Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Êtes-vous encore prêt à payer pour lire un contenu Web ?
80 % des lecteurs répondraient non, selon une étude Forrester Research

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Mise à jour du 19/11/09

Presse en ligne : êtes-vous prêt à payer pour lire un contenu ?
80 % des lecteurs répondent non selon Forrester Research

Mauvaise nouvelle pour les éditeurs de journaux, 80% des lecteurs ne sont plus prêts à payer pour accéder à des contenus en ligne.

En période de crise où les revenus publicitaires sont de plus en plus durs à trouver, bien qu'Internet soit devenu le premier canal d'annonce devant la télévision dans certains pays, l'idée pouvait paraitre séduisante à certains journaux.

Le chiffre vient d'être publié dans une étude de Forrester Research qui s'appuie sur un échantillon représentatif de 4.700 lecteurs américains.

Les optimistes du secteur noteront que 20 % sont tout de même prêts à ouvrir leurs porte-monnaies. Mais là encore, les attentes sont très diverses entre ceux voulant une formule par abonnement et ceux qui ne souhaitent qu'un paiement à l'article. Rendant difficile l'établissement d'un modèle commercial simple et lisible.

Et vous ? Etes-vous encore prêt à payer pour lire la presse sur Internet ?
Un accès libre au contenu financé par la publicités et en complément un accès premium pour des contenus plus pointus vous semble-t-il une bonne solution ?

Source : Le billet de Forrester Research

Lire aussi :

Les rubriques (news, tutos, forums) de Developpez.com
Webmarketing
Développement Web

Mise à jour de Gordon Fowler

Presse en ligne : pour ou contre une licence globale ?

Enterré par le gouvernement pour le secteur de la musique et de l'industrie culturelle, le principe de "licence globale" revient sur le devant de la scène avec une proposition du quotidien Libération.
Dans les colonnes de Challenges, Nathalie Collin, co-directrice du directoire de Libération, confie que la survie de la presse doit passer par un effort financier de la part des Internautes et des fournisseurs d'accès à Internet.

"L'information est le deuxième motif de fréquentation d'Internet, après les services (trafic routier, météo...) et avant la banque. Cette contribution répondrait donc à l'intérêt commun des internautes (qui ne paieraient pas plus cher), des entreprises de presse et des fournisseurs d'accès qui ont intérêt à ce que survivent leurs fournisseurs d'informations".
Le but serait donc de demander aux quelques 30 millions d'internautes de payer un petit surplus sur les abonnements qui seraient alors reversés aux principaux organismes de presse.

Ce qui n'a pas été retenu pour la musique et le cinéma, peut-il s'appliquer à la presse ?
Est-ce que cette "taxe" concernerait uniquement les journaux "papier" ?
Comment serait reversée l'argent ?
Pourquoi faudrait-il que ce soit les internautes qui mettent la main à la poche ?

Dans son plaidoyer, Nathalie Collin rappelle que "les marges de la presse oscillent en moyenne entre 0 et 2% quand Orange affiche 19,4% de marge opérationnelle en 2008. [...] Je rappelle que la presse pèse 800 millions d'euros de chiffre d'affaires contre 42 milliards d'euros pour les télécoms".


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de mteirek_m mteirek_m - Membre habitué http://www.developpez.com
le 19/11/2009 à 15:13
on paye deja l'acces internet
+ le hardware + la maintenance
+ les pubs sur les pages web
+ l'electrecite

l'info est gratuite, pour la rendre payante il faut beaucoup de courage ou peut etre publier par avance les numeros loto gagnants de la semaine a venir.
Avatar de nicolofontana12 nicolofontana12 - Inscrit http://www.developpez.com
le 19/11/2009 à 15:38
J'ignore quand je vais acheter pour lire en ligne! Je l'ai jamais imaginé!
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert http://www.developpez.com
le 19/11/2009 à 16:41
Je vais peut être vous étonner, mais je suis prêt à payer pour lire en ligne.

En France, j'étais abonné au canard enchainé, journal qui ne vit que par ses ventes et absolument sans publicité. Depuis que je suis à Toronto, je ne peux plus le recevoir que 6 jours en retard avec l'abonnement international, ou le vendredi après midi pour un prix exorbitant à la maison de la presse.

Cela fait déjà 2 mails que je leur envoie pour qu'il mettent ce service en place, mais rien n'y fait, ils sont têtus les bougres.

J'entends les haro : Pourquoi payer quand le gratuit existe... demandez vous alors ce que le gratuit a comme prix.
- indépendance inexistante quand le budget tient aux annonceurs.
- publicité intrusive dans le journal

Moi je paye et j'en suis fier, parce que le métier de journaliste n'est pas celui de blogueur et qu'il mérite d'être rémunéré à sa juste valeur.

Quand je reviendrais en France, je me réabonnerai au canard parce que je n'imagine pas ne pas le faire.
Avatar de jbeaussier jbeaussier - Membre régulier http://www.developpez.com
le 20/11/2009 à 13:27
Moi je suis prêt à payer pour du contenu presse en ligne et je le fais déjà d'ailleurs, sur le site d'arrêt sur image. Les contenus presse en ligne on en trouve partout, mais des contenus fiables, objectifs et qui ne se contentent pas de relayer des rumeurs y'en a pas beaucoup.

Arrêt sur image propose différents tarifs laissant l'internaute choisir son propre prix (étudiant fauché, etc.) qui s'apparente à une forme de don, et c'est très bien ainsi.

l'info est gratuite, pour la rendre payante il faut beaucoup de courage ou peut etre publier par avance les numeros loto gagnants de la semaine a venir.

L'info est une chose, comprendre l'info et ne pas se faire pigeonner en est une autre.
Avatar de fabrice91 fabrice91 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 20/11/2009 à 15:15
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
Depuis que je suis à Toronto, je ne peux plus le recevoir que 6 jours en retard avec l'abonnement international, ou le vendredi après midi pour un prix exorbitant à la maison de la presse.

Tu n'as plus qu'à abonner un pote en France avec la contrepartie qu'il te scanne le canard toutes les semaines et t'envoie le pdf résultant...
Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 20/11/2009 à 15:19
La plupart des journaux en ligne ne méritent pas qu'on payent pour lire ce qu'ils écrivent.
Je suis près à payer pour un journal qui fait un peu plus que de copier/coller les dépêches de l'AFP.
Quand il y a une vrai réflexion, un raisonnement intelligent auquel je n'aurais pas pensé seul, je suis près à payer.

Dans le cas contraire non.
Avatar de fabrice91 fabrice91 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 20/11/2009 à 15:20
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Aujourd'hui on paie déjà une redevance audiovisuelle pour le service public, à l'heure de la TNT, du câble, du satellite, des internet TV, qui regarde encore le service public ?

Cela n'a rien à voir.
Tu serais d'accord pour ne plus payer la sécu sur ta fiche de paye ? mais si tu es malade, pas de remboursement !!!
Tu serais d'accord pour ne plus payer l'assurance chomage sur ta fiche de paye ? mais si tu es au chômage, pas d'allocation !!!
bon, ok, dans les 2 cas, on paye de plus en plus pour recevoir de moins en moins...
Avatar de Jack Sparrow Jack Sparrow - Membre actif http://www.developpez.com
le 23/11/2009 à 8:03
Citation Envoyé par pmithrandir  Voir le message
J'entends les haro : Pourquoi payer quand le gratuit existe... demandez vous alors ce que le gratuit a comme prix.
- indépendance inexistante quand le budget tient aux annonceurs.
- publicité intrusive dans le journal

En général, je ne note pas particulièrement plus de pub dans les journaux gratuits que dans les journaux payants. Le canard enchainé est un des rares cas à vivre sans la pub.

En comparant un journal régional, comme Sud-Ouest, L'est Republicain etc., il y aurait presque plus de pub dans ces journaux que dans un 20 minutes.
J'ai lu pendant 1 an le 20 minutes de Bordeaux et le Sud-ouest, je n'ai pas trouvé le Sud-ouest amener beaucoup plus d'informations, malheureusement.
(sinon, pour avoir un autre type de contenu, il faut effectivement partir sur un autre type de journal qu'un journal régional (le monde, canard enchainé, .etc) pour pouvoir se démarquer des journaux gratuits)

Ensuite, il faut voir le temps qu'il faut pour le lire. Lire le canard enchainé me prenait quand même pas mal de temps (même si finalement, il n'y a que 8 pages). Lire un journal "standard" permet de se tenir rapidement au courant.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif http://www.developpez.com
le 23/11/2009 à 8:59
Citation Envoyé par fabrice91  Voir le message
Cela n'a rien à voir.
Tu serais d'accord pour ne plus payer la sécu sur ta fiche de paye ? mais si tu es malade, pas de remboursement !!!
Tu serais d'accord pour ne plus payer l'assurance chomage sur ta fiche de paye ? mais si tu es au chômage, pas d'allocation !!!
bon, ok, dans les 2 cas, on paye de plus en plus pour recevoir de moins en moins...

Comparer la Sécu et le Chomage à la télévision est sacrément balèze.

Dans l'échelle de mes valeurs personnelles, la santé et le travail passent bien avant celui de la télévision. Chacun ses priorités. Si, pour toi, il est préférable de regarder la télé plutôt que d'avoir accès à des soins (bien sûr tu me diras que tu n'es jamais malade, et que tu peux m'assurer que tu ne le seras jamais de toute ta vie), ou de pouvoir toucher des indemnités en cas licenciement (bon je t'accorde que c'est rare le licenciement et que le chômage est quelque chose d'exceptionnel). La redevance télé, concerne uniquement 4/5 chaines même en les supprimant, on ne supprime pas la télé simplement quelques chaines !
Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné http://www.developpez.com
le 23/11/2009 à 11:38
Je ne pense pas que le fait de pas avoir de pub rende le journal moins "indépendant" que les journaux avec pub.
C'est juste que dans le premier cas, le journal est dépendant de plusieurs annonceurs, et dans le deuxième cas il est dépendant du type de lecteur auquel il s'adresse.

Citation Envoyé par Jack Sparrow
(sinon, pour avoir un autre type de contenu, il faut effectivement partir sur un autre type de journal qu'un journal régional (le monde, canard enchainé, .etc) pour pouvoir se démarquer des journaux gratuits)

Exactement, c'est d'ailleurs le seul type de contenu qui, selon moi, permet de dire que c'est un journal.
Le 20 minutes c'est pas un journal, c'est un copié / collé des dépêches de l'AFP, et les rares articles qu'ils font eux même sont complétement pourris.
Avatar de Gastiflex Gastiflex - Expert confirmé http://www.developpez.com
le 23/11/2009 à 15:34
Moi je suis prêt à payer pour du contenu presse en ligne et je le fais déjà d'ailleurs, sur le site d'arrêt sur image. Les contenus presse en ligne on en trouve partout, mais des contenus fiables, objectifs et qui ne se contentent pas de relayer des rumeurs y'en a pas beaucoup.

Je l'ai fait un an et puis j'ai arrêté car :
- la partie payante du site n'apportait pas grand chose selon moi par rapport à la partie gratuite.
- regarder leurs émission en streaming ne m'intéressait pas. Quand je m'informe sur Internet, ce n'est pas pour passer une heure devant une vidéo comme si j'étais devant la télé.
- Rue89 est arrivé.

J'avais lu une étude sur les coûts de fabrication d'un journal. Pour beaucoup, la part que paie le lecteur est tellement minime que passer au gratuit ne serait pas un si gros sacrifice que ça. Le problème est que pour beaucoup, le fait de payer laisse supposer qu'il y a automatiquement une qualité de contenu. Passer au gratuit reviendrai à déprécier le journal.
Offres d'emploi IT
Développeur web
IP-Formation - Ile de France - Paris (75000)
Ingénieur technologies cognitive H/F
ATC - Rennes - Bretagne - Rennes (35000)
Technicien administration système et réseaux h/f
MENWAY EXPERTS - Poitou Charentes - Angoulême (16000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil