres de placement (de dettes) d'une valeur faciale de $50 millions dans le cadre d'un financement des dettes de Skype.

Quel sera alors, à votre avis, l'avenir réservé à Skype par le consortium d'acheteurs ?

Mise à jour du 09/11/09

Skype : accord entre ses fondateurs et e-Bay
Et toutes les autres parties concernées par la revente du logiciel de VoIP

Les différents financiers et juridiques autour de la revente de Skype sont visiblement réglés.

E-bay pourra finalement revendre le logiciel de voix sur IP (VoIP) au groupement d'investisseurs intéressé (Silver Lake Partners, Andreessen Horowitzand et le Canada Pension Plan Investment Board) par l'application sans passer par la case Tribunal. Depuis que le site d'enchère à laisser savoir que Skype n'entrait plus dans ses plans de développement, les deux fondateurs du logiciel avaient fait valoir qu'ils possédaient encore les droits sur la technologie utilisées pour la transmission des données. Autrement dit que e-Bay ne pouvait revendre ce qui ne lui appartenait pas à 100 %.

Un accord a finalement été trouvé. Le quatrième acteur du groupement d'investisseur s'est, lui, retiré. La sortie d'Index Venture, qui est un participant historique, a certainement facilité les choses puisqu'un de ses associés, Mike Volpi, était en très grand froid avec les créateurs de Skype. Et même en procès.

La technologie au coeur des procès en cours est à présent possédée à 100 % par la société Skype, ce qui met fin aux poursuites diverses. En échange, Niklas Zennström et Janus Friis, les créateurs du logiciel, rentrent dans la nouvelle structure à hauteur de 14 % du capital et siègeront au Conseil d'Administration. Une partie du capital viendra de la poche même des deux fondateurs ce qui confirme que leur but initial était bien de reprendre le contrôle, même partiel, de leur logiciel à succès.

E-bay garde 30 % du capital de la société. L'accord la valorise à 2,75 milliards de dollars (1,83 milliards d'euros). Le site d'enchères touchera donc 1,9 milliards de dollars.

Un très bon coup comparé au prix déboursé pour acquérir Skype en 2007 (2,6 milliards) et les montants demandés jusqu'à il y a peu par Niklas Zennström et Janus Friis pour la violation de leur brevet (entre 70 et 75 millions de dollars par jour).

Skype semble bel et bien sauvé.

Un pas décisif vers son passage en open-source (comme l'a laissé filtrer Mandriva dans un mail) ?

MAJ de Gordon Fowler.

08/10/09

Skype lavé des accusations de violation de Brevet
En attendant le double procès contre Jotlid qui décidera de son avenir

En pleine tempête judiciaire, E-bay (et Skype) viennent de recevoir une bonne nouvelle.

La Cour d'Appel des Etats-Unis vient de confirmer qu'il n'y avait pas de violation de brevet dans l'affaire qui l'opposait à Acacia Research Corporation, dont le site dit qu'elle est une société spécialisée dans "l'acquisition, le développement et le dépôt de brevets".

Cette affaire avait une forte odeur de "patent troll" (rachat ou dépôt de brevets non pas dans le but de les exploiter mais pour entamer des poursuites judiciaires futures pour en tirer des revenus)

Le rejet de la plainte dans cette affaire semble d'autant plus justifié que le titulaire actuel du brevet en question est la société Sociocybernetics, qui n'a pas décidé de prendre part à l'action.

L'équipe dirigeante de E-Bay s'en félicite publiquement.

Pas sûr néanmoins que cela soit suffisant pour sauver Skype qui est encore sous le feu de deux procès initiés par Jotlid, la société de son créateur qui l'avait revendu partiellement à E-Bay (cf. articles ci-dessous).

Créateur qui est visiblement prêt à tout pour le récupérer

Y compris le détruire ?

MAJ de Gordon Fowler.

Mise à jour du 17/09/09

Jotlid demande 75 millions de dollars par jour à Skype

Le procès en Angleterre ne suffisait pas, il en fallait un de plus en Californie.

Joltid, société détenue par les fondateurs de Skype (Niklas Zennstrom et Janus Friis) qui, pour mémoire, ont revendu leur logiciel à eBay, a décidé d'attaquer à nouveau le site d'enchère en justice.

Dans son assignation, Jotlid, qui detient encore une technologie utilisée par l'application de VoIP, estime son préjudice à $75 million par jour.

The Skype companies have continued to infringe Joltid's copyrighted works on a massive scale [...] Each day that the Skype Companies continue to make available its Internet telephone software for download, Skype users download Joltid's copyrighted works approximately six times per second.

Mais cette fois-ci, e-Bay n'ira pas seul au Tribunal.
Le groupe d'investisseurs à qui il est en train de vendre 65% des parts de Skype Companies est également assigné.

Le consortium en question se compose du fondateur de Netscape (Marc Andreessen via son fond Andreessen Horowitz), d'Index Ventures, du fond de private equity Silver Lake, et du Canada Pension Plan Investment Board.

De quoi faire fuir ces investisseurs et remettre en cause la vente de Skype ?

Nul ne le sait pour l'instant, mais dans ce cas, l'avenir de Skype s'écrirait en pointillés.

Maj par Gordon Fowler.

Mise à jour du 03/03/2009

Skype : Les 5 raisons de la vente par E-bay

Beaucoup, y compris sur ce forum, se sont étonnés de la vente soudaine de Skype par E-Bay (qui l'avait, en plus, racheté à prix d'or).

Pourtant, nombre d'analystes y voient un coup très fin joué par les dirigeants du site d'enchère.

Voici les 5 raisons qu'ils avancent :

  1. Ebay a racheté Skype à son créateur mais pas tout Skype. La société pourrait-être amené à lui verser chaque mois des royalties. Or E-Bay ne veut pas.
  2. Ebay, pour ne pas payer, devrait se lancer dans du développement pour la VoIP. Or, ce n'est pas son métier. E-Bay est donc bloqué.
  3. Ebay pensait utiliser Skype pour faire dialoguer ses clients entre eux. Or ses clients veulent l'anonymat et la tranquillité : un deal, un mail, point.
  4. Ebay et Skype n'ont pas la même culture d'entreprise. E-Bay ressemble à une banque, Skype à une start-up. L'intégration des équipes ne s'est jamais faite.
  5. E-Bay accepte une proposition de rachat inférieure au prix d'achat. Mais, cela reste quand même presque 2 milliards de dollars. Et c'est du cash.


Certes, les résultats du seul Skype Out (appel payant via Skype) sont passés de 1,9 milliards au premier trimestre 2008 à 3,0 milliards de dollars au premier trimestre 2009.
Mais ces revenus ne sont pas assurés sur le long terme, et E-bay n'a pas la solution aux problèmes que pourraient lui poser ce "centre de profit".

La vente, au final, loin d'être la "moins pire" des solutions, serait donc, au contraire, une excellente porte de sortie.

Qu'en pensez-vous ?

Maj par Gordon Fowler.

eBay vend Skype pour 1,9 milliard de dollars

Plusieurs rumeurs couraient sur la toile, chuchottant qu'eBay serait sur le point de vendre son service de VOIP Skype (crée en 2003 et permettant de passer de communications audios gratuites par Internet) à un groupement d'investisseurs privés.

L'information vient d'être officialisée par voie de presse ce mardi.

La compagnie a vendu 65 % des parts de Skype pour 1,9 milliard de dollars, et conservera donc 35 % de son ancienne filiale (mais n'y aura plus de pouvoir de décision de part sa position minoritaire).

Plusieurs groupes d'investisseurs sont entrés dans l'affaire, dont Andreessen Horowitz (dirigé par Marc Andreessen -cofondateur de Netscape et membre du comité de direction d'eBay- et Ben Horowitz), Index Ventures et Silver Lake Partners.

Le leader de la vente aux enchères en ligne avait acheté Skype en octobre 2005 pour 2.6 milliards de dollars, pensant que cette technologie serait utilisée pour faciliter la communication entre vendeurs et acheteurs sur son site. Bien qu'ingénieuse, cette idée n'a jamais rencontré le succès escompté et fut abandonnée. Ebay préfère aujourd'hui se recentrer sur son activité principale d'e-commerce.

Skype est pourtant toujours le service de VoIP le plus utilisé de par le monde. Ses bénéfices augmentent de 25% chaque année et le nombre de ses utilisateurs enregistrés pour juin 2009 atteint les 480.5 millions d'individus !

Reste à savoir ce qu'il adviendra du logiciel de télécommunication suite au conflit avec Jotlid (propriétaire de la technologie peer-to-peer lui permettant de fonctionner et dénonçant un non respect des termes de sa licence). Le procès est programmé pour juin 2010.

Source : Communiqué de presse de Silver Lake Partners (PDF)


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de horn33t horn33t - Membre du Club http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 15:48
Citation Envoyé par Herve-Loiret  Voir le message
Dans l'ordre :

1. Ebay ne pouvait pas prévoir qu'il y aurait un litige justement à cause d'un malentendu avec le créateur du logiciel, et donc le procès et les éventuelles royalties.

2. Le deuxième point est issu du premier.

3. Ebay ne pouvait pas prévoir les réactions des clients sur un sujet aussi nouveau que l'a VOIP pour la vente aux enchères. Ils ont bien du faire des études de marchés qui n'ont pas été négatives.

4. Pareil, l'intégration d'une équipe à une autre est lié au facteur humain, et donc imprévisible (il peut suffire d'une déclaration, d'une attitude déplacé pour que l'entreprise absorbé se braque et refuse de s'intégrer.

5. Finalement, Ebay n'a pas perdu grand chose, à part un peut de temps et d'argent.

1. Ah bon ? tu es sûr que eBay n'a pas une foule d'avocats spécialisés pour prévoir ce genre de truc ?

2. idem

3. Je pense justement que si il y a eu des études de marché c'est qu'ils devaient le savoir avant : c'est bien le but d'une étude de marché.

4. Je pense qu'à la base ils devaient quand même se douter que start up + banque ça fait pas forcément bon ménage, et qu'ils ont soit essayé de contourner le probleme, soit fait avec. Mais ça encore ils le savaient parfaitement au début.

5. Certes
Avatar de octal octal - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 03/09/2009 à 17:15
Citation Envoyé par GoustiFruit  Voir le message
Pas mal pour une application Delphi...

Skype est écrit en C++/QT et non pas en delphi.
Avatar de gibet_b gibet_b - Membre actif http://www.developpez.com
le 06/09/2009 à 17:58
Citation Envoyé par octal  Voir le message
Skype est écrit en C++/QT et non pas en delphi.

D'après Wikipedia :

L'interface utilisateur Windows a été développé en Pascal Object avec Delphi Win32, la version Linux en C++ avec Qt et celle de Mac OS X en Objective-C avec Cocoa.

Avatar de Génoce Génoce - Membre éclairé http://www.developpez.com
le 07/09/2009 à 11:33
Citation Envoyé par argonath  Voir le message
après l'utilisation de l'UC et de la bande passante sont pas vraiment comparables ^^ TS est un programme très léger puisque conçu pour fonctionner en parallèle de jeux réseau

Passez a Ventrilo, un bon son (si bien réglez) digne de skype, sur le principe de teamspeak.

Génial lorsqu'on est beaucoup, le retour à teamspeak après des mois d'utilisation de ventrilo fait mal aux oreilles, radio de l'armée avec des hélicoptères en fond :p
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 17/09/2009 à 14:33
MAJ : Jotlid demande 75 millions de dollars par jour à Skype
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 17/09/2009 à 15:07
je ne comprends pas 75M par jour mais depuis quand,depuis le début de la revente ou depuis l'achat de skype par ebay(dans ce cas là ça va faire mal,nan?)
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 08/10/2009 à 15:48
Mise à jour : Skype lavé des accusations de violation de brevet, mais pas encore sauvé
Avatar de FloMo FloMo - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 08/10/2009 à 16:15
Skype est vraiment trop excellent pour disparaître.

Je l'utilise très régulièrement pour mes réunions.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 09/11/2009 à 9:50
Skype : accord entre ses fondateurs et e-Bay, le logiciel de VoIP est sauvé
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé http://www.developpez.com
le 11/11/2009 à 8:04
Bah finalement tout est bien qui finit bien...
Bon franchement ils s'en sortent pas mal les deux fondateurs avoir un capital de à peu près 1 milliard de dollards
Avatar de Katleen Erna Katleen Erna - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 20/11/2009 à 1:13
eBay vient de vendre Skype à un consortium d'investisseurs, la transaction a été finalisée ce jour

eBay vient juste d'annoncer que la transaction pour la vente de Skype vient d'être achevée pour 2.75 milliards de dollars. Le consortium d'investisseurs s'étant offert ce petit bijou technologique est présidé par Silver Lake et inclus également Jotlid (le groupe crée par les fondateurs de Skype), le Canada Pension Plan Investment Board, Andreessen Horowitz (un fond de financement de 300 millions de dollars gèré par deux développeurs -dont le fondateur de Netscape-), et d'autres affiliés. Les acheteurs contrôleront eviron 70 % de la société.

Comme nous vous l'avions expliqué précédement, eBay a touché la somme de 1.9 milliards de dollars pour cette vente et conserve environ 30 % des parts de Skype.
La compagnie a aussi acheté des titres de placement (de dettes) d'une valeur faciale de $50 millions dans le cadre d'un financement des dettes de Skype.

Quel sera alors, à votre avis, l'avenir réservé à Skype par le consortium d'acheteurs ?
Offres d'emploi IT
Analyste SI-métier (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Architecte fonctionnel et applicatif (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Marne
Chef de projet SI confirmé (H/F)
Société Générale - Ile de France - Val-de-Fontenay

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil